2015

Mercredi 1er AVRIL 2015

- LIRE: Jean 14 : 15-21, 27

Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.
- Jean 3 : 16

Pensée du jour

La promesse de Pâques change tout.

J‘avais été diagnostiquée d’un cancer rare. Le matin de Pâques, nous étions serrés les uns contre les autres dans l’église, particulièrement émus par la proclamation de notre pasteur, « Jésus est mort pour nos péchés, et aujourd’hui, il est ressuscité et est vivant. Il a vaincu la mort pour que nous puissions vivre éternellement au ciel avec notre Dieu miséricordieux. Mes amis, ceci change tout. »

Comme nous laissions les paroles du pasteur nous imprégner, mon mari et moi avons échangé un regard. Nos esprits étaient troublés par la nouvelle de mon cancer et la charge de donner l’information à nos enfants. Dans le passé, j’aurais sombré dans l’angoisse. Il ya douze ans, j’ai donné ma vie à Jésus-Christ. Je lui fais confiance non seulement pour le cancer qui m’afflige mais aussi pour chaque bouffée d’air que je respire et pour mon salut quand je quitterai ce monde.

Sachant que la vie est la préparation pour l’éternité et prenant conscience que je suis pardonnée et que je vais passer l’éternité avec Dieu me donne la sécurité et la paix. Jésus a dit: «Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde. » (Jean 16:33). Ceci, mes amis, ça change tout. Du fait que je ressens l’amour et de la présence constante de Jésus, je peux faire face à mon diagnostic, priant sans cesse, au lieu de m’inquiéter.

(Mme) Kathleen Buskirk (Californie)

PRIERE : Dieu d’amour, augmente notre foi, remplis nos cœurs de ta paix, et aide-nous à te faire confiance à travers toutes les circonstances de nos vies. Amen.


SUJET DE PRIERE : Les Malades du cancer. 

Mardi 31 Mars 2015

 LIRE: Galates 5 : 22-25

« Cependant, ô Éternel, tu es notre père ; nous sommes l’argile, et c’est toi qui nous as formés, nous sommes tous l’ouvrage de tes mains. »
- Esaïe 64 : 8

Pensée du jour

Aujourd'hui, je vais m'efforcer d'être tout ce que Dieu veut que je sois.

Ma belle-fille passa devant quelques vieilles maisons qui étaient en train d’être rénovées. Elle m’a dit combien ces maisons étaient délabrées et se demandait à quoi elles ressembleraient lorsque la rénovation serait terminée. Elle attendait impatiemment l’achèvement des travaux - le résultat final de tout ce travail acharné.

Cette conversation m’a ramenée à notre processus de rénovation spirituelle à travers l’œuvre de l’Esprit Saint en nous. Comme l’Esprit est à l’œuvre dans nos vies, Dieu met en évidence les secteurs qui ont besoins de guérison, les attitudes qui ont besoin d’être changées, les péchés qui ont besoin de repentance, et les relations qui ont besoin d’être restaurées.

Comme pour les travaux de rénovation de la maison, le processus peut être salissant et parfois douloureux. Cependant, Dieu s’occupe de nous avec amour et douceur. Dieu est le Maître Bâtisseur qui a un calendrier parfait. Nous sommes les travaux en cours, et nous devenons de plus en plus semblables à Jésus dans notre transformation spirituelle.

Lorsque nous nous appuyons sur Dieu et persévérons, Dieu nous transforme et nous sanctifie. Combien passionnant c’est de savoir que Dieu est présent dans le processus de notre ‘rénovation’ pour s’assurer que nous devenons les enfants que
nous sommes supposés être.

(Mme) Ann Stewart (Australie du Sud, Australie)

PRIÈRE: Père céleste, merci pour le travail de l’Esprit Saint
en nous. Puissions-nous atteindre notre plein potentiel en
tant que tes enfants et bien te servir avec joie. Amen. 

SUJET DE PRIERE : Les maçons.


Lundi 30 Mars 2015

LIRE: Psaume 139 : 13-16 et Romains 12 : 3-8

Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes œuvres sont admirables, et mon âme le reconnaît bien.
- Psaume 139 : 14

Pensée du jour

Notre unicité est un exemple vivant de la grâce infinie de Dieu.

Un beau pinson violet essayait désespérément de boire dans la mangeoire de Colibri. Le regardant battre frénétiquement ses ailes dans sa tentative de maintenir une position adéquate pour boire, je lui dis, «Ne sais-tu pas que tu n’es pas un colibri?" Finalement, le pinson se précipita sur une branche d’arbre à proximité. Il semblait avoir réalisé qu’il ne pouvait pas planer comme un colibri.

Observer ce pinson m’a conduit à m’interroger : « Combien de fois je tente, ou souhaite être quelque chose ou quelqu’un que je ne suis pas ? » J’ai vainement souhaité avoir le talent de travailler le bois comme mes deux frères, ou de jouer du piano à l’oreille comme ma femme. Je suis parvenu à la conclusion que leurs talents n’étaient pas les miens. Dieu m’a donné des aptitudes que ni mes frères, ni ma femme ne possèdent. Dans la sagesse et la grâce divines, Dieu nous a fait chacun différents.

Réalisant que Dieu a créé chacun de nous en tant qu’individu unique, nous pouvons en toute confiance mener la vie pour laquelle Dieu nous a destinée. Cela signifie que nous pouvons célébrer notre unicité personnelle et rechercher des moyens spéciaux de partager cette unicité avec la famille, la communauté et l’Église. Ce partage et cette célébration peuvent constituer un moyen tangible de louer et remercier Dieu de nous avoir créés tels que nous sommes.

(M.) Roger Wayne Hicks (Arizona)

PRIÈRE : Créateur merveilleux, aide-nous à célébrer notre unicité et à l’utiliser pour faire une différence positive dans la vie des autres. Amen.

SUJET DE PRIERE : Ceux qui cherchent un moyen de servir.



Dimanche 29 Mars 2015 

 LIRE: Jean 13:36 - 14:6

Jésus lui dit: « Je suis le chemin, la vérité et la vie. »
- Jean 14 : 6

Pensée du jour

Jésus nous montre le chemin

Un jour, j’ai demandé à un jeune homme le chemin pour me rendre à un endroit d’une ville que je connaissais peu. Au lieu de me donner des indications, il m’a proposé de m’y emmener. Il m’a non seulement montré la voie; mais est devenu le chemin! J’ai n’ai juste eu qu’à le suivre. Thomas demande à Jésus : “Comment pouvons-nous connaître le chemin ?” Plutôt que de donner des instructions, Jésus répond: « Je suis le Chemin ». Il devient le chemin, et Thomas n’a tout simplement qu’à le suivre.

Que signifie "accepter Jésus comme mon chemin et le suivre ?" En Jean 13:36, Simon Pierre demande à Jésus : “Seigneur, où vas-tu ?” La conversation qui suit montre clairement que Jésus parle en fait du chemin à la croix - l’offrande de sa vie comme sacrifice personnel d’amour. C’est le chemin pour offrir sa vie pour ses amis. (Voir Jean 15:13). Lorsque Jésus dit: « Nul ne vient au Père que par moi », il parle de la façon dont on vient à Dieu. Jésus nous enseigne qu’il n’y a aucun moyen d’atteindre le cœur de Dieu, excepté par l’autosacrifice et l’amour inconditionnel. Les premiers chrétiens étaient connus comme ceux qui appartenaient au Chemin. (Voir Actes 9:2).

Si Jésus est notre Chemin, nous allons donc marcher avec lui aujourd’hui et aimer nos voisins avec un amour inconditionnel et un sacrifice personnel d’amour.

M. Thomas Thangaraj (Massachusetts)

PRIÈRE : Dieu d’amour, donne-nous des cœurs pour t’aimer et aimer les autres de façon inconditionnelle. Amen.

