Une journée dédiée à la mémoire d’ "un saint américain », l’évêque méthodiste Francis Asbury



Des centaines de personnes ont assisté à une journée spéciale au Musée Vivant (Black County Living Museum), Dudley, le samedi 9 avril pour célébrer le 200e anniversaire de la mort d'un homme local qui a contribué à façonner l'Amérique moderne, l'évêque Francis Asbury.


Des chœurs costumés, des services spéciaux et des discussions ont eu lieu tout au long de la journée au sein du musée, en présence de centaines de méthodistes de partout du Royaume-Uni, en plus de visiteurs réguliers du musée.

Etaient également présents des invités spéciaux de l'Église méthodiste unie en Amérique, où Asbury est vénéré comme l'un de ceux qui ont aidé à définir la nation.

Humble tourneur-fraiseur du Pays Noir devenu pasteur méthodiste itinérant, Asbury répondra à une demande formulée aux prédicateurs par John Wesley, l'un des fondateurs de l'Église méthodiste, de partir servir en Amérique.

La passion et la détermination de Asbury signifiaient que le méthodisme avait survécu à la guerre d'Indépendance américaine et était devenu une partie des valeurs fondatrices du jeune pays.

L’Église qui comptait à l’origine moins de 1200 membres, est passée à plus de 210.000 membres grâce aux efforts de Asbury.

Diverses célébrations ont eu lieu en l'honneur de Asbury au Black Country Museum, dont :

  • des cultes spéciaux célébrés dans l'ancienne chapelle du Musée, -Methodist New Connexion Providence -, par le révérend Steve Wild, Président de la Conférence méthodiste et le Dr Jill Barber, vice-présidente.
  • Un chœur Flash-mob d'environ 30 chanteurs de deux chorales locales, tous vêtus de costumes d’époque et chantant des hymnes entraînants.
  • des tables rondes avec un pasteur méthodiste, le révérend Ward Jones, membre du Comité du patrimoine méthodiste, et des représentants de l'Eglise méthodiste unie aux Etats-Unis - l’évêque Mary Ann Swenson; Fred Day Revd, Secrétaire Général de la Commission générale UMC en charge des archives et de l'histoire, et M. John Strawbridge, vice-président et président du développement de l'United Methodist Historical Society.
  • Exposition de portraits et de souvenirs personnels de Asbury en provenance de sites du patrimoine méthodiste au Royaume-Uni et aux USA.
  • des bus du patrimoine, qui ont emmené les visiteurs du musée à proximité Newton, Great Barr, et au petit chalet du XVIIIe siècle où Asbury a passé son enfance.

Le pasteur Fred Day a commenté: « Cela a été une journée merveilleuse et excitante pour nous. Asbury n’est pas aussi bien connu qu’il devrait l’être, étant donné son importance dans l’histoire des États-Unis. Il a voyagé quelques 270.000 miles à cheval, parlé aux gens de la foi, et a même été un ami de George Washington. "

Jo Hibbard, directeur de l’Engagement au sein de l'Eglise méthodiste de Grande-Bretagne, a ajouté: «La journée a été un grand mélange de plaisir et d'histoire, avec pour beaucoup d'entre nous la découverte d’un homme du Pays Noir parti influencer ce qui allait devenir, l'une des plus puissantes nations de la terre ».

Traduction eemni

13 avril 2016

Église méthodiste de Grande Bretagne