2015

Jeudi 30 Avril 2015 

LIRE: 2 Corinthiens 12: 6-10

Le Seigneur dit à Paul : « Ma grâce te suffit,
car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse. »
- 2 Corinthiens 12 : 9

Quand j’ai appris que j’avais le diabète de type 1, ma vie a été bouleversée pour toujours. J’avais peur ; mais avec le temps, je suis devenu plus connecté avec ma famille, mes amis, et Dieu. J’ai découvert que lorsque je suis faible, avec Dieu je peux être fort. Notre pasteur a demandé à ma famille de partager mon expérience du diabète avec l’église. J’étais nerveux quand le pasteur nous a posé des questions. Je lui ai dit : « Je sais que Dieu va utiliser mon diabète pour édifier d’autres » mais je n’étais pas sûr de cela.

Je souffre du diabète depuis trois ans maintenant. Je me sens toujours fatigué, et je suis irrité d’avoir à vérifier mon taux de glycémie sept ou huit fois par jour et de porter une pompe à insuline. Mais Dieu m’a fortifié et maintenant je n’ai pas aussi peur. Parfois, je demande à Dieu pourquoi j’ai cette maladie et j’espère qu’un jour il y aura un remède.

Pensée du jour

Comment Dieu me donne la force dans ma faiblesse ?

Dieu a utilisé mon expérience pour édifier d’autres personnes. Après que ma famille eut parlé à notre église, nous avons entendu parler d’un homme qui avait assisté au culte. Il avait été diagnostiqué avec le diabète et avait des problèmes avec tous les changements qu’il devait intégrer. Après qu’il nous ait entendus il se dit : Si ce garçon a le courage de supporter le traitement, moi aussi je le pourrai.

Tout le monde souffre de quelque chose, et ai-je souffre du diabète. Avec l’aide de Dieu, je tirerai quelque chose de positif de cette expérience.

(M.) Chase Martin (Tennessee)

PRIERE : Merci, Seigneur, de transformer nos faiblesses en points forts et d’utiliser nos problèmes comme source d’édification pour d’autres personnes. Amen.

SUJET DE PRIERE : Enfants atteints de diabète. 

Mercredi 29 Avril 2015

 LIRE: Jean 20 : 30-31 ; 21 : 25

Que cela soit écrit pour la génération future, Et que le peuple qui sera créé célèbre l’Éternel !
- Psaume 102 : 18

Une des joies de La Chambre Haute est de pouvoir partager simultanément dans le monde entier les expériences de personnes et leurs rencontres avec Dieu. Nous sommes unis dans notre amour de Dieu et du monde que Dieu a créé et partageons nos pensées ensemble. J’imagine les gens qui lisent La Chambre Haute chaque matin au réveil ou le soir avant d’aller au lit, créant ainsi une effusion continue de prière et de louange à Dieu à travers les différents fuseaux horaires du monde.

Pensée du jour

Comment puis-je partager ma foi avec les autres aujourd’hui ?

Quand je pense que les paroles du psalmiste sont lues des milliers d’années après sa mort, et quand je réfléchis à l’impact qu’elles ont eu sur beaucoup de gens, je me demande comment ce que nous produisons peut affecter les générations futures. Tous ceux qui aiment Dieu et suivent Jésus, ont quelque chose au sujet duquel ils peuvent écrire ou parler ou chanter. Nos mots peuvent aider les autres à connaître et à aimer Dieu, aussi. Nous le faisons, pas pour notre propre gloire, mais pour Dieu - pour le bien de ceux qui ne sont pas encore nés.

L’apôtre Jean affirmait que le monde entier ne pouvait pas contenir les livres qui pourraient être écrits comme chroniques de toutes les œuvres de Jésus sur la terre. (Voir Jean 21:25.) Et Christ continue de travailler dans le monde. Nos histoires et nos chansons proclament ces bonnes nouvelles tous les jours.

(Mme) Pam Pointer (Wiltshire, Angleterre)

PRIERE : Nous te louons, Seigneur, pour tout ce que tu fais dans nos vies. Puissions-nous montrer aux autres ton amour et ta bonté, afin qu’ils puissent te louer aussi. Amen.

SUJET DE PRIERE : Écrivains chrétiens.

Mardi 28 Avril 2015

LIRE: Matthieu 6 : 9-15

Pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.
- Matthieu 6 : 12

Je ne pouvais pas comprendre comment quelqu’un à qui je faisais tant confiance ait pu commettre une si horrible offense envers moi. Cette personne avait tellement brisé ma confiance, qu’il me semblait que tout ce, en quoi je croyais à propos de la relation était faux. J’étais en colère et anéantie. Seule dans ma chambre, j’ai essayé de prier. "Éternel Dieu," ai-je commencé, mais je n’ai pas pu continuer. La seule chose que je pouvais faire dans mon chagrin était de pleurer et de gémir. J’ai parlé à ma belle-sœur, quelqu’un qui était aussi pour moi une sœur spirituelle, de mon incapacité à prier. Elle a suggéré que j’essaie de dire la prière du Seigneur jusqu’à ce que je sois capable d’exprimer ce qui était sur mon cœur.

Pensée du jour

Nous devons pardonner autant que nous avons besoin d’être pardonné.

Même si c’était difficile de le faire, je récitais la prière "Notre Père". Quand je suis arrivée à « Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés », je ne pouvais pas continuer. J’ai soudain réalisé que j’avais causé cette même offense à quelqu’un d’autre quelques années auparavant. Je me demandais si cette personne avait été aussi désemparée que je l’avais été ces derniers jours.

Trop souvent, je survole la prière du Seigneur, comme quelque chose que je dis sans vraiment y penser. Cette expérience m’a permis de comprendre l’importance de cette prière et combien il est important pour moi de pardonner aux autres, et combien j’ai besoin du pardon de Dieu.

(Mme) Sarah Negroni (Louisiane)

PRIERE : Seigneur, aide-nous à nous rappeler le pardon que tu nous as offert. Donne-nous la force d’offrir le pardon aux autres comme nous prions: "Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du mal, car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire, aux siècles des siècles. "* Amen.

SUJET DE PRIERE : Ceux qui ont des problèmes pour pardonner.

------------------
* Luc 11: 2-4 (SEG).

Lundi 27 Avril 2015

LIRE: Genèse 50 : 15-21

Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein.
- Romains 8 : 28

Àl’âge de 60 ans, et après 21 mois d’incarcération, je me prépare à quitter la prison fédérale. Ceci me fait penser au désespoir et à la peur que j’ai ressentie quand je suis entré en prison. J’étais en colère et amer. Ma femme a demandé le divorce. J’ai perdu tout ce que j’avais. Mais Dieu m’a été révélé, et j’ai commencé à apprendre ce que Job et Joseph ont appris: Dans les temps de tragédie, Dieu ne nous délaisse pas. En fait, Dieu n’est jamais aussi proche.

