Initiative commune des chrétiens pour la sauvegarde de la création : 1er septembre, journée de prière et d'action


«Nous, chrétiens et chrétiennes, portons en nous l’espérance. Nous sommes convaincus que Dieu n’abandonne pas la création et que nous-mêmes pouvons être porteurs de cette espérance en semant les graines d’un avenir différent», a déclaré le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises (COE), dans un message vidéo appelant les chrétiens et chrétiennes du monde entier à prier ensemble pour la «magnifique œuvre de Dieu».

Le 1er septembre, les Églises du monde entier s’unissent pour célébrer la Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création et pour observer la Saison de la création à partir de cette date et jusqu’au 4 octobre, fête de saint François d’Assise. Au cours du mois prochain, de nombreuses organisations des traditions orthodoxe, catholique, protestante et anglicane s’uniront pour encourager 2,2 milliards de chrétiens dans le monde à manifester leur souci pour les questions écologiques par la prière et l’action.

Dans son message, le pasteur Tveit a en outre évoqué d’autres mesures qui peuvent être prises par ceux et celles qui participent aux prières. «Appelons nos gouvernements à ratifier l’accord de Paris; exigeons des indicateurs de croissance qui mesurent mieux la santé des populations et des écosystèmes. Nous pouvons désinvestir des énergies fossiles et réinvestir dans des solutions durables», a-t-il dit.

C’est le patriarche œcuménique Dimitrios Ier qui, en 1989, a déclaré le 1er septembre journée de prière pour l’environnement. Le 1er septembre marque le début de l’année liturgique orthodoxe, qui s’ouvre ainsi sur une commémoration de la création du monde par Dieu. Le 4 octobre, l’Église catholique romaine et d’autres traditions du christianisme occidental commémorent François d’Assise, qu’on connaît comme l’auteur du Cantique des créatures.

La proposition de célébrer un temps pour la création durant ces cinq semaines a été faite par le Troisième Rassemblement œcuménique européen, à Sibiu en 2007. L’année suivante, le Comité central du COE appelait les Églises à observer un temps pour la création par la prière et l’action. En 2017, le pape François a déclaré le 1er septembre Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création aussi pour l’Église catholique romaine à l’échelle mondiale.

En 2016, la collaboration entre les différentes traditions chrétiennes encourage à la fois à la prière et à l’action en faveur de la création. Un site web œcuménique a été créé à cet effet à l’adresse SeasonOfCreation.org, qui se veut un pôle regroupant toutes les ressources et informations relatives à la campagne.

Les participantes et participants sont encouragés à réaliser des initiatives de plaidoyer afin de transformer leurs prières en actions. En outre, un effort collectif de défense de la cause sera mené par un appel à signer et ratifier de toute urgence l’accord de Paris, alors que se déroulera la session de l’Assemblée générale de l’ONU.

«Le monde continue d’enregistrer des records de chaleur et nous, catholiques, devons répondre à l’intense appel à l’action lancé par le Saint Père dans Laudato Si’», a déclaré Tomás Insua, coordinateur mondial du Mouvement catholique mondial pour le climat. «Or la Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création est l’occasion parfaite pour les paroisses et communautés catholiques de renouveler leur engagement écologique et de s’unir à d’autres chrétiens et chrétiennes pour agir au cours de la Saison de la création.»

Les particuliers et communautés sont invités à organiser des services de prière au niveau local, qui seront mis en valeur sur une carte du monde pour illustrer l’ampleur de la collaboration. Les particuliers ont par ailleurs la possibilité de participer en ligne au moyen d’événements Facebook ou de campagnes Thunderclap afin de favoriser l’utilisation du mot-dièse #SeasonOfCreation.

Au cœur des efforts de promotion de la Saison de la création figurent les organisations suivantes: le Conseil œcuménique des Églises, le Réseau environnemental de la Communion anglicane, le Réseau mondial de prière du pape (apostolat de la prière), le Mouvement catholique mondial pour le climat, l’Alliance ACT et GreenFaith.