SUJET DE PRIERE : Les voyageurs.



Samedi 28 Mars 2015

LIRE: Matthieu 21 : 1-11

Le psalmiste a écrit : « Je publierai ton nom parmi mes frères,
je te célébrerai au milieu de l’assemblée. »
- Psaume 22 : 23

Pensée du jour

Jésus continue à faire des arrivées triomphales.

Le dimanche des Rameaux 1997, je me trouvais à la chaire de l’église et je serrais dans mes mains tremblantes mon témoignage, demandant silencieusement à Jésus de me donner le courage de le lire. J’ai partagé avec l’assemblée le témoignage que la mort de mon frère l’année précédente m’avait forcée à évaluer ma vie. Je leur ai dit combien de fois ma vie avait été dépourvue de sens et de but. J’ai dit que même si je n’avais pas été à l’Église depuis de nombreuses années, j’avais senti Dieu me guider vers eux, c’est pourquoi j’avais téléphoné pour parler à leur pasteur.

Chaque fois que je levais les yeux vers les paroissiens, j’étais nerveuse. Pour me calmer je me suis concentrée sur les feuilles de palmier disposées pour commémorer le jour où la foule proclama l’entrée triomphale de Jésus en étalant des branches sur la route à Jérusalem. En partageant mon témoignage le dimanche des Rameaux, je proclamais l’arrivée de Jésus dans mon cœur. J’ai dit à l’assemblée que leur pasteur m’avait conduite à Jésus et que le don du salut apporte l’espoir et la guérison.

J’affirmai qu’être au service du royaume de Dieu donne un but et la paix. Ce dimanche des Rameaux, nous pouvons tous célébrer et proclamer le jour où Jésus est entré dans nos vies.

(Mme) Debra Pierce (Massachusetts)

PRIÈRE : Seigneur Jésus-Christ, donne-nous l’audace et la joie de proclamer ton don glorieux du salut. Amen.

SUJET DE PRIERE : Quelqu’un partageant son témoignage.



Vendredi 27 Mars 2015

- LIRE: Jean 15 : 10-21

Paul a écrit : « Au reste, frères, priez pour nous, afin que la parole du Seigneur se répande et soit glorifiée comme elle l’est chez-vous. »
- 2 Thessaloniciens 3 : 1

Pensée du jour

Nous avons la liberté de vivre notre foi aujourd'hui en raison des choix opérés par certaines personnes hier. 

Je m’assis dans mon fauteuil confortable et lus ma Bible. Je consultai ensuite mon compte Facebook. Mon attention fut capturée par un monument à William Tyndale sculpté avec une déclaration selon laquelle Tyndale avait été reconnu coupable d’hérésie et le 6 Octobre 1536 et, exécuté pour avoir traduit la Bible en anglais.

Ce mémorial m’a permis de réaliser que je tiens souvent les choses pour acquises. J’ai la liberté d’aller à l’église, de lire ma Bible, et de partager mes convictions. Ma famille honore Dieu et soutient ma foi. Je n’ai pas beaucoup d’argent, mais je suis riche en liberté. Jésus est mort pour me sauver de mes péchés. Des soldats sont morts en défendant mes libertés. William Tyndale est mort pour que je puisse lire la Bible en anglais. Bien que j’apprécie ces privilèges, certaines personnes sont aujourd’hui confrontées au rejet, à des menaces de mort venant de leurs propres familles parce qu’elles suivent Jésus- Christ. D’autres sont persécutées, emprisonnées ou tuées pour leur foi.

Consciente de tout cela, je prends maintenant ma Bible avec un respect renouvelé. Je chante avec un cœur reconnaissant, prie pour les croyants persécutés à cause de leur foi.

(Mme) Ruth L. Snyder (Alberta, Canada)

PRIÈRE: Seigneur Jésus, merci pour le don du salut, de la Bible, et de la liberté. Sois avec nos frères et sœurs qui souffrent à cause de ton nom. Amen.

SUJET DE PRIERE : Les croyants souffrant à cause de leur foi. 


Jeudi 26 Mars 2015

LIRE: Job 42 : 1-6

Job répondit à l’Éternel : «Je reconnais que tu peux tout, et que rien ne s’oppose à tes pensées. »
- Job 42 : 1-2

Pensée du jour

Lorsque nous reconnaissons la puissance de Dieu, nous pouvons expérimenter la paix. 

Depuis que j’avais cinq ans, lutter avec mon père était notre rituel. Il me laissait parfois gagner. Comme je grandissais, les combats devinrent plus intenses. Quand j’avais 13 ans je le battis, et je pouvais dire qu’il avait utilisé toute sa force. J’étais enchanté - pendant environ 30 secondes. Comme papa marchait tranquillement pour s’éloigner, un sentiment de tristesse me submergea. Je suis plus fort que mon père. Ceci n’est pas censé se produire. Si papa n’est pas plus fort que moi, comment peut-il être mon autorité et mon protecteur?

Depuis le jardin d’Éden, nous aspirons à être plus intelligents que Dieu. Dans son désespoir, Job est venu à ce point. (Voir Job 10). Job ne voulait pas être plus grand que Dieu, pas plus que je ne voulais être plus fort que mon père. Si j’étais plus fort que papa, alors la force de mes 13 ans était tout ce dont j’aurais eu besoin. Job voulait que Dieu soit son ultime ressource avec l’assurance qu’il était un enfant de Dieu. « Mon oreille avait entendu parler de toi, » disait Job. « Mais maintenant mon œil t’a vu. »

Comme il est rassurant de constater que notre salut ne réside pas dans notre propre intelligence et notre force ! La puissance de Dieu est une puissance d’amour dans laquelle nous, comme Job, pouvons librement faire l’expérience d’une
paix et d’un confort que seul Dieu peut donner.

(M.) George A. Nye (Oregon)

PRIÈRE : O Dieu, aide-nous à nous rappeler que nos réalisations n’ont de sens que lorsque ton pouvoir réside en nous. Amen.

SUJET DE PRIERE : Pères et fils.


Mercredi 25 Mars 2015

LIRE: Psaume 142 : 1-7

Le psalmiste a écrit : « Je répands ma plainte devant lui, je lui raconte ma détresse. »
- Psaume 142 : 3

Pensée du jour

Dieu veut entendre les bonnes et mauvaises histoires de nos vies 

Un jour, au cours de la pause au travail, je m’inquiétais de quelques problèmes de santé auxquels je faisais face. Irritée par ces problèmes, je réalisai que j’étais en train de me plaindre. J’envisageais de confier ces préoccupations à Dieu, lorsqu’une autre pensée me vint à l’esprit. Plusieurs passages de la Bible montrent clairement que Dieu ne veut pas écouter un esprit qui se plaint ! (Voir Nombres 11:1, Philippiens 2:14, 1 Pierre 4:9). Toutefois, je commençai quand même à décharger mes fardeaux sur Dieu. Personne d’autre n’était là pour entendre mes plaintes, et j’avais besoin d’être libérée.

Une chose étrange s’est alors produite. Je m’attendais à subir le mécontentement de Dieu, mais je sentis plutôt la paix. La tension que j’avais vécue juste quelques minutes plus tôt avait disparu. Je sentais que Dieu était heureux, non pas parce que je me plaignais mais parce que je lui avais fait suffisamment confiance pour lui exprimer les choses désagréables de ma vie.

Avant cette expérience, je pensai à faire une ‘offrande’ d’argent à l’Église. Ce jour-là au travail la seule ‘offrande’ que j’ai dû faire à Dieu n’était pas agréable. Mais Dieu, dans sa grâce, sa miséricorde et sa compassion, accepta et me montra qu’il accorde de la valeur à mon offrande de confiance.

(Miss) Peggy Booher (Pennsylvanie)

PRIÈRE: O Dieu, nous te remercions de ce qu’en te faisant confiance dans les choses difficiles de nos vies, nous trouvons la paix, l’espérance et la guérison. Amen.