Pensée du jour

Nos peurs peuvent nous rapprocher de Dieu

Les histoires de héros bibliques affirment la vérité que lorsque nous sommes confrontés à l’adversité, la foi nous restaure. Dieu utilise nos épreuves pour développer notre caractère et notre foi. Nous cherchons naturellement Dieu plus désespérément lorsque nous marchons dans les vallées de la vie. J’ai appris que Dieu est plus proche que jamais quand je suis dans la vallée. La peur fortifie la foi. Dieu attend mon sincère et profond appel à l’aide. Il a utilisé mon incarcération pour faire croitre ma foi au-delà de tout ce que je pensais possible.

Dieu est prêt à nous donner le réconfort et la force.

(M.) W. Edward Clymer (Oklahoma)

PRIERE : Éternel Dieu, nous oublions parfois ta promesse d’être avec nous et de nous soutenir. Pardonne-nous, et aide-nous à grandir dans la foi. Amen.

SUJET DE PRIERE : Ceux qui sont sur le point d’être libérés de prison.

Dimanche 26 Avril 2015

LIRE: Jean 10 : 1-10

[Le bon Berger] appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent, et il les conduit dehors. Lorsqu’il a fait sortir toutes ses propres brebis, il marche devant elles ; et les brebis le suivent,
parce qu’elles connaissent sa voix.
- Jean 10 : 3-4

Tôt le matin, quand mon neveu Joe a commencé à bouger, je suis allée le prendre à son berceau, et je l’ai porté en bas. Ma sœur jumelle, la mère de Joe, préparait le petit déjeuner. "Salut Joe", lui dit elle. Il la regarda, me regarda, et s’écria: "Maman!" en tendant les deux bras vers sa mère. Ma sœur jumelle et moi avions éclaté de rire, voyant comment il a distingué sa mère de “l’imposteur”.

Pensée du jour

Lorsque nous écoutons la voix de Dieu, nous trouvons réconfort et vérité.

Tout comme Joe reconnut la voix de sa mère, nous apprenons à reconnaître la voix distincte de Dieu. Parfois, nous entendons la voix de Dieu quand nous prions, comme quand quelqu’un nous vient à l’esprit ou nous ressentons le besoin de tendre la main pour aider ou encourager. À d’autres moments, nous entendons la voix de Dieu à travers les Saintes Écritures. Un verset peut parler à notre situation particulière, tandis qu’un autre propose le réconfort, la force, ou la paix.

Nous entendons aussi la voix de Dieu par l’Esprit Saint. Jean 16:13 dit : « Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu. » Le Saint-Esprit réconforte, enseigne et témoigne de la vérité. L’Esprit nous donne le discernement et la sagesse de reconnaître la voix de Dieu et de marcher avec Dieu.

(Miss) Lin Daniels (Massachusetts)

PRIERE : Merci, Seigneur, de nous tendre la main, de nous appeler à toi. Aide-nous à reconnaître les façons dont tu nous parles. Amen.

SUJET DE PRIERE : Ceux qui recherchent le discernement.


Samedi 25 Avril 2015

 LIRE: Matthieu 5 : 13-16

Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux.
- Matthieu 5 : 16

J‘ai toujours aimé observer le monde autour de moi, en particulier les détails. Je me souviens qu’un jour, j’ai remarqué des marques sur le mur qui brillaient à la lumière. J’ai réalisé qu’une limace était passée par là. Je n’ai pas eu besoin de voir la limace parce que sa trace était là comme preuve.

Pensée du jour

Est-ce que ma vie quotidienne laisse des traces qui pointent vers le Christ ?

J’ai commencé à réfléchir à cette observation. Je me demandais si ma vie spirituelle était aussi évidente pour les autres comme les marques laissées par la limace. En tant que chrétiens, nous devons laisser les traces de l’amour de Dieu dans nos actions. Notre marche doit refléter le fait que Jésus est notre Sauveur, montrant l’amour et la miséricorde de Jésus-Christ à ceux qui nous entourent. Quelle belle leçon j’ai apprise en observant les traces de cette limace!

Partout où nous marchons, nous devons laisser les marques de chrétiens, sauvés par Jésus-Christ.

(Mme) Caroline Maia Faria (Minas Gerais, Brésil)

PRIERE : O Dieu, aide-nous à montrer à ceux qui nous entourent que nous sommes chrétiens en partageant ton amour avec le monde. Amen.

SUJET DE PRIERE : Ceux qui ont peur de s’afficher avec Jésus.

 Vendredi 24 Avril 2015

LIRE: Psaume 27 : 1-14

Le psalmiste a écrit : « Oh ! si je n’étais pas sûr de voir la bonté de l’Éternel Sur la terre des vivants !... Espère en l’Éternel ! Fortifie-toi et que ton cœur s’affermisse ! Espère en l’Éternel ! »
- Psaume 27 : 13-14

Après avoir souffert pendant des mois avec des problèmes respiratoires, ma mère a fait une crise cardiaque grave. Malgré les soins de plusieurs bons médecins, le diagnostic et la solution à ses problèmes restent peu clairs. En tant que chirurgien de trauma orthopédique, j’aime réparer les fractures d’os et avoir des résultats immédiats; mais j’ai appris à attendre du Seigneur l’espérance, la perspective et la guérison.

Pensée du jour

Quel que soit le problème, commencez et finissez par la foi.

Que ce soit une fracture d’os ou la défaillance d’un cœur ou de poumons, nous ne pouvons pas toujours contrôler le processus de guérison; mais le Seigneur demeure avec nous. Même sans réponse claire, je vois la bonté du Seigneur dans les prières et le soutien des membres de la famille, collègues et membres de l’église.

Les médecins les plus serviables impliqués dans les soins de ma mère ont pris le temps de répondre aux questions et offrir des encouragements dans l’espérance et la foi. Ils m’ont inspiré pour communiquer la confiance et la nécessité de compter sur le Seigneur, quel que soit le problème ou la solution proposée.

PRIERE : Seigneur, réconforte ceux qui souffrent de maladie, en particulier lorsque les réponses ne sont pas claires. Donne-leur la force d’être patients et de compter sur toi pour les réponses que seul toi, peux donner. Amen.

(M.) Robert Boyce (Tennessee)

SUJET DE PRIERE : Personne vivant avec une maladie cardiaque.


Jeudi 23 Avril 2015

 LIRE: 1 Corinthiens 12: 27-31

Dieu dit : « Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance»
- Genèse 1 : 26

Je regardais quelques souvenirs d’enfance – de vieilles photographies et autres choses similaires – et je me suis rappelé comment dans mes moments de rêveries d’enfant, je pensais à ce que j’aurais fait si je possédais des pouvoirs surnaturels à l’instar de certains de mes héros de bandes dessinées. En réalité, cependant, nous avons tous des pouvoirs surnaturels: Notre peau peut guérir quand elle est coupée; les fractures des os peuvent se réparer; nous pouvons voir les couleurs et les mouvements, apprécier les sons, le goût des aliments, les parfums des roses, nous rappeler des souvenirs heureux. Plus important encore, nous avons les pouvoirs surnaturels de la patience, de la tolérance, de la compréhension, de l’empathie et de l’amour.

Dieu nous a donné un étonnant éventail de compétences, de fonctions, de capacités - que trop souvent, nous prenons pour acquis. Tout comme les super-héros dans les bandes dessinées, nous pouvons faire bon usage des pouvoirs surnaturels que Dieu nous a donnés au service de ceux qui nous entourent tous les jours, soit en offrant une assistance physique ou financière, soit en étant disposé à écouter, ou en parlant à quelqu’un de Dieu qui offre ces dons à tous.

