La veille de Noël - Luc 2.41-52

Mercredi 24 décembre 2014

LIRE : Luc 2:41-52

Jésus dit à ses parents : « Pourquoi me cherchiez-vous? Ne saviez-vous pas qu'il faut que je m'occupe des affaires de mon Père ?"

- Luc 2:4

Pensée du jour

Nous sommes tous enfants de Dieu.

Je suis le père d’une famille recomposée de huit enfants. Ma femme et moi servons de beaux-parents aux enfants issus de mariages précédents. Être des beaux-parents est souvent une tâche difficile et ingrate. Nous avons tous les deux entendus des mots comme : « Tu n’es pas mon père », « Je n'ai pas à t’écouter ». Alors même que la dynamique des familles recomposées est souvent complexe, notre famille s’est fortifiée au fil du temps comme nous faisions face et surmontions les obstacles. Sachant que la grâce de Dieu est plus grande que les divorces et les ruptures, nous gardons Christ au centre de notre famille.

Réalisé que Dieu, par Jésus-Christ a choisi d'entrer dans une famille humaine, nous donne de l’espoir. Dans le texte de méditation du jour, l'évangile de Luc nous relate une situation très humaine de l'enfance de Jésus. Marie et Joseph ont perdu les traces de Jésus à Jérusalem. Après trois jours de recherches, ils ne le trouvèrent pas à la maison, mais au temple. Je peux imaginer les sentiments de Joseph quand Jésus leur dit : « Ne saviez-vous pas qu'il faut que je m'occupe des affaires de mon Père ?»

Cette histoire me rappelle que Dieu est le Père de tous. La bonne nouvelle est que Christ a connu une vie humaine, une famille humaine, et une mort humaine pour payer pour nos péchés. Par le sacrifice de Christ, nous sommes tous une famille recomposée, et nous aussi nous pouvons revendiquer Dieu comme notre Père.

Michael Beck (Floride)

PRIÈRE : Tendre Père céleste, nous te remercions de ce qu’à travers Christ, nous sommes tous de la même famille. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : Familles recomposées