SUJET DE PRIERE : Quelqu’un qui fait face à un problème de santé


Mardi 24 Mars 2015

LIRE: 2 Timothée 1 : 3-14

Paul a écrit: « Gardant le souvenir de la foi sincère qui est en toi, qui habita d’abord dans ton aïeule Loïs et dans ta mère Eunice, et qui, j’en suis persuadé, habite aussi en toi. »
- 2 Timothée 1 : 5

Pensée du jour

 Laissons-nous un héritage de foi à nos enfants?

Ma mère biologique a été en proie avec la toxicomanie tout au long de sa vie. J’ai été élevé par ma grand-mère. Elle m’emmenait à l’école du dimanche, à l’Église, et espérait que je deviendrais Pasteur. Dans ma jeunesse, j’ai fait de mauvais choix qui m’ont mis sur le chemin de la drogue, des gangs et de la criminalité. Chaque matin, ma grand-mère était assise dans sa vieille chaise rose, lisant sa Bible et son exemplaire de La "Chambre Haute". Je rentrais certains matins après avoir passé toute la nuit dehors. Elle s’asseyait à m’attendre la nuit entière et priait pour mon retour. Elle n’a jamais perdu espoir pour moi.

En fin de compte, à travers l’amour et le témoignage de ma grand-mère, j’ai trouvé Christ et suis devenu pasteur. Il y a quelques années, ma fille adolescente a décidé qu’elle s’enfuirait. Je me suis trouvé impuissant et malade d’inquiétude. J’ai découvert que moi aussi, j’avais "une vieille chaise rose"; Je me suis assis à lire ma Bible et La Chambre Haute en priant pour que ma fille revienne en sécurité. Elle est rentrée à la maison, et aujourd’hui, semble avoir hérité de la foi que j’ai reçue de ma grand-mère.

Je n’oublierai jamais la vieille chaise rose de ma grand-mère et la grande foi qu’elle représentait.

(M.) Michael A. Beck (Floride)

PRIÈRE: Éternel Dieu, aide-nous à vivre notre foi de telle manière que nos enfants puissent voir et croire. Merci pour le témoignage de ceux qui nous ont précédés. Amen.

SUJET DE PRIERE : Enfants égarés.


Lundi 23 Mars 2015 

LIRE: Matthieu 7 : 7-11

« Demandez, et l’on vous donnera; cherchez, et vous trouverez. »

- Matthieu 7 : 7

Pensée du jour

Le temps de Dieu est parfait. 

J‘ai récemment pris ma retraite après 51 années dans le ministère, et je me demandais comment je pourrais me rendre utile. Un matin, lors de mon temps de prière, je demandai à Dieu de me montrer comment je pourrais être utile, à la fois à lui et aux autres, ce jour-là.

Quelques heures plus tard, je traversais en voiture le parking du centre commercial lorsque je remarquai un véhicule de collecte de sang et une affiche invitant à donner du sang. N’ayant pas donné de mon sang récemment, je me suis dit : « c’est quelque chose que je peux faire; il faudra bien que je le fasse un jour où l’autre ». Puis cette voix intérieure dont le Saint-Esprit se sert pour attirer notre attention m’a rappelé que j’avais demandé à Dieu de me donner quelque chose à faire dans la journée. Je me dirigeai donc vers la Collecte mobile et m’inscris pour donner du sang.

Cette expérience m’a rappelé que, lorsque nous demandons à Dieu de nous orienter, nous devons rechercher et écouter les réponses que Dieu donne. Autrement, nous pourrions manquer ce pour quoi nous avions prié.

(M.) Richard N. Ryley (New York)

PRIÈRE : Dieu de miséricorde, qui écoute toutes nos prières, donne-nous les yeux pour voir et les oreilles pour entendre tes réponses - et un esprit prêt à agir. Comme Jésus nous l’a enseigné, nous prions: «Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du mal, car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire, aux siècles des siècles. »* Amen.

SUJET DE PRIERE : Les donneurs de sang 

 -------------------
* Matthieu 6: 9-13 (SEG). 


Dimanche 22 Mars 2015 

 LIRE: Jean 15 : 1-9

Jésus a dit : «Je suis le cep, vous êtes les sarments. »
- Jean 15 : 5

Pensée du jour

La présence de Jésus nous soutient et nous affermit. 

J‘ai d’abord remarqué la petite branche après une violente tempête nocturne. Penchée dans une position délicate, elle a attiré mon attention pendant la prière du matin alors que je regardais par la fenêtre de ma chambre. D’autres branches s’élevaient vers le ciel, droit et intact. Mais cette petite branche pendait vers le sol - cassée mais pas détachée de l’arbre.

J’ai été surprise de voir cette petite branche recourbée vers le bas toujours suspendue le lendemain matin. Je m’attendais à ce qu’elle tombe au sol, mais elle était là - encore pendante et vulnérable. La même chose resta vraie, les jours suivants. Regarder cette branche rompue faisait partie de ma prière du matin pendant le temps du Carême. Peu importe la tempête qui avait soufflé, la branche s’était cramponnée à la source de vie qu’est l’arbre.

Je suis souvent comme cette branche courbée et vulnérable aux tempêtes de la vie. Et comme la branche, je m’accroche à Christ, ma source de vie, avec l’assurance que même si je ne "tenais que par un fil," Christ s’accrochera aussi à moi. Mon être blessé, fragile et maladroit sera toujours connecté à Christ. Jésus dit : « Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire » (Jean 15: 5).

En Christ, il y a la vie qui s’accroche et demeure en nous à tout moment.

(Mme) Pamela Hawkins (Tennessee)

PRIÈRE : Mon Dieu, aide-nous à nous accrocher à toi tout au long des tempêtes de la vie. Merci pour la paix que tu nous offres. Amen.

SUJET DE PRIERE : Quelqu’un qui commence une nouvelle discipline de jeûne.



Samedi 21 Mars 2015

LIRE: Colossiens 3 : 12-17

« Ainsi donc, comme des élus de Dieu, saints et bien-aimés, revêtez-vous d’entrailles de miséricorde, de bonté, d’humilité, de douceur, de patience. »
- Colossiens 3 : 12

Pensée du jour

Comment vais-je me revêtir de l’amour et de la compassion de Dieu aujourd'hui?

Je suis un grand fan de l’équipe de baseball les “Orioles” de Baltimore. Je porte souvent un chapeau, une chemise, ou une veste aux couleurs des "Orioles". Ma voiture a une plaque d’immatriculation "Orioles" à l’avant. Ces choses sont des signes extérieurs qui permettent d’un coup d’œil de savoir que je supporte les "Orioles".

J’aurais bien aimé également que les autres puissent instinctivement m’identifier comme étant chrétien. Mais cela exige beaucoup plus de moi que de m’affubler d’un chapeau ou d’un t-shirt. Le troisième chapitre de Colossiens dit que j’ai besoin de me revêtir de compassion, de bonté, d’humilité, de douceur, de patience. Je dois également pardonner. Par-dessus tout, j’ai besoin de me « revêtir de l’amour.»

Je me bats tous les jours avec un défi aussi énorme. J’essaie de le relever par le culte régulier, la prière et l’étude biblique, ainsi que la lecture de la littérature chrétienne, en regardant comment se comportent les chrétiens mûrs. Je me rappelle aussi que tout ce que je fais, que ce soit en paroles ou en actes, je le fais au nom du Seigneur Jésus. (Voir Col 3:17.) Je me rends compte que je ne peux pas relever ce défi de moi-même. Je dois compter sur l’Esprit Saint pour m’aider à surmonter mes faiblesses.

Seulement avec l’aide de l’Esprit je pourrai me revêtir comme Dieu le veut.