Pensée du jour

Comment les pouvoirs que Dieu m’a donnés peuvent- ils bénéficier à quelqu'un que je rencontre aujourd'hui?

Je peux ne pas être en mesure de plier l’acier avec mes mains nues comme je l’imaginais dans mon enfance, mais j’espère que je peux permettre à l’amour de Dieu de couler à travers moi pour toucher tous ceux que je rencontre; pour permettre que ceux qui sont égarés soient retrouvés; pour combattre le mal et l’injustice
dans le nom de Jésus.

(M.) John Porter (Nouvelle-Galles du Sud, Australie)

PRIERE : Source de la force, nous te remercions pour les pouvoirs extraordinaires que tu as donnés à chacun de nous par ton Esprit Saint. Aide-nous à utiliser nos dons de manière à refléter ton amour et ta grâce. Amen.

SUJET DE PRIERE : Ceux qui doutent de leur propre valeur.


Mercredi 22 Avril 2015

LIRE: Psaume 46 : 1-11

Arrêtez, et sachez que je suis Dieu !
- Psaume 46 : 10

Selah est un mot utilisé dans la Bible, particulièrement dans les Psaumes. C’est un mot de signification incertaine, certains l’ont interprété comme signifiant "pause et réfléchis à cela."

Pensée du jour

Dieu est notre véritable source de renouvellement quotidien.

Pause ? Même avec mes bonnes intentions d’étudier la Parole de Dieu chaque jour, combien de fois je m’arrête vraiment pour réfléchir profondément sur les vérités qu’elle contient ? Combien de fois je m’arrête pour "sentir les roses" dans ma vie au lieu de me concentrer sur les épines ? Combien de fois je jouis sincèrement de ce que Dieu me donne instant après instant ?

Le train de nos vies peut être extrêmement rapide, exigeant et fatigant. Dieu reconnaît la nécessité pour nous de rafraîchir nos âmes et sait que ce renouvellement ne peut être réalisé que si nous ralentissons, prenons une grande respiration, et nous reposons dans la présence de Dieu. Cela signifie mettre de côté toutes nos distractions pour tourner nos cœurs et nos esprits vers Dieu.

Tout comme le sommeil est nécessaire pour notre santé physique, marquer un arrêt pour réfléchir sur la bonté de Dieu est nécessaire pour notre bien-être spirituel. Avec l’aide de Dieu, je vais ajouter “Selah” à ma pratique de méditation quotidienne.

(Mme) Kay L. Campbell (Connecticut)

PRIERE : Père céleste, aide-nous à faire une pause pour réfléchir sur ta bonté aujourd’hui. Amen.

SUJET DE PRIERE : Quelqu’un qui ne se trouve pas de repos.


Mardi 21 Avril 2015

 LIRE: Matthieu 1 : 18-24

Et vous, pères, n’irritez pas vos enfants, mais élevez-les en les corrigeant et en les instruisant selon le Seigneur.
- Éphésiens 6 : 4

Pensée du jour

Aujourd'hui, je vais rendre grâce pour les exemples de pères croyants dans ma vie.

En regardant les jeunes de l’église rejouer l’histoire de la Nativité, j’ai développé une plus grande appréciation de Joseph. Comme je regardais la scène où l’ange du Seigneur apparut à Joseph, lui demandant de prendre Marie comme sa femme et nommer son fils Jésus, j’ai été frappé par cette pensée : Jésus non seulement avait besoin d’une mère mais il avait aussi besoin d’un père terrestre. J’avais toujours considéré Joseph comme ayant une influence mineure sur la naissance et la vie de notre Seigneur. Pas du tout ! La sagesse infinie de Dieu a ordonné que Joseph serve de père terrestre à Jésus. Quel rôle important et quelle stupéfiante responsabilité !

Je fais du bénévolat dans un ministère chrétien qui apporte assistance aux sans abri et aux toxicomanes. Leurs vies antérieures révèlent souvent un dénominateur commun: ils ont été élevés dans des foyers où leur père était soit absent ou violent. Leurs vies sont en plein désarroi, en partie parce que leurs pères ont failli à leur responsabilité paternelle. Un des principaux cours dans le programme de réinsertion de ces hommes leur enseigne les principes bibliques de la paternité. L’objectif est que ceux qui ont des enfants deviennent les pères que Dieu veut qu’ils soient.

Chaque enfant mérite un père pieux. Si Jésus, le fils de Dieu, a eu besoin d’un père terrestre pour lui fournir nourrir et donner des conseils, combien plus en est-il pour nous simples humains ?

(M.) Wayne W. Greenawalt (Illinois)

PRIERE : Dieu de compassion, nous te prions pour les pères à travers le monde. Aide-les à réaliser l’importance d’offrir un exemple pieux que leurs enfants peuvent suivre. Amen.

SUJET DE PRIERE : Enfants de pères violents.


Lundi 20 Avril 2015

LIRE: Luc 10 : 25-37

Le docteur de la loi demanda à Jésus : « Qui est mon prochain ? »
- Luc 10 : 29

Pensée du jour

Aujourd'hui, je peux manifester de l'amour de Dieu à ceux qui souffrent

Le 15 Avril 2013 deux bombes ont explosé à Boston, Massachusetts, pendant le marathon de Boston. Au moins trois personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées.

Comme j’écoutais plus tard dans la semaine les dernières nouvelles sur cet événement horrible, j’ai remarqué que les gens de partout dans le pays ont commencé à manifester de la compassion pour les victimes et à aider de toutes les façons qu’ils pouvaient.

Quand le docteur de la loi dans le texte de méditation du jour s’approcha de Jésus, il demanda quel était le plus grand commandement. Jésus demanda à l’homme ce qui est écrit dans la loi. L’homme répondit correctement, mais il interrogea encore Jésus en demandant : «Qui est mon prochain»

Jésus lui dit alors la parabole du bon Samaritain. Celui qui fit preuve de compassion à l’endroit de l’homme blessé par les voleurs s’est avéré être le véritable prochain - tout comme l’ont fait ceux qui ont montré de la compassion pour les victimes de Boston, des gens qu’ils ne connaissaient même pas. Ils ont tous manifesté l’amour que notre Seigneur attend que nous montrions à toute personne dans le besoin. Ils étaient les véritables “prochains”.

(M.) Roger Brannon (Floride)

PRIERE : Seigneur, aujourd’hui et chaque jour montre-nous qui est notre prochain. Puissions-nous voir et répondre à ceux qui ont besoin de ton amour qui s’exprime à travers nos actes de compassion. Amen.

SUJET DE PRIERE : Les survivants d’actes de violence.


Dimanche 19 Avril 2015 

LIRE: 1 Pierre 3 : 8-17

Ne rendez point mal pour mal, ou injure pour injure ;
bénissez, au contraire, car c’est à cela que vous avez été appelés, afin d’hériter la bénédiction.
- 1 Pierre 3 : 9

Pensée du jour

Même si l'avenir semble sombre pour nous, Dieu a une autre vision. 

