Les pensées impies - Jacques 4.11-12

Samedi 7 novembre 2015

LIRE: Jacques 4: 11-2

« Qui es-tu, toi qui juges ton prochain ? »
- Jacques 4:12

Un été, lors de mes promenades quotidiennes, je voyais chaque matin un couple d'un certain âge se précipiter chacun vers sa voiture. L'homme portait un sac à lunch de couleur marron ; je suppose qu'il allait travailler. La femme quant à elle se démenait pour faire monter deux petits enfants dans les sièges pour enfants de sa voiture; je suppose qu'elle était la grand-mère des enfants.

Elle avait souvent l'air malheureux. Voulait-elle réellement prendre soin des enfants ? Je me demandais. Pourquoi les parents des enfants ne s’occupaient pas d'eux ? Les parents des enfants avaient-ils idée de combien cette routine matinale pourrait être difficile pour les grands-parents ? J’ai vite fait de penser méchamment de ces parents que je n’avais jamais rencontrés.

Pensée du jour

Je traiterai les autres avec compassion et je laisserai tout jugement à Dieu.

Après quelques mois je ne voyais plus le couple, mais j’ai appris que leur fille allait mourir cet été. C’est pourquoi les grands-parents s’occupaient des enfants. Combien je m’étais trompée ! A présent j’étais remplie de compassion pour la famille.

De cette expérience, j’ai saisi le plein sens de la question de Jésus dans Matthieu 7: 3 : « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? » Seul Dieu sait ce qui est dans nos cœurs et ce qui se passe dans nos vies.

En nous souvenant de cela, nous pouvons traiter nos voisins avec une plus grande compassion.

(Mme) Catherine A. Welch (Connecticut)

Prière : Notre Dieu, aide-nous à regarder nos prochains avec compassion, mais pas avec une attitude de jugement. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : Mes voisins.