L’Alliance évangélique européenne et Portes Ouvertes se disent préoccupées après l’adoption par la Russie d'une nouvelle loi anti-terroriste

Nous répercutons ici lappel à la prière lancé depuis peu par lAlliance évangélique européenne et Portes Ouvertes après ladoption le 6 juillet 2016 dune nouvelle loi anti-terroriste en Russie. Cette loi aura pour effet immédiat de restreindre considérablement la liberté dexpression pour les croyants, déplorent à la fois lAlliance évangélique européenne et lorganisation de défense des croyants persécutés, Portes Ouvertes.

AEEurope


Appel à la prière pour la Russie, juillet 2016

L’Alliance évangélique européenne est extrêmement préoccupée, car la Russie a adopté le 6 juillet une nouvelle loi anti-terroriste limitant de manière considérable la liberté religieuse. Cette loi, qui doit entrer en vigueur le 20 juillet, dispose que :

  • Désormais, seuls les membres inscrits d’une organisation enregistrée auprès des autorités seront en mesure de partager leur foi.
  • Des discussions au sujet de la foi ne pourront avoir lieu que dans des bâtiments religieux enregistrés auprès des autorités.
  • Il sera désormais interdit de partager sa foi dans les foyers. Témoigner de manière informelle de sa foi entre individus ne sera plus autorisé.
  • Le témoignage via les réseaux sociaux sera également soumis à des restrictions.
  • De fortes amendes devront être payées en cas d’infraction à la loi.

Voir le Forum news report http://forum18.org/archive.php?article_id=2197 pour toute information complémentaire.

Nous demandons aux chrétiens européens de se tenir dans la prière avec leurs frères et soeurs russes.

  • Prions pour que Dieu nous donne la sagesse, le courage et l’espérance.
  • Prions pour que cette loi unisse les chrétiens de façon nouvelle, et que cette unité

puisse se manifester dans un amour mutuel.

Prions pour que les autorités russes réalisent que cette nouvelle loi limite

inutilement la liberté du peuple.

Prions enfin pour que ce temps d’épreuve soit utilisé par le Seigneur pour renforcer et faire grandir Son Église.

Jérémie 32.27 « Moi, le Seigneur, je suis le Dieu de tout ce qui vit. Est-ce qu'il y a quelque chose de trop difficile pour moi ? » 


Portes Ouvertes

Russie : une loi réduit la liberté des protestants

Le président russe Vladimir Poutine a ratifié une loi pour lutter contre le terrorisme. Les chrétiens protestants et évangéliques la qualifient de « loi anti-missionnaire ».

C’est le 20 juillet que le nouveau dispositif légal entre en vigueur pour permettre au gouvernement de contrer les groupes extrémistes. Si la loi affecte peu l’Église Russe Orthodoxe, elle menace directement les églises et les groupes de maison non officiellement déclarés. Des centaines de milliers de personnes sont concernées.

Selon la nouvelle loi, quiconque partage sa foi, distribue de la littérature ou joue d’un instrument de musique en dehors d’un lieu de culte officiel peut être accusé d’activité missionnaire illégale et risque une forte amende ou la prison.

Désormais, toute personne qui s’exprime au nom d’une organisation religieuse devra pouvoir présenter à tout moment une déclaration d’enregistrement.

Réactions unanimes

Parmi les dénominations protestantes et évangéliques, les réactions sont unanimes.

Sergei Rvakhovsky, des Églises Protestantes de Russie s’insurge : « Ce sont les mesures anti religieuses les plus draconiennes depuis l’époque où Kroutchev avait promis d’éliminer le christianisme en U.R.S.S. L’histoire nous rappelle comment tant de chrétiens ont été persécutés pour avoir répandu la Parole de Dieu. Ces lois nous ramènent à un passé honteux ! »

Sergei Rakhtuba, de la Mission Eurasia, tire la sonnette d’alarme : « Depuis des années nous assistons au renforcement du pouvoir dictatorial, et aujourd’hui le peu de missions chrétiennes présentes en Russie sont mises à la porte ! »

« Nous avons déjà connu la persécution et nous survivrons. Ce n’est pas cela qui nous empêchera d’annoncer l’Évangile », affirme Jake Roudkovski, professeur de théologie au Séminaire Baptiste.

Dans d’autres pays aussi, comme au Kazakhstan, les mesures anti-terroristes font des chrétiens des victimes collatérales en portant atteinte à leur liberté déjà fragilisée.

Légende photo : Le président russe Vladimir Poutine a signé la loi qualifiée d’« anti-missionnaire ». (source : CC / Wikimedia)

Alliance évangélique européenne / Portes Ouvertes