Ma sœur Portia et ses quatre enfants ont été chassés de la maison par son mari. Il avait décidé de mettre fin à leur 20 ans de mariage. Nos parents les ont accueillis chez eux, mais bientôt nous avons vu Portia glisser dans la dépression. Un voisin nous a conseillé de l’emmener consulter un Conseiller conjugal auprès de qui Portia a appris l’importance du pardon. Puis, un jour, nous avons remarqué un grand changement : Portia souriait.

Portia a trouvé un emploi et a quitté la maison de nos parents. Pendant les 10 années qui ont suivi, elle a élevé ses enfants seule. Le Seigneur l’a guidée elle et les enfants. Plus tard, chacun a suivi des formations à l’université. Puis un jour, Portia m’a appelée pour me dire que son ex-mari était décédé. Notre famille l’a accompagnée à l’enterrement. Quelques mois plus tard, elle a appris que la femme de son ex-mari était morte. Le couple a laissé quatre enfants qui étaient encore au niveau du primaire ou du secondaire. Personne de la famille du mari n’était prêt à prendre les enfants, mais Portia a offert de le faire. Ses quatre enfants qui travaillaient l’ont aidée à prendre soin de ces orphelins.

Dieu s’est manifesté miraculeusement. Tous les huit enfants travaillent aujourd’hui, certains à l’étranger. Chacun l’appelle "maman". Portia est un modèle pour moi et pour notre communauté; elle n’a jamais rendu le mal pour le mal. Elle est un témoignage de ce que signifie l’amour véritable.

(Mme) Violet Mutasa (Mashonaland Est, Zimbabwe)

PRIERE : O Dieu, quand nous sommes confrontés à un rejet, que ton Esprit Saint nous aide à comprendre que le pardon nous guérit. Amen.

SUJET DE PRIERE : Parents seuls.


Samedi 18 Avril 2015 

LIRE: Éphésiens 2 : 4-10

Mais croissez dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ. A lui soit la gloire, maintenant
et pour l’éternité ! Amen !
- 2 Pierre 3 : 18

Pensée du jour

La grâce de Dieu n'expire pas.

Je travaille au comptoir d’une bibliothèque publique très fréquentée. Presque chaque jour, un usager arrive avec un air penaud, me tend quelques livres, et me dit que les livres sont en retard. Pendant que je vérifie les délais d’expiration l’usager reste là à attendre de payer la pénalité de retard. La plupart de nos clients ne savent pas que le logiciel de la bibliothèque ne génère pas de pénalité quand les livres sont rendus avec moins de deux jours de retard. Si c’est le cas, je souris et je dis à l’usager : « Bien que vous accusez un à deux jours de retard, vous ne devez aucune pénalité. Vous bénéficiez d’une grâce. » L’usager part généralement avec une expression de gratitude et de remerciements. Accorder cette petite grâce à un usager devient le point culminant de ma journée.

Combien plus grande est la grâce de Dieu ! Contrairement au programme de prêt de la bibliothèque, la grâce de Dieu n’a pas de date d’expiration. Elle est intemporelle et transcendante. Le don que Dieu nous a fait en permettant que Jésus meure pour nos péchés, dépasse tout entendement. En tant que pécheurs, nous ne méritons pas la faveur divine, mais Dieu nous a donné Jésus-Christ. Nous devons nous rappeler que nous sommes sauvés par la grâce et la grâce seule.

Nous ne pouvons rien faire pour mériter la grâce de Dieu ; elle est gratuite. Combien grand et bon est notre Dieu !

(Mme) Janice Towne (Virginie)

PRIERE : Éternel, nous te remercions pour ta bonté et ta miséricorde. Aide-nous à faire connaître ta grâce, par notre foi en Jésus-Christ. Amen.

SUJET DE PRIERE : Les usagers des bibliothèques.



Vendredi 17 Avril 2015

LIRE: Psaume 23 : 1-6

Le psalmiste a écrit : « Quand je marche dans la vallée la plus sombre, je ne crains aucun mal; car tu es avec moi. »
- Psaume 23 : 4

Pensée du jour

Quelles sont les craintes que je peux laisser aux soins de Dieu aujourd'hui?

Pendant de nombreuses années l’esprit de la peur me submergeait. J’avais peur de presque tout – toute situation et toute entreprise. En conséquence, j’ai enduré de nombreuses nuits blanches. Même quand je dormais, je faisais des cauchemars étranges. Ma crainte a été chassée un jour ordinaire, alors que j’étais assis sur le siège avant d’un taxi.

L’autocollant sur le tableau de bord disait : « Mon taxi est le meilleur. Payez et reposez-vous. Je ferai le reste. » Cette affirmation m’a incité à me demander, si je peux me reposer dans ce taxi, à combien plus forte raison je puis me reposer dans mon Seigneur Jésus- Christ ! N’est-ce pas Dieu le meilleur ?

Ne puis-je pas cesser de m’inquiéter, en croyant en Dieu, et en m’abandonnant à lui ? A peine avais-je mis mes angoisses devant Dieu que je ressentis une grande sensation de soulagement. Je me suis retrouvé à fredonner un cantique : « Pourquoi vous inquiétez-vous, quand vous pouvez prier ? Croyez en Jésus. Il sera votre guide. »

Face à une situation difficile aujourd’hui, je dis : « Jésus est le meilleur. Je crois, je fais confiance, et je m’abandonne, et Dieu fait le reste. »

(M.) Duncan Charwadza (Harare, Zimbabwe) PRIERE : Seigneur Jésus, merci d’être toujours présent avec nous en cas de besoin.

Amen.

SUJET DE PRIERE : Les chauffeurs de taxi.



Jeudi 16 Avril 2015

LIRE: Philippiens 4 : 4-9

Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications,
avec des actions de grâces.
- Philippiens 4 : 6

Pensée du jour

Seulement une prière nous sépare de la paix.

Pendant 14 ans, j’ai travaillé dans un magasin d’articles de sport à Anchorage, en Alaska. Un jour que je revenais de l’entrepôt pour livrer quelques éléments à la boutique, une cliente furieuse m’a apostrophée alors que je franchissais le pas du magasin. Elle était livide et a commencé une tirade de plaintes au sujet d’un achat précédent. Comme je l’écoutais j’ai remarqué qu’elle portait un t-shirt avec « Focalisez-vous sur Jésus » écrit sur la poitrine. J’étais sur le point de lui dire : « madame, vous êtes une grande hypocrite ». Le Saint-Esprit m’a tout de suite rattrapée en me disant : « vas-tu aussi oublier de garder ton attention sur Jésus ? »

Avec un soupir, j’ai admis que mon attention était un peu plus que floue. J’ai commencé à prier en silence pour la femme. Avant que je m’en rende compte j’ai ressenti la paix de Dieu et la dame a retrouvé son calme. Elle est repartie satisfaite et j’ai apprécié la paix de Dieu d’une manière que je n’avais jamais expérimentée auparavant.

Philippiens 4:6 me vient à l’esprit de plus en plus quand je cherche à maintenir mon attention sur Jésus : « Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. »

Cages (M.) Phil (Alaska)

PRIERE : Nous te remercions, Seigneur, pour la paix que tu nous donnes au milieu des moments de troubles. Aide-nous à appeler ton secours en ces moments afin que nous puissions être un canal de ton amour et de ta compréhension. Amen.

