Cela a été fait ! - Psaume 103.8-13

Mercredi 3 septembre 2014

LIRE : Psaume 103:8-13

[Jésus] lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice;
- 1 Pierre 2:24

Pensée du jour

Dieu veut que nous vivions.

Des années après les faits, la prise de conscience de mon échec en tant que mère m'est revenue comme une charge d’éléphant. Le père de mes enfants avait abusé d’eux, et moi - leur mère – j’avais été incapable de les protéger suffisamment. En raison de ma négligence, mes fils ont subi une douleur mentale, spirituelle et physique incommensurable - douleur que je ne pouvais guérir.

Inconsolable, j'ai vécu dans une douleur implacable et un dégoût de moi-même. J'avais rendu mes enfants vulnérables. Comment avais-je fait cela? Je sentais que je ne méritais pas de vivre. Mais à un de mes moments les plus sombres, le Saint-Esprit a parlé à mon cœur : « Jésus est déjà mort pour que, tu puisses vivre. » Et je savais que c'était vrai. Bien avant que j'ai pris conscience de l'ampleur de mon péché, Jésus est mort pour mes péchés, même celui-ci. Je ne pourrais jamais en faire expiation, mais Jésus l’a déjà fait.

Reconnaissant pour l’abondante grâce de Dieu, j'ai commencé la marche vers la guérison. Grâce aux conseils, j'ai appris plus sur la violence et comment elle déforme la réalité. J’ai combattu les pensées de culpabilité en citant l'Écriture pour me rappeler que je suis pardonnée et profondément aimée par Dieu. Je vis - pardonnée, acceptée et aimée.

(Mme) Grâce Linwood - Michaels (Virginie)

PRIÈRE : Père de miséricorde, je te remercie d'être plus disposé à nous pardonner que nous ne le sommes envers nous-mêmes. Au nom de Jésus, qui guérit nos blessures. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : Les victimes de violence