190321 - Pourquoi avoir si peur ?

JEUDI 21 mars 2019

LIRE : Genèse 33 : 1-11

Jacob pria : « Délivre-moi, je te prie, de la main de mon frère, de la main d’Ésaü ! car je crains qu’il ne vienne, et qu’il ne me frappe, avec la mère et les enfants. »

- Genèse 32 : 11

La prière de Jacob

Une fois, à l’école primaire, j’ai dit quelque chose de méchant à un enfant de ma classe. Mike était un enfant coriace et beaucoup plus grand que moi, alors je m’attendais à ce que, lorsque nous serions dehors au moment de la récréation, il viendrait me frapper.

Pensée du jour

Jésus me dit que l’inquiétude ne peut guère ajouter une seule heure à ma vie. (Voir Matt. 6:27.)

Je me suis inquiété toute la journée. À la récréation, j’ai dit à Mike : "Si tu veux me frapper, frappe mon bras pour que ça fasse moins mal." Il a ri et m’a dit qu’il n’avait pas l’intention de me frapper, qu’il avait tout oublié. Je m’étais inquiété pour rien.

La peur sert à quelque chose. S’il n’y avait pas la peur, nous prendrions des risques insensés, mettant nos vies en danger. Mais on ne peut pas tout craindre. Jacob a trompé son frère Ésaü en lui dérobant deux fois son héritage légitime, puis il s’est enfui pendant des années.

Quand Dieu a dit à Jacob de rentrer chez lui, il craignait que son frère ne le tue, lui et sa famille. Jacob perdit des années à craindre la vengeance de son frère - pour rien. Ésaü avait depuis longtemps pardonné à son frère.

Si nous pouvons faire quelque chose pour remédier à une mauvaise situation, alors nous devons le faire. Quoi qu’il en soit, nous pouvons exercer notre foi et confier nos inquiétudes à Dieu.

(M.) Grant Showalter (Floride, USA)

PRIÈRE : Père céleste, nous savons que tu tiens à chaque aspect de notre vie. Aide-nous à te faire davantage confiance et à moins nous inquiéter. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : quelqu’un qui est brutalisé.