Inde, New Delhi: les Daliths chrétiens envisagent de manifester dans tout le pays contre les discriminations


Ils ont à choisir entre leur foi et l’assistance de l’État

En Inde, les Dalits chrétiens, membres de la caste des Intouchables, ont l'intention de lancer en mars une suite de manifestations dans le pays contre les discriminations et pour l'égalité des droits, comme le rapporte le quotidien "Times of India". Les Dalits sont au bas du système des castes en Inde. Ils sont également connus sous le nom d’«intouchables».

Tandis que les Daliths hindous, bouddhistes ou sikhs peuvent obtenir un peu de soutien du gouvernement, il est exclu que les Daliths chrétiens et musulmans bénéficient de l'aide. Pour eux, cela signifie qu'ils doivent choisir entre leur foi et l’assistance du gouvernement afin de nourrir leurs familles.

Selon l'organisation chrétienne "l'International Christian Concern" (Washington), ils sont au moins 25 millions d'Indiens à être chrétiens et à faire partie des Dalits intouchables. « Il est évident que le principe de l’unité dans la diversité et que les droits des minorités dans notre pays n’existent que sur le papier », se plaint un porte-parole de l'Association nationale des Dalits chrétiens.

Les nationalistes hindous sont les principaux responsables de l’immobilisme du gouvernement. Ils considèrent que la foi chrétienne et la foi islamique sont "anti-indiennes".

Dans au moins cinq États sur les 29 que compte l’Inde, s’appliquent des lois anti-conversion destinées à protéger contre les pratiques missionnaires déloyales. Les chrétiens se plaignent de faire souvent l’objet d’abus préjudiciables par des extrémistes hindous pour restreindre toute changement de religion. Sur les 1,2 milliards d'habitants de l'Inde, 82 % sont des hindous, 12 % des musulmans et au moins 3 % des chrétiens. Le reste appartient à d'autres religions.

09.02.2016

Traduction eemni

L’article en question du quotidien THE TIMES OF INDIA


IDEA