Les voeux de Patrick Guiborat, directeur du SEL

EEMNI relaie les voeux de Patrick Guiborat, directeur du SEL (Service d’Entraide et de Liaison). 


Chers Amis, chères Amies,

Au début de cette nouvelle année 2016, je voudrais vous partager ce que m’inspirent les mois qui viennent de s’écouler et ce que je perçois de l’année à venir.

RECONNAISSANCE A DIEU

Avant toute chose, je veux redire à Dieu toute ma reconnaissance de pouvoir le servir avec l’équipe du SEL, avec vous, avec nos partenaires chrétiens engagés dans de nombreux pays en Asie, en Afrique et en Amérique Latine. Oui, notre Dieu est grand et fait de grandes choses, même si nous ne les discernons pas toujours.

EXERCER LA BONTE, LE DROIT ET LA JUSTICE SUR LA TERRE

Dans le cadre de notre campagne « Fier de nos partenaires », je veux me rappeler que ma plus grande fierté, c’est de voir l’action de Dieu en faveur des plus démunis. Chaque fois que l’un de nos partenaires, comme ABEP au Togo, soutient un paysan désœuvré, une famille sans ressource, un enfant sans école, il accomplit ce que Dieu attend de chacun de nous : « Voici ce que dit l’Eternel : (…) que celui qui veut éprouver de la fierté mette sa fierté dans ceci : le fait d’avoir du discernement et de me connaître. En effet, c’est moi, l’Eternel, qui exerce la bonté, le droit et la justice sur la terre. Oui, c’est cela qui me fait plaisir, déclare l’Eternel ». Jérémie 9.22, 23.

OUI, NOUS SOMMES FIERS DE NOS PARTENAIRES !

La petite vidéo qui accompagne ces vœux est une autre façon de redire à nos partenaires du Sud qu’en cette fin d’année 2015, nous leur sommes si reconnaissants qu’ils se soient engagés dans ce combat contre la pauvreté, là où ils vivent. Je ne peux m’empêcher de penser à Abbel Joseph, ancien enfant parrainé, qui nous a visités en octobre : comment, à sa façon, dans le contexte difficile d’Haïti, il cherche à exercer la bonté, le droit et la justice que Dieu appelle sur cette terre. Serviteurs humbles du Dieu qui s’est fait Serviteur, nos partenaires sont pour nous des exemples qui nous interpellent à faire de même, là où Dieu nous a mis aujourd’hui.

C’est le vœu que je fais pour 2016 : que nous puissions tous répondre à l’appel de Dieu pour mieux le discerner et le connaître. Et en servant les plus pauvres, que nous puissions, ici comme là-bas, manifester la bonté, le droit et la justice qui font tellement plaisir à Dieu.

Patrick Guiborat,

Directeur général

SEL