SUJET DE PRIERE : Les chrétiens au marché.


Mercredi 15 Avril 2015

 LIRE: Luc 15 : 11-24

Le père a dit : « Mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé. »
- Luc 15 : 24

Pensée du jour

Dieu a un cœur de père pour ses enfants. 

Je pris la route avec tout ce que je possédais bourré dans ma petite voiture, bien que l’idée de quitter mon appartement, le travail, l’école, les amis, et ma vie agréable de délinquante m’ait paralysée. Le trajet vers la maison me semblait durer une éternité; Je redoutais le face à face avec ma mère. Une vague de craintes remplissait mon esprit. Comment Dieu pourrait-il jamais pardonner mes mauvais choix? Comment allais-je tenir sans le système de soutien destructeur que j’avais conçu ? Tout ce que je pouvais faire était de rassembler une petite graine d’espoir que ma vie n’était pas encore finie.

Quand je suis entrée dans la maison de ma mère, j’ai trouvé ma chambre décorée avec une nouvelle couverture de lit éclatante et de nouveaux rideaux gais. Ma mère entra et s’assit à côté de moi. Elle était tout sourire, débordante de câlins, extatique que sa petite fille était de retour à la maison. Je ne le savais pas à l’époque, mais Dieu a utilisé le simple fait que ma mère ait embellit ma chambre pour me donner un aperçu de l’amour et de la grâce. Et je ne savais pas que les prochaines années seraient comblées avec de nouveaux amis, un diplôme d’études universitaires, un mariage, et les possibilités d’encadrer de jeunes adolescents. En y repensant, au cours de ce long trajet qui me ramenait chez ma mère, je n’avais jamais deviné que Dieu serait si généreux en déversant son amour sur moi, surtout sachant que ce n’était rien que j’avais mérité ou gagné. Dieu aime bien répandre son amour abondamment sur chacun de nous. Tout ce qu’il nous demande c’est d’avoir aujourd’hui ce petit grain d’espoir que la vie n’est pas finie. Pour Dieu, cela est un bon point de départ.

(Mme) Natalie Guarascio (Californie)

PRIERE : Éternel Dieu, prends notre petit grain d’espoir afin de changer nos vies, et montre-nous ton amour et ta grâce qui nous attend. Amen.
SUJET DE PRIERE : Les parents de jeunes adultes retournant à la maison. 


Mardi 14 Avril 2015

LIRE: Jacques 2 : 14-18

Si un frère ou une sœur sont nus et manquent de la nourriture de chaque jour, et que l’un d’entre vous leur dise: Allez en paix, chauffez-vous et vous rassasiez! et que vous ne leur donniez pas ce qui est nécessaire au corps, à quoi cela sert-il ?
- Jacques 2 : 15-16

Pensée du jour

Dieu nous appelle à faire preuve de compassion, pas de jugement.

Quand j’avais 25 ans, j’ai décidé d’effectuer un voyage en Irlande pour un peu d’aventure. J’ai rencontré d’autres jeunes adultes dans une auberge, et une nuit, trois d’entre nous marchions dans une rue de Dublin, quand un homme et une femme échevelés nous ont approchés pour demander de l’argent pour acheter de la nourriture. Malgré les objections de l’un d’entre nous, nous leur avons donné l’équivalent de 5,00 $. Comme le couple s’éloigna, la personne qui s’était opposée nous a dit qu’il soupçonnait qu’ils utiliseraient l’argent pour acheter de la drogue ou de l’alcool. Il a ensuite annoncé qu’il allait les suivre pour le prouver!

Un peu à contrecœur, mon autre compagnon et moi l’avons imité. Nous avons suivi le couple à travers la rivière Liffey dans une rue où des rires rauques emplissaient l’air comme les gens entraient et sortaient des nombreux pubs alentour. Au moment même où mon ami a commencé à dire: «Je vous l’avais dit," le couple est apparu, sortant d’une épicerie avec deux sandwichs. Dans le silence, nous nous sommes tous regardés les uns les autres et nous sommes rendu compte que les sandwichs n’étaient pas les cadeaux les plus importants qui avaient été donnés ce jour-là. Le don que nous avons reçu était le rappel que nous ne sommes pas appelés à juger les cœurs humains.

Nous sommes simplement appelés à imiter Jésus en répondant avec compassion aux besoins humains que nous rencontrons.

(M.) Wade Griffith (Alabama)

PRIERE : Seigneur Jésus, aide-nous à être comme toi en répondant aux besoins humains avec compassion plutôt qu’avec des préjugés. Amen.

SUJET DE PRIERE : Les jeunes adultes qui voyagent. 



Lundi 13 Avril 2015

LIRE: Luc 15 : 4-10

L’Éternel dit à Moïse : « Maintenant, si vous écoutez ma voix,
et si vous gardez mon alliance, vous m’appartiendrez entre tous les peuples, car toute la terre est à moi. »
- Exode 19 : 5

Pensée du jour

Dieu nous chérit afin que nous puissions chérir les autres.

En grandissant, je me retirais souvent dans la chambre de ma mère et me précipitais sur sa boîte à bijoux. À l’intérieur étaient les bijoux que ma mère avait accumulés au fil des ans. J’adorais compter les figurines en métal sur son bracelet d’argent et d’entendre le cliquetis de ses boucles d’oreilles quand je les serrais. Je savais qu’elle accordait une grande valeur à ses bijoux en raison des soins qu’elle prenait pour les garder en sécurité.

Ma mère savait où chaque collier de perles et anneau était placé. S’il arrivait que l’un était porté disparu, elle fouillait toute notre maison jusqu’à ce qu’elle le retrouve. Elle m’interpelait souvent : « Hannah, quand tu collectionnes des objets précieux, n’oublie pas de les traiter comme les trésors qu’ils sont ». J’ai pris ses paroles à cœur. J’ai aussi une boîte en bois remplie de bijoux et bibelots chéris que je veux garder en sécurité.

Parfois, nous oublions que Dieu nous considère comme des trésors spéciaux. Quand j’ai du mal à me sentir belle ou valorisée, je pense à la boîte à bijoux de ma mère et me rends compte que Dieu me voit comme un bijou précieux à protéger et aimer. Dieu a sacrifié le Fils pour nous racheter.

Dieu chérit chacun de nous.

(Mme) Hannah Covington (Illinois)

PRIERE : Dieu de miséricorde, tu sais tout sur nous. À tes yeux, nous sommes «une créature si merveilleuse» (Ps 139: 14). Aide-nous à regarder les uns les autres à travers tes yeux d’amour et d’accepter la valeur et l’amour que tu investis en nous. Amen.

SUJET DE PRIERE : Quelqu’un qui se sent inapte.


Dimanche 12 Avril 2015

LIRE: 2 Samuel 9 : 1-13

Exhortez-vous réciproquement, et édifiez-vous les uns les autres,
- 1 Thessaloniciens 5 : 11

Pensée du jour

Lorsque nous recevons la grâce de Dieu, nous pouvons l'étendre à d'autres aussi.

