Les doutes - Marc 9.14-29

Mercredi 4 février 2015

LIRE: Marc 9 : 14-29

Aussitôt le père de l’enfant s’écria :
Je crois ! viens au secours de mon incrédulité !
- Marc 9 : 24

Pensée du jour

Malgré nos doutes, Dieu nous choisit pour le service dans le monde.

De Moïse à Thomas, de nombreuses personnes dans la Bible ont vécu des moments de doute. La lecture d’aujourd’hui parle d’un père qui a apporté son fils à Jésus pour être guéri. Quand Jésus lui a dit: «Tout est possible à celui qui croit», le père a immédiatement répondu: « Je crois ! viens au secours de mon incrédulité ! ». Je peux certainement comprendre l’agitation intérieure qui a amené le père à confesser ses doutes et en même temps à demander de l’aide pour cela.

Quand j’étais un jeune homme, j’étais passé par une période où je me débattais dans ma foi et ma relation avec Dieu. En ces temps-là, je m’étais également trouvé dans de nombreuses situations difficiles très stressantes. En raison de mes doutes, je me demandais si Dieu serait prêt à m’aider. Néanmoins, je priais encore. Je me souviens une fois commencer la prière par les mots : « Je n’arrive pas à surmonter ces doutes, Seigneur, mais malgré tout je viens à toi. » Chaque fois que je priais, la force de persévérer et de continuer semblait venir.

Le doute n’est pas un péché. En fait, le doute honnête peut être la rampe de lancement vers une foi profonde. Le remède au doute, c’est la confiance et la prière. Comme je l’ai découvert dans mes moments de doute, Dieu est toujours présent. Il suffit de faire le premier pas dans la prière pour trouver le repos dans la présence de Dieu.

(M.) Gale A. Richards (Iowa)

PRIERE: Seigneur, lorsque nous sommes fatigués par les doutes et accablés par l’incrédulité, aide-nous à ne pas abandonner. Merci pour ta présence constante au milieu de nous. Amen.

SUJET DE PRIERE : Se rappeler la présence de Dieu.