(M.) Mark Karpinski (Caroline du Nord)

PRIÈRE : Seigneur, aide-nous à nous revêtir de la vérité de ta parole alors que nous commençons la journée. Au nom de Jésus. Amen.

SUJET DE PRIERE : Parents spirituels chrétiens.


 

Vendredi 20 Mars 2015

LIRE: Matthieu 3 : 13-17

[Jésus] demande à [ses disciples] : « Et vous, qui dites-vous que je suis? »

- Matthieu 16 : 15

Pensée du jour

Qui suis-je aux yeux de Dieu ?

Je conservais des légumes, en remplissant soigneusement les bocaux avec de petites tomates cerise. Cinq tomates sont restées dans le bol. Mon fils de quatre ans suivait attentivement ce qui se passait et commenta: « Ceci », dit-il, pointant du doigt ce qui se trouvait dans le bol, « Ressemble à un sourire ! » Se déplaçant pour regarder de l’autre côté, il dit : «Et maintenant c’est un arc-en-ciel ! » Puis en souriant malicieusement, mon fils a rapidement saisi toutes les tomates et les porta à la bouche. Tout en riant et fronçant mes sourcils, je lui demandai : « Et qu’est-ce-que c’est maintenant ? des Vitamines », s’écria-t-il.

Cet échange m’a rappelé combien de fois il est important d’essayer de voir le monde sous différentes perspectives. Nous, les humains, regardons souvent à l’évidence, mais Dieu a un point de vue différent. Après tout, Jésus n’a pas seulement vu en Zachée un collecteur d’impôts. Jésus vit la femme qui lui essuya les pieds avec ses cheveux de façon différente alors que tout le monde ne vit qu’une femme pécheresse. Et même en Jésus, plusieurs virent un des prophètes, mais Dieu appela Jésus « mon Fils bien-aimé » (Matt. 3:17).

En tant que croyants, nous devons nous efforcer de voir le monde du point de vue de Dieu.

(Mme) Natalya Ilyushonok (Grodno, Biélorussie)

PRIÈRE : Éternel Dieu, ouvre nos yeux afin que nous puissions voir le monde comme tu le vois. Amen.

SUJET DE PRIERE : Voir les autres comme Dieu les voit.



Jeudi 19 Mars 2015 

LIRE: Jean 14 : 15-27

Jésus répondit: «Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. » - Jean 14 : 23

Pensée du jour

Il y a une puissance énorme à obéir à Dieu.

Ma femme, Berta, avait été paralysée depuis deux décennies et était aujourd’hui hospitalisée pour une pneumonie. L’évêque a appelé pour nous encourager et m’a félicité pour la façon dont je m’étais occupé de ma femme depuis l’accident qui avait conduit à sa paralysie.

J’ai apprécié l’initiative de l’évêque de nous soutenir. Mais, fatigué comme je l’étais, j’étais plus direct que d’habitude. «Ne me féliciter pas de rester fidèle à ma parole. Je ne fais que respecter la promesse que j’ai faite quand nous nous sommes mariés. Ce jour-là nous avions promis à Dieu, notre pasteur, et l’Église que nous prendrions soin l’un de l’autre, dans la maladie et dans la santé ... aussi longtemps que [nous] vivrions ».

Je lui ai expliqué que ce qui rend mes actions possibles, c’est la certitude de faire la volonté de Dieu. Après tout, combien de fois avons-nous cette assurance?

Être une aide à long terme est certainement difficile. Je ne le fais pas toujours aussi bien que je le devrais, et j’ai constamment besoin de l’aide de Dieu et du peuple de Dieu. Mais dans cette affaire, je fais la volonté de Dieu.

J’ai découvert qu’aimer Jésus et obéir à Jésus sont les deux faces d’une même médaille. Et d’après mon expérience, quand Dieu nous appelle à faire quelque chose, Dieu nous donne la capacité d’obéir.

(M.) Earl Dickerson (Kentucky

 PRIÈRE : O Dieu, merci de travailler en nous afin que nous puissions être comme Christ pour les autres. Amen.

SUJET DE PRIERE : Personnel soignant à long terme. 


Mercredi 18 Mars 2015

LIRE: Romains 11 : 16-24

« Mais si quelques-unes des branches ont été retranchées, et si toi, qui était un olivier sauvage, tu as été enté à leur place, et rendu participant de la racine et de la graisse de l’olivier »
- Romains 11 : 17

Pensée du jour

Par Jésus, nous avons été greffés sur la famille de Dieu. 

Un jour, mon père greffa une branche de poirier à un pommier. D’abord, il coupa une grosse branche de notre pommier, créant une surface plane sur le tronc. Puis il créa une fente sur la surface plane et plaça la branche du poirier dans la fente. Enfin, il couvrit la greffe avec du goudron, de sorte qu’elle puisse s’attacher au pommier. Avec le temps, la branche greffée produisit des fruits qui ressemblaient à des pommes mais avaient le goût de poire.

Après avoir vu ce processus, je compris mieux le verset 17 de Romains 11. Quand nous parvenons au salut, le Seigneur nous coupe de notre ancien mode de vie et nous greffe à la famille de Dieu. La mort de Jésus sur la croix a ouvert la porte à notre adoption dans la nouvelle famille. Nous recevons le sceau de l’Esprit Saint. Nous sommes également ajouté à l’Église de Christ (voir Actes 2:47), une famille spirituelle qui nous fournira la nourriture, la fraternité, et la responsabilité essentielle pour une croissance et une productivité saine.

Chacun de nous a besoin d’appartenir à une communauté de foi. Si nous sommes un nouveau croyant ou quelqu’un de nouveau dans une congrégation particulière, nous pouvons trouver difficile de nous intégrer. Cependant, le Seigneur nous greffera à une famille de l’église si nous restons patients. Comme nous grandissons, nous allons produire l’amour, la joie, la patience, et d’autres
fruits de l’Esprit. (Voir Gal. 5:22).

(Mme) Karline Fischer (Californie)

PRIÈRE : Dieu rédempteur, aide-nous à grandir comme nous nous établissons dans une famille de l’Église. Amen.

SUJET DE PRIERE : Ceux qui visitent une nouvelle église. 


Mardi 17 Mars 2015 

LIRE: Matthieu 7 : 1-5

« Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. »

- Matthieu 7 : 1

Pensée du jour

Est-ce que je manifeste la grâce de Dieu aux gens autour de moi?

Récemment, quelqu’un m’a traité injustement. J’ai dû faire face à la peine et la colère que je ressentais envers cette personne. Je voulais que justice soit faite. Puis, comme l’Esprit de Dieu a commencé à travailler en moi, j’ai réalisé que mon attitude n’était pas agréable à Dieu. Je me suis arrêté, j’ai prié et demandé la sagesse de Dieu.

Dieu m’a répondu par une question : "Comment t’ai-je traité lorsque tu as agi de façon inappropriée envers une autre personne?" Je savais immédiatement la réponse: Dieu m’avait traité avec grâce et miséricorde. Mon sauveur, Jésus-Christ, qui est allé à la croix pour moi, a reçu le châtiment que je mérite. Dieu m’a aussi aidé à me rendre compte que la façon dont la personne m’avait traité n’était qu’un événement ponctuel, comparé aux nombres de fois où j’avais été traité avec dignité et respect. Ce qui s’est passé aurait pu arriver à n’importe qui pour de nombreuses raisons et n’était probablement pas un affront personnel.

J’ai réalisé que je devrais faire face à la situation et traiter l’autre personne avec grâce et miséricorde, laissant la justice entre les mains de Dieu. J’ai demandé pardon à Dieu pour ma réaction inconsidérée, et mon esprit retourna à un état de paix. Mon objectif est d’être comme Christ. J’ai donc besoin de traiter les autres comme le Seigneur me traite.

(M.) Jose G. Chavez (Mississippi)

PRIÈRE : Seigneur, aide-nous à traiter les autres avec la grâce et la miséricorde que tu nous montres en Jésus- Christ. Amen.