Après la mort de Jonathan, David a cherché à manifester de la compassion à tous les membres de la famille de Jonathan. Ainsi, pour le reste de sa vie, il a pris soin du fils de Jonathan, Mephiboscheth, qui était infirme.

À certains égards, je suis Mephiboscheth. Après avoir été écrasé par un camion, j’ai subi 18 interventions chirurgicales, y compris les amputations de tous mes orteils. Et comme Mephiboscheth, j’ai été honorée par un roi avec une faveur imméritée. Dieu, notre Roi, se manifesta à moi à travers les chrétiens d’une église voisine. Pendant mon séjour de six mois à l’hôpital, ils sont venus me voir tous les jours et ont prié pour moi.

Contrairement à Mephiboscheth, cependant, j’ai fini par marcher à nouveau. Mais au début, j’étais si faible que, en plus de me fournir le transport pour aller à l’église, plusieurs membres ont dû me porter dans les bras dans le temple. Jusqu’à ce que je reprenne des forces, leurs bras aimables m’ont soutenue.

Ayant le type de besoin qu’avait Mephiboscheth -, j’avais reçu le type de gentillesse qu’avait David. Et maintenant, avec le Saint- Esprit en moi, je considère que c’est une bénédiction que de pouvoir rendre visite à des personnes à l’hôpital.

Je comprends maintenant que cette bonté fait partie intrinsèque de l’alliance que nous avons avec Dieu et qui résulte de

notre engagement à partager la grâce de notre salut.

(Mme) Vanessa Bruce Ingold (Californie)

PRIERE : Éternel Dieu, par la puissance de ton amour, puisses-tu nous rendre disposés à étendre tes bras de grâce sans fin. Amen.

SUJET DE PRIERE : Ceux qui se remettent d’accidents d’automobile.



Samedi 11 Avril 2015

LIRE: Philémon 1 : 1-25

Paul a écrit : « Si donc tu me tiens pour ton ami,
reçois-le [Onésime] comme moi-même. »
- Philémon v. 17.

Pensée du jour

Nous sommes tous des partenaires dans la prière.

Récemment, une délégation de lecteurs de Saat Teduh (l’édition indonésienne de la Chambre Haute) est allée dans une prison pour prier avec les détenus. J’imaginais la prison comme un lieu impie. Mais quand nous sommes arrivés, nous avons découvert quelque chose d’étonnant - une église bien organisée. De beaux locaux, des musiciens de talent, et même une chorale talentueuse. Ils nous ont offert un accueil chaleureux : Ils lisent “La Chambre Haute” tous les jours, et leur niveau spirituel croissait. Et bien qu’ils vivent derrière les murs de la prison, ils ont la liberté en Christ. Je suis heureux de savoir qu’ils sont nos partenaires dans la prière.
Dans la lettre de l’apôtre Paul à Philémon, nous apprenons que les gens peuvent changer. Que ce soit à la maison, au bureau, ou même dans une prison, l’endroit importe peu. Tout comme la foi d’Onésime lui a permis de servir les autres, je crois que nos amis dans les prisons peuvent également être au service du royaume de Dieu. Comme membres de la famille de Dieu, ils se joignent à nous dans la chaîne de prières qui sont élevées partout dans le monde.

(M.) Daniel Budiantoro (Jakarta, Indonésie)

PRIERE : Seigneur, merci pour nos partenaires en Christ. Apprends-nous à être plus dévoués. Aide-nous à être une bénédiction partout où nous sommes. Amen.

SUJET DE PRIERE : Lecteurs de la "Chambre Haute" dans le monde.


Vendredi 10 Avril 2015 

LIRE: Psaume 139 : 1-12

Jésus a dit : « Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. »

- Matthieu 28 : 20

Pensée du jour

Quel ami nous avons en Jésus!

Il semblait que tout le monde avait des frères et sœurs, sauf moi. Derrière chaque porte dans l’immeuble où j’ai grandi, vivaient des frères et sœurs. Mais ce n’était pas les miens. Certes, j’ai eu beaucoup d’amis. Mais il me manquait quelque chose, quelqu’un.

Quand j’étais enfant, je me suis créé mon propre ami imaginaire. Il n’avait pas de nom, mais il était toujours là et nous étions très proches. Il dormait sous mon lit. Nous aimions la même nourriture et le même genre de musique. Quand la famille faisait un voyage, il s’asseyait à côté de moi sur la banquette arrière. Quand j’avais commencé l’école, il était là. Nous parlions de tout. Nous nous amusions des mêmes choses, et nous pleurions ensemble.

Finalement, j’ai réalisé que mon ami fidèle n’était pas imaginaire du tout. C’est Jésus qui avait déménagé dans mon enfance, et est resté mon fidèle compagnon. Maintenant, je suis adulte. Et heureusement pour moi, je suis toujours aussi proche de mon ami.

Mon chemin n’a pas toujours été simple et direct. Mais jamais, même pour un instant, je n’ai douté de sa présence, de sa patience, de son ouverture d’esprit et de son amour.

En Jésus et à travers Jésus, j’ai beaucoup d’amis. Mais par- dessus tout, Jésus m’a ouvert les portes de frères et sœurs, dont j’ignorais l’existence. Des millions de frères et sœurs.

(M.) Thomas Boström (Gotland, Suède)

PRIERE : Seigneur Jésus, nous te remercions pour ta vie, ta proximité et ta grâce qui nous dirigent chaque jour. Amen.

SUJET DE PRIERE : Les amis chrétiens.



Jeudi 9 Avril 2015

 LIRE: Hébreux 1 : 1-8

Paul a écrit : « Je puis tout par celui qui me fortifie. »
- Philippiens 4 : 13

Pensée du jour

La Parole de Dieu peut changer nos vies.

J‘étais dans ma première année d’université avec deux jeunes enfants à charge. Mon mari et moi étions en instance de divorce, et ma grand-mère paternelle venait de mourir – tout cela, quelques semaines avant Noël. Comme j’ai commencé à grappiller les fonds en vue d’aller assister à ses funérailles à plus de 3000km de chez moi, je devais aussi trouver une baby-sitter pour mes enfants en mon absence et passer mes examens semestriels. Tous ces défis ne laissent pas beaucoup de place pour le deuil.

Plus tard, ma mère m’a parlé de sa dernière visite à ma grand- mère. Grand-mère se trouvait dans son lit d’hôpital quand maman lui a parlé de mes difficultés de nouveau parent seul, qui essayait de terminer ses études universitaires. Dans sa réponse, grand-mère lui a dit trois mots simples qui m’ont soutenue depuis de nombreuses années de défis. «Dites-lui de ne pas s’inquiéter, parce qu’elle est forte comme moi." Je n’avais jamais pensé que j’étais forte avant. J’essayais juste de survivre chaque jour.

C’est incroyable ce que les mots peuvent faire. Certains ont tendance à blesser et nous affaiblir, tandis que d’autres encouragent, renforcent, et nous élèvent. Je suis reconnaissante pour les paroles de notre Père céleste dans les Saintes Écritures qui peuvent nous renforcer tous les jours, indépendamment des circonstances.

Les mots de Dieu sont affectueux et puissants. Ils ne changent jamais, et nous pouvons les porter à jamais dans nos cœurs et nos esprits.

