Contravention pour excès de vitesse - Romains 3.9-14

Samedi 9 Mai 2015 

LIRE: Romains 3 : 9-24

[Dieu notre sauveur] nous a sauvés, non à cause des œuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le baptême de la régénération et le renouvellement du saint esprit.
- Tite 3 : 5

Au lycée, je roulais à travers la ville quand un éclair de lumière bleue et le son net et perçant d’une sirène ont interrompu la soirée. Tout à coup, j’ai été arrêté par un agent de la police locale qui m’a verbalisé pour excès de vitesse. Quand est venu le temps de comparaitre devant le juge, je me suis assis dans la salle d’audience et je réfléchissais à comment je pourrais répondre à la charge de l’agent. Je savais que j’étais innocent pour excès de vitesse, mais j’étais coupable d’être passé négligemment à un feu rouge. Lorsque le moment est venu, je me suis tenu devant le juge et j’ai demandé la clémence. Le juge n’a pas rejeté l’accusation, mais il a considérablement réduit les peines, me permettant de continuer à bénéficier du privilège de la conduite et de l’argent d’été que j’avais gagné.

Pensée du jour

Dieu est miséricordieux et entend mes cris de grâce.

Quand je pense à cet incident, je réalise combien il est stupide pour nous de vouloir contester avec Dieu et soutenir que nous sommes innocents d’un péché particulier, quand nous savons combien nous sommes coupables pour tant d’autres. Ne vaut-il pas mieux pour nous tous de demander la miséricorde de Dieu et la liberté de jouir du privilège de la relation et la joie de la vie éternelle?

(M.) Cassius Rhue (caroline du sud)

PRIERE : Dieu d’amour, merci pour ta miséricorde et ta grâce. Aide-nous à confesser tous les jours nos péchés afin de recevoir ton pardon. Amen.

SUJET DE PRIERE : Les agents de police.