SUJET DE PRIERE : Celui qui m’a traité injustement.



Lundi 16 Mars 2015

LIRE: Luc 15 : 25-32

« Mon enfant, lui dit le père, tu es toujours avec moi, et tout ce que j’ai est à toi; mais il fallait bien s’égayer et se réjouir, parce que ton frère que voici était mort et qu’il est revenu à la vie, parce qu’il était perdu et qu’il est retrouvé. »
- Luc 15 : 31-32

Pensée du jour

Parce que Dieu m'a accueilli, je vais accueillir les autres.

L‘histoire du fils prodigue est l’une des paraboles de Jésus les plus connues. Lorsque nous étudions l’histoire, la relation entre le père et le fils retient habituellement notre plus grande attention. Cependant, nous oublions parfois l’autre fils de l’histoire, le frère aîné. Souvenez-vous de ce qui se passa lorsque le plus jeune frère est revenu à la maison et que son père a organisé une fête pour célébrer son retour? Le frère aîné a refusé d’y aller. Il passa son temps à bouder et se plaindre. Malheureusement, certaines fois c’est au frère aîné que je m’identifie plutôt qu’au frère cadet.

Lorsque je trouve difficile de me réjouir quand les autres se réjouissent ou je me plains lorsque les choses ne vont pas comme je l’aurais souhaité, j’agis comme le frère aîné. Lorsque je critique les bons efforts des autres au lieu de me concentrer sur Dieu et lui plaire, peu importe ce que font les autres autour de moi, j’agis comme ce frère aîné. Lorsque je ne me réjouis pas quand les autres reviennent à une marche fidèle avec Dieu, j’agis comme lui.

A la fin de l’histoire d’aujourd’hui, le père et le fils cadet étaient encore en train de se réjouir, et le fils aîné était encore en train de se plaindre. Au lieu d’être amer, nous pouvons concentrer notre attention sur Dieu, sur le partage de l’Évangile du Christ avec les autres, et sur l’accueil de tous les "enfants prodigues" sur le chemin du retour vers notre Père.

(M.) Andy Baker (Tennessee)

PRIÈRE : Tendre Père, Donne-nous d’être toujours conscients de nos attitudes et nos actions qui nous éloignent de toi. Au nom de Jésus, nous prions. Amen.

SUJET DE PRIERE : Enfants de mêmes parents.


Dimanche 15 Mars 2015 -

 LIRE: Jean 10: 11-18

Jésus dit : « Je suis le bon berger. Le bon berger donne
sa vie pour ses brebis».
- Jean 10:11

Pensée du jour

Le Seigneur est mon Bon Berger. 

J‘étais à une réunion quand cela commença. Nous avons tous regardé par la fenêtre en admiration devant la "substance blanche" peu familière qui tombait du ciel. « Sensationnel! Les météorologues avaient raison! » s’est exclamé un de mes collègues. Nous nous sommes brusquement dirigés vers nos voitures pour pouvoir rentrer à la maison avant que la neige ne s’aggrave. Mais il était trop tard. La tempête de neige nous prit au dépourvu, paralysant la ville et son système de transport.

Les gens étaient bloqués pendant des jours dans leurs voitures, au travail, à l’école et dans les bus. Ils ont abandonné leurs véhicules et ont marché des kilomètres pour aller chercher leurs enfants ou trouver un endroit chaud et sec. La nourriture et l’eau sont devenus un luxe quand se rendre à un magasin ou trouver un restaurant ouvert était devenu impossible.

Assise dans ma voiture pendant des heures, me demandant si je pourrais rentrer à la maison, je commençai à devenir anxieuse. Et là, je me souvins des promesses du Bon Berger qui connaît chacun de nous par son nom et l’ensemble de nos besoins. Parce que nous avons un bon berger qui nous connaît et a sacrifié sa vie pour nous, nous « ne manquons de rien » et nous "ne craignons pas le danger." Notre Bon Berger est toujours avec nous.

(Mme) Jasmine Rose Smothers (Géorgie)

PRIÈRE : Tendre Père, merci d’être notre Bon Berger et de rester avec nous en tout temps. Amen.

SUJET DE PRIERE : Ceux qui sont bloqués par les tempêtes.


Samedi 14 Mars 2015

LIRE: Esaïe 54 : 9-12

« Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. »
- Romains 5 : 8

Pensée du jour

Dieu me connaît et m'aime.

Un lourd pot en céramique avec un couvercle en bois se trouve sur notre véranda. Récemment, mon mari travaillait sur la véranda et a déplacé le pot qui gênait le passage. Il entendit un bruit, enleva le couvercle, et trouva une vieille boîte de conserve remplie de pierres. Sur une note à l’intérieur, on pouvait lire : « Pour papa, avec amour, Jenna ».

Notre fille, Jenna, est maintenant âgée de 27 ans. Quand je lui ai dit ce que son père avait trouvé dans le pot, elle répondit n’avoir aucun souvenir d’avoir rédigé la note ou d’avoir placé la boîte de pierres à l’intérieur du pot. Mais l’écriture était vraiment la sienne. Nous nous sommes demandé ce qui l’avait amenée à cacher son trésor dans le pot. Quelle que soit la raison de Jenna, trouver le trésor apporta de la joie à mon mari. Il imaginait Jenna en train de chercher des pierres parfaites et lui écrire soigneusement la note. Sa note était un doux rappel de son amour pour lui.

De la même manière, nous pouvons trouver de doux rappels dans la Bible, des trésors que Dieu a placés pour nous. Si nous n’ouvrons pas nos Bibles, nous ne trouverons jamais ces trésors. Mais lorsque nous l’ouvrons et qu’un verset nous parle d’une manière profonde, nous savons que nous avons trouvé une note d’amour de notre Père.

(Mme) Valerie A. Foster (New York)

PRIÈRE : Père Saint, comme nous lisons ta Parole, ouvre nos cœurs, afin que nous puissions connaître ton amour pour nous. Répands ta parole dans nos cœurs afin que nous partagions ton trésor avec les autres. Amen.

SUJET DE PRIERE : Groupes d’Étude Biblique.



Vendredi 13 Mars 2015

LIRE: Deutéronome 6 : 4-12

« Simon Pierre lui répondit: Seigneur, à qui irions-nous? Tu as les paroles de la vie éternelle. »
- Jean 6 : 68

Pensée du jour

Comment vais- je me souvenir de la Parole de Dieu aujourd'hui?

Notre fils a quatre ans. Récemment, nous étions à la réunion de parents d’élèves à son école maternelle. Le professeur d’anglais se plaignait de ce que les enfants avaient des problèmes de mémorisation, qu’ils oubliaient le sens des mots, et que nous, les parents devrions aider nos enfants à pratiquer cette langue.

Ses commentaires m’ont rendu inquiet pour l’éducation de mon fils. Mais peu de temps après, j’entendis mon fils réciter le Symbole des Apôtres pour la première fois. Il connait aussi la prière du Seigneur par cœur. A l’écouter, je réalisai qu’il n’avait aucun problème de mémoire.

Dieu merci, nous vivons aujourd’hui une époque faste, avec tellement de possibilités et de portes ouvertes à nos enfants. Nous essayons d’enseigner à nos enfants plusieurs langues à un jeune âge de façon à les aider dans la vie plus tard. Mais la Bible nous enseigne que, même dans ces bons moments, la chose la plus importante est de se souvenir du Seigneur. (Voir Deutéronome 6:6-9).

Enseigner à nos enfants la Parole de Dieu source de vie est plus important que leur enseigner les mots qui les aideront à vivre dans ce monde.

(M.) Fedor Kim (Moscou, Russie)

PRIÈRE : Seigneur, aide-nous à connaitre ta Parole et à l’enseigner à nos enfants.

Amen.