(Mme) Carlitta Cole-Kelly (Californie)

PRIERE : Seigneur, Ne nous laisse jamais oublier que quelle que soit la situation que nous traversons, nous pouvons être forts en toi. Amen.

SUJET DE PRIERE : Ceux qui pleurent la perte d’un être cher. 


Mercredi 8 Avril 2015

 LIRE: Jacques 3 : 3-12

La langue est un petit membre, et elle se vante de grandes choses. Voici, comme un petit feu peut embraser une grande forêt.
- Jacques 3 : 5

Pensée du jour

Nous honorons Dieu quand, au lieu de bavarder,- nous nous arrêtons, respirons, et prions 

Récemment, dans une conversation téléphonique avec ma sœur, parlant de banalités notre conversation s’est rapidement remplie de remarques et commentaires désobligeants sur d’autres personnes. Cela semblait inoffensif au départ mais plus tard, j’ai remarqué que mon énergie avait été entamée.

Je savais que les commérages n’étaient pas une bonne chose aussi j’ai appelé ma sœur et lui ai demandé pardon d’avoir laissé la conversation devenir si négative. Elle a avoué ressentir la même chose. Elle m’a rappelé que lorsque nous étions petites, on nous avait appris à "arrêter, laisser tomber et avancer" si nos vêtements prenaient feu et suggéra que dorénavant, nous allions essayer quelque chose de semblable dans nos conversations. "Marquez un temps d’arrêt, Respirez, et Priez." ai-je dit ; et nous avons partagé un bon éclat de rire sur l’analogie. Nous avons réalisé que nous avions laissé un commentaire frivole allumer un autre jusqu’au point où nous avons été envahies par une auto indignation bien à propos.

Bien que nous nous soyons améliorées, nous dérapons encore parfois et devons nous rappeler l’une à l’autre de nous arrêter et réfléchir sur la direction que notre conversation prenait. Nous comprenons que parler négativement affecte non seulement notre relation avec Dieu et avec les autres, mais a aussi un effet néfaste sur nos esprits. Bien qu’ils puissent sembler insignifiants, les mots peu amènes peuvent déclencher un brasier. Mieux vaut empêcher le feu de commencer en premier lieu.

(Mme) Deanna Baird (Michigan)

PRIERE : Dieu de grâce, puissent nos mots être agréables, doux, et faire du bien par ta grâce. Amen.

SUJET DE PRIERE : Les Sœurs.


Mardi 7 Avril 2015

Lire : Genèse 32 : 22-32

Jacob dit [à l’ange de Dieu] : « Je ne te laisserai point aller,
que tu ne m’aies béni. »
- Genèse 32 : 26

Pensée du jour

Réaliser les desseins de Dieu pour nos vies demande des efforts extraordinaires de notre part.

Dans ma deuxième année à l’Université de formation pour vétérinaire, un de mes cours portait sur une branche particulière de l’anatomie. Mais en raison du volume important de mes cours, je n’ai pas été en mesure de consacrer le temps d’étude qu’il fallait à ce cours d’anatomie. Comme le jour des examens approchait, j’étais désespéré. Pendant quatre jours, je me suis plongé dans l’étude à corps perdu. Je sentais comme si mon cerveau fumait dans un four bouillant, mais j’ai appris ce qu’il fallait pour réussir à l’examen. Dieu travaille souvent par le biais de notre désespoir, nous appelant à déployer des efforts particuliers en vue de répondre aux urgences du moment.

Jacob aussi voulait désespérément une vie nouvelle et meilleure. Après avoir déployé un effort extraordinaire pour lutter avec un ange du Seigneur une nuit, Jacob s’écria en désespoir de cause, « je ne vais pas te laisser partir, à moins que tu ne m’aies béni! »

Les personnes qui déploient des efforts extraordinaires obtiennent souvent des résultats. Dieu veut que nous déployions des efforts extraordinaires afin d’amener à la matérialisation les rêves que Dieu a pour nous: pour nous lancer dans une nouvelle carrière, pour aider les gens dans le besoin, ou pour participer efficacement à une église locale. Peut-être est-il temps pour nous de dire comme Jacob: «Je ne te laisserai point aller, que tu ne m’aies béni. »

(M.) Nwakuche Emeka (Imo, Nigeria)

PRIERE : Seigneur, aide-nous à te rechercher avec suffisamment d’efforts pour nous permettre d’accomplir le dessein que tu as pour nos vies. Puisses-tu nous bénir avec le courage et la détermination qui viennent de toi. Amen.

SUJET DE PRIERE : Les Vétérinaires.


Lundi 6 Avril 2015

LIRE: Jacques 1 : 19-25

Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ;
et toutes ces choses vous seront données par-dessus.
- Matthieu 6 : 33

Pensée du jour

Se concentrer sur Jésus nous aide à mener une vie équilibrée. 

Quand j’étais un jeune enfant, je n’arrivais pas à danser avec grâce pendant l’exécution des tours parce que je m’inquiétais de la façon dont je paraissais. Mon instructeur m’a rappelé à plusieurs reprises de regarder au point peint sur le mur pour m’aider à demeurer équilibrée. Pourtant, je craignais que si je détournais mes yeux du miroir même pour une seconde, je paraitrai gauche. Un jour, j’ai finalement suivi les conseils de mon professeur. J’ai forcé mes yeux loin du miroir et les ai portés sur la tache au mur. Le changement a été instantané. Je me suis concentrée sur la figure – tour, repère, tour, repère – et je pourrais danser !

Parfois, en tant que chrétiens, nous nous préoccupons plus de l’image que nous reflétons plutôt que, où Dieu veut que nous regardions. Mais la Parole de Dieu nous rappelle de regarder à Dieu en premier. Matthieu 6:33 dit que si nous cherchons premièrement le royaume "toutes ces choses nous seront données par-dessus." Si nous ramenons notre attention sur Dieu et sur ses conseils donnés dans la Bible sur la façon dont nous sommes censés agir, alors nous n’allons pas déraper hors de contrôle.

(Mme) Kate Miller (Texas)

PRIERE : Père céleste, qu’il te plaise de guider nos pas et nous aider à garder nos yeux fixés sur toi et la façon dont tu veux que nous vivions. Nous prions comme Jésus nous l’a enseigné, en disant: «Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du mal, car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire, aux siècles des siècles ».* Amen.

SUJET DE PRIERE : Les danseurs.

------------------

* Luc 11: 2-4 (LSG).


 DImanche 5 Avril 2015

LIRE: Jean 11 : 17-26

Jésus a dit à [Marthe] : « Je suis la résurrection et la vie.
Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ;
et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. »
- Jean 11 : 25-26

Pensée du jour

Dieu nous offre une nouvelle vie chaque jour.

Quand Jésus a ramené Lazare à la vie, il savait que Lazare aurait à mourir à nouveau un jour. Ce que Jésus a fait est assimilable à une réanimation. La réanimation signifie restaurer la vie telle qu’elle était. Nous voulons que Dieu nous ramène un être cher ; répare une relation brisée ; nous retourne un emploi perdu ; etc. Nous prions: "Dieu, restaure juste ma vie comme elle était auparavant." Pourtant, le dialogue entre Jésus et les sœurs de Lazare montre que cette histoire s’adresse à ceux qui ont à vivre avec la mort. Jésus leur promet la résurrection. Il y a une différence.

