Nigeria: pour être venu en aide à un chrétien, un musulman voit son magasin et sa maison brûler - Huit morts - Président Buhari: « barbare, inacceptable »

Governeur Abdulaziz Yari DR


Au Nigeria, des musulmans en colère ont mis le feu à une maison et à un magasin tenus par un musulman, parce qu’il avait secouru un étudiant chrétien agressé par d’autres étudiants. Huit personnes y ont brûlé vifs.

Selon les médias locaux, l'incident s’est produit le 22 août dans la ville de Talata-Mafara (Etat de Zamfara) au Nord-Ouest du pays.

L’élément déclencheur a été, toujours selon les médias locaux, un conflit qui s’est déclaré à l'université locale. Plusieurs étudiants musulmans auraient accusé de blasphème un étudiant chrétien et l’auraient battu jusqu'à ce qu'il s’effondre.

Sur ce, un commerçant musulman est intervenu et a conduit l'étudiant grièvement blessé à l'hôpital. De colère, les assaillants ont alors mis le feu à son magasin comme à sa maison.

Selon le gouverneur de la province de Zamfara, Alhaji Abdulazeez Yari, les huit victimes étaient toutes des musulmans.

Les forces de sécurité interviennent pour empêcher qu’on mette le feu aux églises. Le Président Muhammadu Buhari a condamné cet acte « barbare et inacceptable ». 

Sur les 177 millions d’habitants que compte le pays, quelque 51 % sont musulmans et 48 % membres d’une Église.

29.08.2016

Traduction eemni

IDEA