SUJET DE PRIERE : Les enfants qui ne peuvent pas aller à l’école.



Jeudi 12 Mars 2015

LIRE: Psaume 138 : 1-3

« Les yeux du Seigneur sont sur les justes Et ses oreilles sont attentives à leur prière, Mais la face du Seigneur est contre ceux qui font le mal. »
- 1 Pierre 3 : 12

Pensée du jour

Dieu entend et répond à nos prières. 

J‘étais au téléphone avec mon amie Jen, l’autre jour, discutant d’un dilemme particulièrement troublant auquel elle faisait face. Elle était à la recherche de conseils, mais le seul conseil que je pouvais lui offrir était de prier.

« Priez ?» demanda-t-elle. « Mais comment ? » Il y a tellement de prières. Laquelle dois-je dire ? »

Au fil des ans, je me suis tournée vers la prière, pendant les temps de besoin comme pendant les temps de gratitude. Ce que j’ai découvert, c’est qu’il n’y a pas une méthode de prière qui marche mieux qu’une autre. Comme je l’ai dit à Jen, dire une simple prière comme «Dieu, aide-moi » dans une salle d’urgence à l’hôpital peut être tout aussi efficace que réciter un Psaume à genoux à l’Église.

Dieu connaît nos cœurs. Ce qui est important, c’est que nous nous adressions à notre Seigneur du mieux que nous pouvons pour ensuite écouter la réponse.

(Mme) Monica A. Andermann (New York)

PRIERE: Seigneur, combien il est réconfortant de savoir que la prière, sous quelque forme qu’elle soit, est puissante. Merci d’être attentif aux besoins de nos cœurs. Nous prions au nom de Jésus. Amen.

SUJET DE PRIERE : Ceux qui ont abandonné la prière.


Mercredi 11 MARS 2015

LIRE: Esaïe 53 : 1-5

« Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités ;
le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. »

- Esaïe 53 : 5

Pensée du jour

Comment mes cicatrices peuvent- elles conduire d’autres personnes à Christ?

La première fois que je vis la vidéo dans un cours en ligne, je fis la grimace. Elle présentait une jeune femme au Vietnam avec une cicatrice dessinant une sorte de trajectoire irrégulière sur sa joue. La cicatrice témoignait de ce qu’elle avait souffert entre les mains de ses persécuteurs, à cause de son amour pour Jésus. Je remarquai ensuite la boucle d’oreille qui pendait à son oreille juste à la fin de la cicatrice. La croix d’or était un témoignage fort. "Mon amour persiste", semblait chuchoter Dieu. Je doute que j’aurais remarqué la croix, s’il n’y avait pas eu la cicatrice.

Que se passerait-il si je laissais les autres voir les cicatrices causées par les blessures et craintes du passé sur mon cœur ? Feraient- ils la grimace ? Ou la vue de mes cicatrices pourrait-elle les amener à voir la croix de Christ ? Dieu pourrait-il m’utiliser pour consoler les autres avec la même consolation qu’il m’avait donnée? (Voir 2 Corinthiens 1:4)

Nous avons tous des cicatrices visibles ou invisibles. Parce que l’amour de Dieu surpasse mes cicatrices, je peux aider quelqu’un d’autre - soit au travers d’un service d’assistance téléphonique, un centre d’aide, ou tout simplement en prêtant une oreille attentive. Même si cela signifie être honnête au sujet de mes propres luttes, avec l’aide de Dieu, je peux en parler, écouter, et agir
avec amour.

(Mme) Bonnie Rose Hudson (Pennsylvanie)

PRIÈRE : Père, tes cicatrices nous ont conduits à la vie. Qu’il te plaise d’utiliser les nôtres pour attirer d’autres personnes à toi. Au nom de Jésus. Amen.

SUJET DE PRIERE : Ceux qui sont persécutés pour leur foi.

 

Mardi 10 MARS 2015

LIRE: Jérémie 17 : 7-8

« Confie-toi en l’Éternel de tout ton cœur, et ne t’appuie pas sur ta sagesse. »
- Proverbes 3 : 5

Pensée du jour

Nous pouvons faire confiance à Dieu pour vivre une vie abondante. (Voir Jean 10:10.)

Récemment ma famille et moi sommes allés à l’aventure en tyrolienne. Après avoir gravi une tour de 65 marches, nous nous sommes lancés d’une tour à l’autre tout en maintenant une main lâche sur la tyrolienne pour contrôler notre vitesse. Pour rester équilibrés, nous avons placé l’autre main sur le câble aérien qui reliait notre harnais de sécurité à la tyrolienne. Sur notre tour finale, notre instructeur nous a dit que nous pouvions nous lancer à l’envers, – la tête en bas – en repliant les jambes près du corps et en nous penchant en arrière. Je voulais vraiment faire l’expérience, mais peu importe à quel point je me penchai en arrière, je n’arrivais pas à le faire. Plus tard, j’ai compris que si je n’y arrivais pas c’est parce que je n’avais pas assez confiance en moi pour «lâcher prise d’avec» la ligne aérienne. Cela est tout aussi vrai dans la vie, pensai-je. Pour profiter pleinement de notre vie avec Dieu, nous devons « lâcher prise d’avec » notre ancienne vie avec ses soucis, les vieilles habitudes et les vieilles activités. Nous pourrons ensuite librement profiter de la vie abondante que Dieu nous a destinée.

(Mme) Phyllis W. Howard (Missouri)

PRIÈRE : Seigneur, aide-nous à avoir confiance en toi non seulement dans les grandes choses de nos vies, mais aussi dans les petites choses de chaque jour comme nous prions : « Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du mal, car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire, aux siècles des siècles. » Amen

* SUJET DE PRIERE : Quelqu’un qui s’accroche à des habitudes destructrices

------------------
* Matthieu 6: 9-13 (LSG).


Lundi 9 Mars 2015

LIRE : Matthieu 22 : 34-40

Jésus a dit : «Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir ».
- Matthieu 5 : 17

Pensée du jour

Aujourd'hui, je vais suivre les commandements de Dieu dans un esprit d'amour.

En tant qu’avocat, j’aide les gens à comprendre comment ils doivent agir dans les limites de la loi. Je leur explique le but de la loi et pourquoi l’observation de la loi est bénéfique non seulement pour eux mais aussi pour tout le monde. Parfois, c’est ce qu’ils veulent savoir, mais d’autres fois, ils veulent savoir jusqu’où ils peuvent aller sans avoir des ennuis.

Je considère le Sermon sur la montagne comme un conseil de la part d’un “Conseiller Juridique” avec le plus d’autorité qu’il ne s’en est jamais trouvé avant ou après ce sermon. C’est la nature humaine de vouloir repousser les limites de ce que la loi permet. Mais en tant que chrétiens, nous avons une norme différente. Jésus nous dit que le fait même de penser à enfreindre la loi constitue l’acte d’enfreindre cette loi. Nous avons été appelés à être saints et à vivre selon les commandements de Dieu. Dès l’instant où, simplement, nous n’adhérons pas aux règles prescrites par Dieu, nous exposons l’amour de Dieu.

Lorsqu’on a demandé à Jésus ce qui était le plus grand commandement, il a rapidement répondu en en citant deux : nous devons aimer Dieu de tout notre cœur, âme et esprit et aimer notre prochain comme nous-mêmes. C’est ainsi que nous devons nous efforcer de vivre nos vies.

(M.) Matthew L. Reger (Ohio)

PRIÈRE : Mon Dieu, aide-nous à vivre tes commandements, pas seulement croire en eux. Amen. 

SUJET DE PRIERE : Les Avocats.


Dimanche 8 Mars 2015

LIRE: Jean 9 : 1-17

Jésus a dit, «Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. ».
- Jean 8 : 12

Pensée du jour

Christ nous donne une nouvelle vision pour répandre sa lumière dans le monde.