Un de mes amis m’a parlé d’une expérience qu’il avait eue sept mois après le décès de sa femme des suites de cancer. Il sentit que Dieu voulait lui donner la paix, mais il était résistant. Il voulait voir revenir sa femme. Comment pouvait-il avoir la paix? Plusieurs mois plus tard, il sentait Dieu lui dire : « C’est bon d’expérimenter la paix. » Il abandonna sa résistance et rapidement, il trouva de nouvelles possibilités s’ouvrir à lui. Il dit: «Tant que je résistais, je ne pouvais pas découvrir les nouvelles possibilités que Dieu avait pour moi. »

Il est facile de désirer ardemment le retour de certaines situations, de vouloir que Dieu ramène la vie telle qu’elle était auparavant, mais Jésus a dit : « Je suis la résurrection et la vie. » Il ne se contente pas de restaurer. Il transforme. La mort peut emporter, mais Dieu donne une nouvelle vie. Christ est la résurrection et la vie !

(M.) Rob Fuquay (Indiana)

PRIERE : Éternel Dieu, merci pour le don de la résurrection. Aide-nous à embrasser la nouvelle vie que tu nous offres. Amen.
SUJET DE PRIERE : Familles de patients souffrant de cancer.


 

Samedi 4 Avril 2015 

LIRE: Luc 23 : 26-56

Les [anges] dirent : « Pourquoi cherchez-vous parmi les morts
celui qui est vivant ? »
- Luc 24 : 5

Pensée du jour

Le matin de Pâques nous donne l’assurance que les jours sombres ne durent pas éternellement. 

Ce vendredi là a été une mauvaise journée. Le ciel est devenu sombre au milieu de l’après-midi alors qu’une tornade dévastatrice approchait. Une fois la tempête passée, une masse de verre brisé, de briques, d’arbres, et d’acier tordu, est restée. Le jour qui a suivi cette tempête dans le Mississippi, a vu beaucoup de gens qui se demandaient où ils allaient vivre, comment ils allaient se remettre de leurs pertes, où ils allaient travailler, et comment leur vie se poursuivrait.

Le vendredi décrit dans Luc 23 a également été une mauvaise journée. Jésus avait été arrêté et condamné à l’exécution sur la croix. Comme la journée avançait, la situation a empiré. Jésus fut conduit hors de la ville, cloué sur une croix, et laissé mourir. Tard dans la journée, ses disciples ont été autorisés à enlever son corps pour le placer dans un tombeau. Le jour qui a suivi la mort de Jésus était aussi un jour de confusion et d’incertitude. Beaucoup de gens avaient placé leur espoir et leur espérance en Jésus. Et voici que maintenant cet espoir est anéanti. Aux yeux des premiers croyants, tout était perdu.

Trop souvent, à la suite de tragédie, nous perdons notre foi et sombrons dans le désespoir. Nous oublions les promesses de la Bible et les paroles de Jésus. Nous ne voyons aucune issue à notre situation. En ces temps-là, nous pouvons nous rappeler
qu’un nouveau jour va venir, comme ce fut le
cas ce premier matin de Pâques.

(M.) B. J. Woods (Texas)

PRIERE : O Dieu, aide-nous à réaliser que Christ est debout avec nous alors que nous traversons des jours difficiles. Amen.

SUJET DE PRIERE : Survivants de catastrophes naturelles.


Vendredi 3 Avril 2015

LIRE: Jean 16 : 20-27

En vue de la joie qui lui [Jésus] était réservée, a souffert la croix, méprisé l’ignominie, et s’est assis à la droite du trône de Dieu.
- Hébreux 12 : 2 (NIV)

Pensée du jour

La joie vient de l’assurance de l'amour de Dieu pour nous.

Comme beaucoup de personnes, je vis avec une certaine douleur. Ma douleur est physique en raison de l’apparition précoce de l’arthrite. Mais je connais d’autres personnes dont la douleur est mentale, émotionnelle, spirituelle par essence, et leur souffrance est souvent plus grande que la douleur physique.

Jésus a enduré la souffrance de la croix, qui comprenait tous les types de douleur. Il a souffert de douleurs physiques évidentes; mais par-dessus se sont ajoutés la douleur et le chagrin de quitter ses disciples, la honte de l’humiliation publique, et le sentiment d’être rejeté par son père alors qu’il était sur la croix. Pourtant, Jésus a pu regarder au delà de cette douleur pour contempler la joie qui était à venir.

L’utilisation du mot joie est incroyable pour moi. La joie va au- delà du soulagement de la douleur; en fait, elle semble à l’opposé de la douleur. La définition de la joie comprend des sentiments de bonheur, de gaieté et de plaisir.

La foi nous appelle à regarder au-delà de notre douleur, à un moment où notre santé, notre bonheur, et même notre joie peuvent être restaurés.

Jésus-Christ est toujours notre exemple et un guide pour surmonter les difficultés de la vie, surtout quand nous souffrons.

(Mme) Lois M. Baker (Arkansas)

PRIERE : Seigneur, sois avec nous dans nos moments difficiles. Puissions-nous demeurer en ta présence, où nous pouvons toujours trouver de la joie. Amen.

SUJET DE PRIERE : Personne vivant avec une douleur chronique.


Jeudi 2 Avril 2015 

LIRE: Jean 13 : 1-17

Jésus a dit : « Si donc je vous ai lavé les pieds, moi, le Seigneur et le Maître, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres. »
- Jean 13 : 14

Pensée du jour

Pour qui puis-je servir de mains et les pieds du Christ aujourd'hui? 

Récemment, j’ai réalisé que ce qui m’affermit au plan spirituel est ma mise au service des autres personnes. Quand je fais face à des moments difficiles dans ma propre vie ou quand j’ai plus de questions que de réponses, je cherche à « prendre une serviette », comme Jésus l’a démontré dans Jean 13 Jésus faisait face à la crucifixion. Mais au lieu de prendre des armes ou commander à 12 légions d’anges de combattre pour lui (voir Matt. 26:53), Jésus s’est ceint d’une serviette autour de la taille et a commencé à laver les pieds de ses disciples.

Lorsque nous sommes confrontés à des difficultés, il est facile de nous concentrer uniquement sur nos propres problèmes. Pendant que nous attendons que le Seigneur réponde à nos prières ou pendant que nous cherchons des réponses, nous sommes souvent impatients et demandons à Dieu quand, pourquoi, et comment? Au lieu de cela, nous pouvions tout simplement chercher des occasions de servir et bénir d’autres personnes.

Lorsque nous adoptons la «démarche de la serviette" et nous humilions, nous devenons les mains et les pieds du Christ.

(M.) Brad Richardson (Géorgie)

PRIERE : Éternel Dieu, développe en nous un esprit de service. Aide-nous à être sensible aux nombreuses façons dont nous pouvons servir les autres, chez nous, au travail, l’école ou à l’église. Amen.

SUJET DE PRIERE : Pour une attitude d’humilité.