Turquie, Ankara: beaucoup de réfugiés chrétiens vivent dans la peur


Pour éviter les attaques, ils doivent cacher leur identité et leur foi

En Turquie, de nombreux réfugiés chrétiens de Syrie et d'Irak vivent dans la peur. Surtout dans les petites villes, ils sont obligés de cacher leur foi pour ne pas être la cible d'attaques par des musulmans.

L’ironie de l’histoire est que ces mêmes chrétiens arméniens syriens réfugiés en Turquie sont les descendants d'Arméniens qui ont dû déjà quitter leur pays il y a 100 ans pour échapper à des menaces telles que la guerre. L’histoire se répète ?!

L'édition en ligne du quotidien turc Hurriyet rapporte ce fait. Nous nous disons publiquement musulmans, déclarait au journal Anonis Alis Salciyan, une femme arménienne qui a fui l'Irak jusqu’en Turquie. « Mon mari et moi, nous avons fui l’Irak il y a un an avec nos deux enfants et environ 20 autres familles. En Irak, nous subissions une énorme pression. « Mais même en Turquie, les chrétiens sont souvent victimes de discriminations par la majorité musulmane. Son mari, qui tenait un magasin de bijoux en Irak, ne retrouve pas de travail jusqu’ici : «Nous avons de la famille en Europe. C’est seulement grâce à leur soutien que nous nous réussissons à nous en sortir. Nos enfants ne peuvent pas aller à l'école parce qu'ils ne parlent pas le turc ». Impossible pour eux de trouver du travail, d’envoyer leurs enfants à l’école et de se bâtir un avenir sur place.

Linda Markaryan qui a fui l’Irak signale aussi sa difficulté à vivre ouvertement sa foi en Turquie, si l'on est pas musulman: «Nous devons cantonner nos prières à la maison ». Avec son mari et ses deux enfants, elle a fui en Turquie après que la milice terroriste de l’«État islamique» (EI) ait occupé leur maison. « Ma fille aînée de sept ans, Nusik, a cessé de parler dès lors, déclare cette chrétienne à Hurriyet. « Nous cherchons à soigner ma fille, elle n'a pas retrouvé la santé. Tout dans notre vie est très incertain. Nous voulions juste donner un bon avenir à nos enfants et les aider à vivre leur vie dans un lieu sûr. Nous ne pouvons pas remplir nos obligations religieuses… »

D’après cet article, beaucoup de réfugiés chrétiens essaient de demander l'asile dans des pays comme les Etats-Unis, le Canada ou l'Autriche. La Turquie a officiellement accueilli 1,9 million de réfugiés en provenance de la Syrie voisine.

Traduction eemni

28.01.2016

IDEA / Hurriyet