Une de mes expressions préférées est "nous allons faire la lumière sur ce point." C’est une expression familière à utiliser lorsque vous voulez regarder de plus près un objet ou une situation et l’examiner sous un angle différent.

L’expression m’est venue à l’esprit récemment, lorsque je remarquai que la vue est au cœur du ministère de Jésus. Tous les quatre évangiles comprennent des histoires de Jésus guérissant des personnes qui étaient aveugles. Dans l’Evangile de Jean, Jésus guérit un homme aveugle de naissance en faisant de la boue et en la lui frottant sur les yeux. Au lieu de se réjouir du miracle, les pharisiens contestèrent avec Jésus parce qu’il avait guéri un jour de sabbat. Jésus répondit en disant : « Je suis la lumière du monde », mais cette fois, il ajoute un avertissement concernant la cécité spirituelle.

Jésus nous demande à tous d’ouvrir les yeux afin de voir différemment. Il veut que nous enlevions nos œillères et regardions de plus près et avec amour aux personnes et situations qui nous entourent. Avons-nous manqué de voir qu’un voisin est en difficulté ? Avons-nous critiqué les motivations d’un collègue ou été frustré par les actions d’un membre de l’église sans nous rendre compte que nous étions en fait dans l’erreur? Jésus nous encourage à enlever notre aveuglement spirituel et avoir une nouvelle vision. Quand nous vivons en Christ, nous pouvons faire la lumière sur l’imprévu.

(Mme) Sherry Elliott (Tennessee)

PRIÈRE : Jésus, tu es la lumière du monde. Enlève nos œillères afin que nous voyions ta vérité. Aide- nous à refléter ta lumière. Amen.

SUJET DE PRIERE : Ceux qui sont spirituellement aveugles.



Samedi 7 Mars 2015

LIRE: Esaïe 55 : 6-9

« Jésus les regarda, et leur dit: Aux hommes cela est impossible, mais à Dieu tout est possible. »
- Matthieu 19 : 26

Pensée du jour

Tout est possible à Dieu.

Récemment, ma fille et moi étions toutes deux malades alors que mon mari était dans une autre ville pour son travail. Nous avions besoin de médicaments mais n’avions personne pour nous les chercher à la pharmacie qui se trouvait dans le village, à plusieurs kilomètres. J’ai prié, « Seigneur, s’il te plaît, envoie quelqu’un pour nous aider. »

Peu de temps après ma prière, j’ai entendu des pas venir vers notre maison. Quand elle entra dans la maison, je reconnus une jeune fille qui vit à proximité. Cette fille peut à peine parler, et elle ne sait ni lire ni écrire. Cependant, je lui souris, réalisant qu’elle avait été envoyée par Dieu pour nous aider ce jour-là. Je pris un morceau de papier, notai le nom des médicaments dont nous avions besoin, et lui donnai un peu d’argent. Je lui ai demandé d’aller à la pharmacie chercher les médicaments et nous les ramener à la maison. À mon grand soulagement, elle est revenue seulement 20 minutes plus tard avec les médicaments en main.

J’ai réalisé que même si je pensais que c’était impossible de demander de l’aide à cette fille à ce moment-là, Dieu lui a permis de comprendre et m’a donné de faire confiance. Les voies de Dieu sont vraiment beaucoup plus grandes que nos voies. Dieu est fidèle et ne nous abandonnera jamais.

(Mme) Janet M. Manuel (Isabela, Philippines)

PRIÈRE : Seigneur, aide-nous à comprendre que ton amour et tes voies sont plus grands que nos voies et attentes. Amen.

SUJET DE PRIERE : Une personne handicapée.


Vendredi 6 Mars 2015

-- LIRE: Éphésiens 2 : 11-22

« Car par lui [Christ] nous avons accès auprès du Père,
dans un même Esprit. »
- Éphésiens 2 : 18

Pensée du jour

La prière nous relie à la famille de Dieu dans le monde entier.

La plus grande bénédiction que je reçois de la lecture de La Chambre Haute est sans doute ma prise de conscience de l’immensité de la communauté chrétienne à travers le monde. Souvent, après avoir lu une méditation écrite par un chrétien de l’autre côté du globe, je m’assieds en silence émerveillée de savoir que j’ai une sœur ou un frère en Christ à cet endroit. Je suis dépassée de savoir que nous sommes unis par le même Père céleste, même si de grandes distances nous séparent. Je suis touchée par le privilège de me joindre aux millions de chrétiens à travers le monde qui prient pour le sujet du jour.

Trop souvent, nous limitons l’Église aux seuls chrétiens de notre congrégation locale, notre ville ou de notre dénomination alors qu’elle représente beaucoup plus. Jésus savait que les gens de partout avaient besoin d’entendre la bonne nouvelle quand il a envoyé ses disciples pour enseigner. (Voir Matt. 28:19.) S’il est clair que beaucoup de travail reste à faire, il est également clair que la bonne nouvelle a été répandue partout.

Chaque jour, je m’unis dans la prière, à la fin de la méditation. Et je prie pour l’auteur qui est une sœur ou un frère en Christ, partout où il ou elle vit.

(Mme) Madeline Peterson (Nebraska)

PRIÈRE : Dieu du monde entier, répands ta bénédiction sur tes enfants où qu’ils soient. (Voir Luc 6:38.) Amen.

SUJET DE PRIERE : Éditeurs Internationaux de la Chambre Haute.



Jeudi 5 Mars 2015 -

LIRE: Jean 13 : 1-8

« Dieu résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles. »
- 1 Pierre 5 : 5

Pensée du jour

Le Seigneur des seigneurs veut me servir; vais-je le laisser faire ? 

Àl’époque, j’étais convaincu que j’accomplissais l’acte honorable de tout chrétien. Après tout, la Bible ne dit-elle pas qu’il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir? (Actes 20:35). Je pensais que refuser la nourriture que mon ami m’offrait faisait partie de l’exhortation à “être content de l’état où je me trouve”. (Phil. 4:11).

Assez aimable pour ne pas prendre le «non» pour une réponse, ce même ami m’a béni le jour suivant avec un sac de provision. Y étaient compris des aliments que j’avais eu envie de goûter, mais que je n’aurais jamais pu m’offrir

Étant habitué à être le «donneur», j’ai insisté pour qu’il donne les provisions à quelqu’un qui en avait «vraiment» besoin. Mais lorsqu’il a laissé le sac plein de provisions sur la table, il était clair que Dieu lui avait dit que j’en avais besoin.

Tout en appréciant la nourriture, je me suis rappelé Pierre, qui ne voulait pas que Jésus le serve en lui lavant les pieds fatigués. Soudain, je compris ; J’étais à l’image de l’apôtre orgueilleux. Élevé à subvenir à mes propres besoins, j’ai considéré comme un signe de faiblesse le fait de laisser les autres m’aider.

En méditant davantage la Parole de Dieu, le Saint-Esprit m’a béni avec une merveilleuse révélation : Laisser les autres me servir fait partie du don que je fais aux autres.

(M.) Antoine J. Murphy (Wisconsin)

PRIÈRE : Tendre Père céleste, aide-nous à comprendre que se disposer à recevoir est en soit un acte d’amour pour l’autre. Au nom de Jésus. Amen.

SUJET DE PRIERE : Ceux qui se sentent autonome.


Mercredi 4 Mars 2015

LIRE: Matthieu 6: 1-6

« Mais quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage, afin de ne pas montrer aux hommes que tu jeûnes, mais à ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra ».
- Matthieu 6: 17-18

Pensée du jour

Qu’est-ce-que je fais pour me rapprocher de Christ?

Je suis reconnaissante pour le temps du Carême. Pourquoi? Il y a quelques années, j’ai trouvé quelque chose que j’avais perdu au fil du temps. J’ai trouvé Jésus-Christ.