Vidéo du COE: Priez pour la création et préservez-la le 1er septembre (en anglais)

Campagne «Un temps pour la création» du COE

Site web de la Saison de la création (en anglais, espagnol, allemand et portugais)

Travail du COE sur le souci de la création et la justice climatique

29 août 2016

Un Temps pour la Création - Prions ensemble pour apprécier et prendre soin du don de la Création


Une déclaration commune du Conseil des Conférences épiscopales européennes (CCEE), de la Conférence des Églises européennes (KEK) et du Réseau chrétien européen pour l’environnement (ECEN)
29 août 2016

Le respect, l'appréciation et la contemplation de la Création forment une préoccupation commune des Églises chrétiennes. A l'occasion de la Journée de la Création, le Conseil des Conférences épiscopales européennes (CCEE) et la Conférence des Églises européennes (KEK) appellent à des prières communes et au renforcement du travail œcuménique de soin de la Création.

Selon l'Évangile, la responsabilité envers l'environnement ne peut jamais être détachée de la responsabilité envers les autres êtres humains: notre prochain, les pauvres, ou les laissés pour compte, le tout dans un véritable esprit de solidarité et d'amour. Respecter la Création ne signifie pas seulement la protection et la sauvegarde de la terre, de l'eau et d'autres parties du monde naturel. C’est aussi l’expression du respect des êtres humains qui partagent ces cadeaux et en portent la responsabilité. Nous nous efforçons par conséquent, en collaboration avec tous les chrétiens, à témoigner de Jésus-Christ avec joie, «car en lui tout a été créé, dans les cieux et sur la terre,» (Col. 1, 16).

Nous nous souvenons de la pensée de Dietrich Bonhoeffer que le problème le plus urgent auquel nos Églises sont confrontées est la façon dont nous vivons notre vie chrétienne face aux défis culturels et sociaux contemporains. Cela signifie que nous devons interagir les uns avec les autres dans le contexte du monde dans lequel nous vivons tous. Ceci est une définition originale de «oikos», qui signifie «la maison». La «maison commune» dont nous prenons soin, est composée à la fois du monde naturel et des relations humaines.

Le Temps pour la Création du 1er Septembre au 4 Octobre (le jour de la fête de Saint François d'Assise dans la tradition occidentale) est une période spéciale dans les calendriers liturgiques pour un nombre croissant d'Églises en Europe. Au cours de cette période, nous nous souvenons du don de la Création et de notre relation avec elle. La célébration de ce temps et sa place dans le cycle de prières et de cultes chrétiens a été recommandée par la 3e Rassemblement œcuménique européen à Sibiu, en 2007. Le Réseau chrétien européen pour l’environnement (ECEN) a joué un rôle déterminant dans la promotion et l’encouragement des chrétiens à prier ensemble dans un esprit de coopération œcuménique et à agir pour le soin de la Création. L'initiative de célébrer une journée de prière pour la Création de Dieu le 1er Septembre qui, dans la tradition byzantine est le début de l'année liturgique, a commencé en 1989 par le Patriarche œcuménique Dimitrios. De même en 2015, le Pape François a déclaré le 1er Septembre Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la Création au sein de l'Eglise Catholique.

Nous sommes confrontés aux défis urgents de la dégradation de l'environnement et du changement climatique, et encouragés par les paroles de l’encyclique du Pape François Laudato si, nous reconnaissons notre responsabilité partagée. Nous invitons chaleureusement tous les chrétiens européens, les Églises membres de la CEC et des Conférences épiscopales de CCEE, les paroisses et les communautés religieuses et toute personne de bonne volonté à se joindre au Temps pour la Création, pour célébrer ce Temps pour la Création ensemble, au sein de vos propres traditions liturgiques et souligner la foi chrétienne commune en Dieu le Créateur. Nous vous demandons, dans vos cadres respectifs, d’offrir des prières pour le don de la Création.

Rejoignez-nous dans une prière commune:

O Seigneur, apprends-nous à prendre soin de toute la Création,
protéger toute vie et partager les fruits de la terre.
Apprends-nous à partager notre travail humain avec nos frères et sœurs, surtout avec les pauvres et les personnes dans le besoin.

Accorde-nous de rester fidèle à ton Évangile
à offrir avec joie à notre société dans différents pays à travers le continent

l'horizon d'un avenir meilleur
rempli de justice, de paix, d'amour et de beauté. Amen.

  • Fr. Heikki Huttunen, Secrétaire Général de la CEC
  • Mgr. Duarte da Cunha, Secrétaire général du CCEE
  • Rev. Dr. Peter Pavlovic, Secrétaire d'ECEN 

COE / KEK