En mémoire de moi - 1 Corinthiens 11.23-26

Dimanche 4 octobre 2015 

- LIRE: 1 Corinthiens 11: 23-26

« Le pain que nous rompons, n'est-il pas la communion au corps de Christ? Puisqu'il y a un seul pain, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps ; car nous participons tous à un même pain. »
- 1 Corinthiens 10: 16-17

Les résidents de notre communauté de retraite se sont réunis pour célébrer le dimanche de la communion du monde. J’avais soigneusement repassé les draps avec les lettres brodées blanches, «en mémoire de moi » et préparé les éléments pour répondre aux besoins de notre congrégation. Je me dirigeai vers l'avant de la chapelle lorsque l'aumônier se leva pour inviter au début du culte. Quand j’ai regardé la table de communion, mon cœur s’est serré. J’avais placé la nappe de couverture à l’envers, montrant le verso des lettres qu’on lisait. Embarrassée et en colère pour ma négligence, j’espérais que personne ne le remarquerait.

Pensée du jour

Je fais partie du corps du Christ dans le monde entier.

Comme le service commença et que je me recueillis dans mes pensées, j’ai réalisé que rien ne pourrait diminuer l'importance et la simple beauté de ce sacrement pour moi. « Prenez et mangez. Mon corps donné pour vous. Prenez et buvez. Mon sang versé pour vous. » Ni les nappes, ni la taille ou le type de pain préparé ferait une différence. Que ce soit dans la splendeur du vitrail ou une cabane dans la jungle, dans une église de campagne au clocher blanc ou un refuge pour sans-abri, la Cène du Seigneur conserve son pouvoir. Dieu nous rejoint à la table indépendamment de la langue, la couleur de la peau ou le fuseau horaire.

Partout dans le monde, nous sommes tous à genoux à la Table du Seigneur avec les paroles de Jésus à l'esprit : « Faites ceci en mémoire de moi. »

(Mme) Kathryn Collier (Iowa)

Prière : Seigneur, merci pour le sacrement de la Communion. Aide-nous à trouver l'unité autour de ta table. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : Les Aumôniers.