Un dimanche avant le Mercredi des Cendres, notre pasteur nous a invités à rechercher dans la prière comment observer le carême. Il voulait qu’on comprenne de façon personnelle ce temps de réflexion, de pénitence et de jeûne. Il a expliqué que la pénitence est souvent pratiquée à travers le jeûne ou l’abnégation. J’ai donc décidé de faire abnégation de "mon temps" –Ce temps après le petit déjeuner, que j’utilisais habituellement pour, regarder un film, jouer à des jeux vidéo, ou faire une petite sieste. J’ai remplacé ce temps par la lecture, l’étude, la méditation de la parole de Dieu et la prière. J’ai commencé à réapprendre les livres de la Bible. J’ai redécouvert des passages et enseignements que j’avais autrefois connus, mais oubliés au fil du temps.

Au début, quand j’ai abandonné "mon temps", j’ai cru que je me sacrifiais. J’ai cependant réalisé qu’auparavant, je sacrifiais plutôt la connaissance de la vie éternelle. Le Carême est un temps de réflexion sur Jésus - sa vie, sa mort sacrificielle et sa résurrection. La première année, mon sacrifice m’a permis de renouer avec Christ. Depuis lors, il m’a permis de grandir près de lui chaque jour.

(Mme) Janet Pierce (Tennessee) PRIÈRE : Dieu de la vie, nous te louons pour le don de ton fils. Aide-nous à trouver les moyens de nous rapprocher de lui tous les jours. Amen.

SUJET DE PRIERE : Quelqu’un observant le Carême pour la première fois.



Mardi 3 Mars 2015

LIRE: Romains 8 : 26-32

« Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toutes nos afflictions, afin que, par la consolation dont nous sommes l’objet de la part de Dieu, nous puissions consoler ceux qui se trouvent dans quelque l’affliction !»
- 2 Corinthiens 1 : 3-4

Pensée du jour

Chaque jour, si je prête attention, je trouverai quelqu’un à qui offrir mon aide. 

Lorsque j’ai été diagnostiquée d’un cancer, les gens ont commencé à prier pour moi - missionnaires, amis de l’église, et parents. Cela faisait deux ans le mois dernier. Au fil du temps, je me demandais pourquoi Dieu avait préservé ma vie. ‘Certainement, Dieu doit avoir une mission que je dois accomplir!’ J’avais effectué mes précédentes missions dans des endroits tels que le Kenya, l’Ouganda, l’Équateur et la Pologne. À présent, je me disais, ‘je ne peux pas faire quelque chose comme ça maintenant que j’ai un cancer’.

Le mois dernier, j’ai eu le privilège de retourner dans ma ville natale, et je pense avoir découvert ma mission. J’ai trouvé en effet beaucoup de mes amis, handicapés, dans la douleur, hospitalisés, dans les maisons de soins infirmiers, ou souffrant du fait de leur vieillesse. Je suis restée quatre semaines et j’ai été bénie de pouvoir rendre visite à ces amis, les aider, aller déjeuner avec eux, ou tout simplement profiter d’un appel téléphonique. Je peux avoir un cancer, mais je n’ai pas de douleur ou de handicap - physique ou mental.

Quelle bénédiction j’ai reçu de mes amis! Maintenant que je suis de retour chez moi, je vais continuer mon travail de bénévole qui consiste à conduire les patients cancéreux à leurs rendez-vous. Je me sens vraiment bénie d’avoir été dirigée par Dieu
vers cette autre façon de servir.

(Mme) Jean Glick (Floride)

PRIÈRE : Mon Dieu, aide-nous à nous rappeler que toutes choses concourent au bien de ceux t’aiment et qui sont appelés selon ton dessein. Amen.

SUJET DE PRIERE : Les personnes âgées. 


Lundi 2 Mars 2015

LIRE: Philippiens 1 : 12-30

Paul a écrit: « Car je sais [...] selon ma ferme attente et mon espérance que je n’aurai honte de rien, mais que, maintenant comme toujours, Christ sera glorifié dans mon corps avec une pleine assurance, soit par ma vie, soit par ma mort; car Christ est ma vie, et la mort m’est un gain. »

- Philippiens 1: 20-21

Pensée du jour

Comment est-ce que je reflète Christ dans ma vie? 

Récemment, je pensais à la lettre de Paul à l’église de Philippes. En prison pour avoir prêché le Christ, Paul a exprimé la joie de savoir que l’évangile de l’amour et de la grâce salvatrice de Jésus-Christ était prêché, quelle que soit la manière dont le message était donné. Plutôt que de rechercher de la sympathie par rapport à son emprisonnement injuste ou de la vengeance contre ceux qui fomentaient des troubles contre lui, Paul déclare que, peu importe ce qui arrive, il continuera de se réjouir.

L’expérience et le témoignage de Paul m’ont amené à repenser à ma propre vie en tant que chrétien et me demander, « Est-ce que je glorifie Christ dans ma vie comme Paul l’a fait? Contrairement à l’apôtre Paul, lorsque les problèmes surviennent, j’ai beaucoup plus tendance à reculer et chercher la sympathie des autres. De même, je suis plus enclin à chercher à me venger des personnes qui ont causé ces problèmes. »

Combien je souhaite et prie pour avoir le courage d’imiter Paul! Je veux trouver la joie dans toutes les circonstances, sachant que Christ est prêché au travers de ma vie, à la fois dans les moments heureux et de souffrances.

(M.) Philip Polo (Nairobi, Kenya)

PRIÈRE : Merci, Seigneur, pour l’exemple de Paul, de ce que signifie te servir en toutes circonstances. Donne-nous le courage et la force de nous réjouir et de prêcher l’Évangile dans nos moments heureux et tristes. Amen.

SUJET DE PRIERE : Ceux qui rendent témoignage de Christ en prison.



Dimanche 1er Mars 2015

LIRE: Jean 6 : 25-35 *

Jésus leur dit : « Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif ».
- Jean 6 : 35

Pensée du jour

Dieu vient à notre rencontre dans toutes les situations de notre vie et propose le pain et l’eau de vie. 

"Avez-vous faim? Avez-vous soif ?" Notre mère nous posait toujours ces questions lorsque nous rentrions par la porte arrière de la maison après avoir joué sous le chaud soleil d’été. Si nous disions "non", la question suivante était : "êtes-vous sûr?"

Peu importe notre position dans le monde, nous faisons tous face à ces questions. Pour tous les êtres humains et les créatures, accorder une attention à la faim et à la soif physiques est essentiel. Mais la faim et la soif peuvent également s’appliquer aux réalités spirituelles. Il existe des déserts dans lesquels nous pouvons nous retrouver en difficulté, émotionnellement, intellectuellement, et spirituellement. Dans ces endroits, la douleur, le désir, et le danger se cachent. Des tentations abondent et offrent un soulagement temporaire à la faim et à la soif. Il y a beaucoup de «choses» qui pourraient nous nourrir ou étancher notre soif.

Cependant, au milieu de ces endroits, les paroles de Jésus résonnent: «Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif. »

Nous sommes assurés à travers les Saintes Écritures, qu’à quelque endroit où nous nous trouvons, Jésus est présent. Au milieu des pires faims de notre vie, nous ne sommes pas seuls. Dieu est là, disant: «Je suis avec vous.» Nous sommes assurés que peu importe où nous nous trouvons, Dieu est là, offrant de l’eau à nos esprits assoiffés et de la nourriture à nos cœurs désespérément affamés.

(Mme) Karen Greenwaldt (Caroline du Nord)

PRIERE: Dieu de grâce, merci d’offrir du pain et de l’eau à nos corps affamés et assoiffés. Amen.

SUJET DE PRIERE : Ceux qui ont faim.

------------------
*Les lectures de la Bible sont sélectionnées avec grand soin, et nous vous invitons à inclure la lecture suggérée dans votre temps de méditation.