190428 - Le doux réconfort

DIMANCHE 28 avril 2019

LIRE : Job 1:13-22

Les amis de Job se tinrent assis à terre auprès de lui sept jours et sept nuits, sans lui dire une parole, car ils voyaient combien sa douleur était grande.

Job 2:13


Gravure / illustration de Gustave Doré : la Bible Ancien Testament - Job sur son fumier

Comme la santé de mon grand-père commençait à décliner, je lui rendais souvent visite. Lorsque ma famille élargie a appris que sa santé s’était détériorée, ils sont tous venus en ville pour le voir. Cela lui a permis de ne jamais être seul. Nous étions assis dans sa chambre d’hôpital en silence, jour et nuit, priant pour qu’il aille mieux.

Pensée du jour

Ma présence peut rappeler aux autres que Dieu les aime.

Pendant ce temps, j’ai pensé à Job. Même après une grande perte, il est resté fidèle et a loué Dieu. Dans Job 2:13, les amis de Job sont venus lui rendre visite. Ils se sont assis à côté de lui pendant sept jours et sept nuits en silence, le réconfortant sans utiliser de mots. Le réconfort tranquille peut être le meilleur cadeau pour une personne en deuil ou blessée. Dans les moments où le chagrin est trop profond pour qu’elle puisse s’exprimer par des mots, le simple fait d’être avec la personne en dit long.

Les jours de silence et de réconfort ont aidé Job à faire face à sa tristesse, tout en ayant le soutien dont il avait besoin. Parfois, nous sentons que nous ne pouvons pas réconforter quelqu’un qui éprouve un grand chagrin ou une grande peine parce que nous ne savons pas quoi dire ; mais dans les moments difficiles, tenir compagnie en silence est une bonne façon de rappeler aux autres qu’ils sont aimés.

(M.) Paul Farley (Caroline du Nord, États-Unis)

PRIÈRE : Seigneur, aide-nous à nous rappeler que tu es toujours avec nous et que nous pouvons ressentir ton amour à travers la compagnie des autres. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : ceux dont la santé décline.