Italie : des couloirs humanitaires pour les réfugiés

Photo: Vito Manzari de Martina Franca (TA), Italie | Wikimedia Commons CC-BY-2.0


Une coalition d’organisations protestantes et catholiques est parvenue à un accord avec le gouvernement italien pour offrir des services de transport et d’intégration aux réfugiés d’Afrique du Nord et du Moyen Orient. Le gouvernement va fournir des visas humanitaires pour assurer le droit de devenir résidents; les visas n’autoriseront pas le passage vers d’autres pays de l’Union européenne. Des agences chrétiennes fourniront des billets d’avion vers l’Italie ainsi qu’un logement, de l’aide dans les procédures d’asile, des opportunités d’éducation et des cours d’italien.

Le transport aérien sera une alternative aux dangers de la traversée illégale de la Méditerranée, décrite par Marco Impagliazzo, du mouvement catholique laïc Sant’Egidio, comme «un voyage vers la mort» pour 3700 migrants qui ont péri ou disparu en 2015.

Priorité aux plus démunis

En collaboration avec la Fédération des Eglises protestantes en Italie (FCEI), Sant’Egidio ouvrira d’ici peu des bureaux d’assistance au Maroc et au Liban, et peut-être plus tard un troisième bureau en Ethiopie. Les premières arrivées en Italie sont attendues pour la fin janvier 2016. Quelque 1.000 réfugiés voyageront par air ou par mer depuis l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient jusqu’en Italie. La coalition des organisations religieuses ouvriront des bureaux au Liban et au Maroc, et plus tard probablement aussi en Ethiopie.

Ce seront notamment les mères célibataires, les enfants et d'autres personnes dans le besoin qui devraient avoir la chance de voyager en toute sécurité.

Des organisations chrétiennes, à la suite de Sant’Egidio et de la FCEI, verseront 1,2 million d’euros (1.3 million de CHF ou USD) pour l’effort initial. Le gouvernement italien n’apportera pas de fonds à proprement parler, mais a accepté de délivrer les visas nécessaires d’entrée sur le territoire et de résidence.

Mais ces visas ne seront valables que pour l'Italie. Les organisations religieuses payeront le voyage et assureront l’hébergement, l'assistance dans la procédure d'asile, l'éducation et l’apprentissage de l’italien. Elles ont beaucoup d'expérience dans l’accueil des réfugiés.

Modèle d’action commune pour les Églises

Le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du Conseil œcuménique des Eglises, a rencontré des responsables d’Eglises italiens en début de semaine pour discuter des modalités du projet.

«Cet accord admirable constitue une première étape essentielle pour répondre à la crise humanitaire qui se déroule dans divers endroits du monde», a déclaré le pasteur Tveit. «C’est un modèle pour l’action commune des Eglises, des organisations d’inspiration religieuse qui leur sont liées, des gouvernements et de la communauté internationale, dans l’intérêt de l’humanité. Il a été pris dans un grand respect pour la dignité et la sécurité de toutes et tous, et dans notre commun intérêt dans l’avènement de la justice et de la paix sur terre.»

«C’est le premier projet de ce type en Europe», a affirmé Luca Maria Negro, président de la FCEI. «Nous espérons que d’autres pays et d’autres Eglises suivront. Nous sommes particulièrement fiers du caractère œcuménique de cette initiative, ainsi que du soutien et de l’encouragement que nous avons reçu d’organes œcuméniques et de différentes Eglises sœurs.»

M. Negro a expliqué: «Environ mille réfugiés sont attendus au cours des prochains mois par ces couloirs humanitaires. Nous sommes enchantés que cet accord permette à l’avenir à des personnes vulnérables d’entrer légalement en Italie et d’y chercher asile.»

Couloirs humanitaires. Le projet pilote de la Fédération des Eglises protestantes en Italie a démarré en collaboration avec la communauté de Sant'Egidio (article en anglais du 17 décembre)

Plus d’éléments sur le projet "Mediterranean Hope" par la Fédération des Eglises protestantes en Italie (FCEI)

Italien: Kirchen ermöglichen tausend Flüchtlingen legale Einreise (communiqué de presse de Spiegel Online en allemand du 16 décembre)

Pendant l’Avent, le secrétaire général du COE célèbre l’amour, l’espérance (communiqué de presse du COE datant du 16 décembre)

Un évêque luthérien fait mémoire de réfugiés décédés et prie instamment les chrétiens d’agir (communiqué de presse du COE datant du 16 décembre)

Eglises membres du COE en Italie

Informations supplémentaires

L’Église évangélique vaudoise (Chiesa Evangelica Valdese, CEV): La CEV est depuis 1979 forme une fédération d’église entre Vaudois italiens (environ 30.000 membres) et Méthodistes (environ 5000 membres). Un synode conjoint et un séminaire théologique commun favorisent une meilleure collaboration. L'Église est membre de la FCEI (voir explication ci-dessous) comme d'autres organisations œcuméniques telles que le Conseil méthodiste mondial et la Communion mondiale d'Églises réformées.

Fédération des Eglises protestantes en Italie (Federazione delle Chiese des évangélique Italia, FCEI): La FCEI a été fondée en 1967 par les Baptistes, Luthériens, Méthodistes et Vaudois. Aujourd'hui, elle comprend sept Églises membres.

La Communauté de Sant'Egidio (Comunità di Sant‘Egidio): Le mouvement laïque catholique romain est né en 1968 à l'initiative de jeunes à Rome. Aujourd'hui, il comprend environ 60.000 personnes. Il se trouve dans plus de 70 pays pour la transmission de l'Evangile et au service des pauvres. En 1997, la communauté a reçu le Prix de la Paix du Conseil méthodiste mondial.

Samedi 2 janvier 2016

Traduction eemni

emk.de / COE