Attendre impatiemment - Esaïe 11.1-9

Vendredi 27 novembre 2015

LIRE: Esaïe 11: 1-9

« Viens, Seigneur Jésus ! »
- Apocalypse 22:20

Quand j’étais enfant, mes parents nous trouvaient à mon frère et à moi un calendrier de l’Avent chaque année. Ce calendrier était spécial pour nous car on y trouvait accrocher beaucoup de chocolat en forme d’anges, d’étoiles, d’arbres de Noël et bien d'autres symboles. En Décembre, nous ouvrions chaque jour une fenêtre dans le calendrier pour manger un morceau de chocolat en attendant le jour de Noël.

Pensée du jour

Que la terre se réjouisse ! Le Seigneur est parmi nous !

Tout le mois de Décembre est déjà rempli de choses qui donnent à n’importe quel enfant la folle envie d’atteindre le grand jour: les décorations, la musique omniprésente, les cadeaux qui commencent à apparaître sous l'arbre de Noël. Cependant le chocolat que nous mangions tous les jours du calendrier de l'Avent arrivait à canaliser cette attente d'une manière spéciale.

L'Avent est pour Noël ce que le Carême est pour la Pâques. Comme le dit un chant de Noël, c’est le moment de « laisser chaque cœur lui préparer une place ». Pendant le Carême nous cherchons à adopter un esprit de repentance. Durant l'Avent, nous attendons celui qui apporte ce dont nous avons besoin, tant au niveau individuel qu’au niveau de toute l’humanité, à savoir la paix intérieure et la paix dans le monde.

Quand nous méditons sur tout ce que Jésus représente, il n’y a pas meilleure forme illustrative que le sentiment d’impatience d'un enfant à l’approche de Noël.

(M.) Joël Boon (Minnesota)

Prière : Aide-nous Dieu à avoir l’attitude de cœur d'un enfant alors que nous allons recevoir ta présence renouvelée dans nos vies ce Noël. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : Pour une nouvelle expérience de l'Avent.