Houston: "Unis dans l’espérance" avec le pasteur Olav Tveit (COE)

«Sommes-nous unis dans l’espérance?»

Pasteur Olav Fykse Tveit. © Bishop Raphael Opoko


Durant la Conférence méthodiste mondiale qui sest tenue à la fin août et au début septembre 2016, le secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises, le pasteur Olav Fykse Tveit, a invité son public à s’interroger avec lui sur la manière dont l’unité pouvait transformer le monde. 

Citant Jean 17, le pasteur Tveit a défini ce passage de l’Évangile comme un appel non pas à prouver que les chrétiens ne doivent jamais être en désaccord les uns avec les autres, mais plutôt que la foi en Christ est une espérance dans le salut de Dieu et dans l’avenir.

En définitive, cette forme de foi instaure une unité qui conduit collectivement les croyants à un pèlerinage de justice et de paix. «Ils peuvent tous être un pour que le monde puisse espérer», a-t-il déclaré.

Le pasteur Tveit a prononcé son discours lors d’un dîner œcuménique organisé le 1ᵉʳ septembre. La Conférence méthodiste mondiale est un événement international qui rassemble la famille méthodiste-wesleyenne tous les cinq ans dans un pays différent. Cette année, pour sa 21ᵉ édition, la conférence se déroule à Houston (Texas), aux États-Unis, sur le thème «Un».

Pour le pasteur Tveit, le passage dans Jean 17 montre non seulement que le Christ prie pour que sa communauté de disciples soit unie dans un témoignage de relation et d’amour, mais aussi pour que l’Évangile, par cette unité, puisse radicalement transformer le monde. «Si l’on considérait cette expression dans un sens légèrement différent, “qu’ils soient un pour que le monde puisse connaître l’espérance”, en quoi cela enrichirait-il ou modifierait-il notre compréhension de l’unité?» a-t-il demandé.

«Je vous pose donc la question: sommes-nous unis dans l’espérance?»

Les chrétiens peuvent bien entendu ne pas être d’accord sur certains points, et les désaccords existent. Mais ils sont appelés à être un pour que les peuples du monde entier voient une foi qui devient l’espérance du monde. «L’espérance est un des critères de ce que signifie être un dans la foi en Jésus Christ», a-t-il déclaré.

Et si l’on considérait l’espérance comme un droit fondamental? Pour le pasteur Tveit, tout le monde a droit à cette espérance. «Elle ne m’est pas exclusivement réservée, elle n’est pas non plus l’apanage de quelques-uns.»

Le COE et ses Églises membres se sont engagés à rechercher les dons qui favorisent la communion, pour discerner la volonté de Dieu, pour enseigner ensemble et pour vivre de manière sacrificielle, en répondant aux besoins les uns des autres et aux besoins du monde. C’est ce qui nous conduit à rechercher et à cultiver l’espérance. «C’est ainsi qu’il faut vivre dans l’unité, et que l’unité permet d’offrir un service dispensateur de vie dans le monde de Dieu.»

La Conférence méthodiste mondiale est un événement international qui rassemble la famille méthodiste-wesleyenne tous les cinq ans dans un pays différent. La 21ᵉ édition de la conférence se déroule à Houston (Texas), aux États-Unis, du 31 août au 3 septembre, sur le thème «Un», organisé en quatre sous-thèmes: Un Dieu, Une foi, Un peuple et Une mission.

Lire le discours du pasteur Olav Fykse Tveit (en anglais)

Pèlerinage de justice et de paix du COE

21ᵉ Conférence méthodiste mondiale

voir aussi sur le site zenit.org

Œcuménisme: L’Osservatore Romano évoque la conférence méthodiste sur l’unité

Intervention de Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE


8 septembre 2016


2 - 8 septembre 2016

La spiritualité autochtone peut-elle transformer l’injustice en justice?

«Nous célébrons nos cultes dans des langues et des cultures différentes, mais tous unis en Christ. C’est une expérience extrêmement enrichissante!» s’est réjouie Jude Long, principale du collège Nungalinya de Darwin (Territoire du Nord), en Australie, qui explorait cette semaine la spiritualité des populations autochtones du monde entier.

Agenda du COE


Un temps pour la Création

01 septembre - 04 octobre 2016
Dans le monde entier

Du 1er septembre – premier jour de l'année liturgique orthodoxe – au 4 octobre – fête de François d'Assise, saint patron des animaux et de l'environnement dans la tradition catholique –, les Églises sont appelées à participer activement à un Temps pour la création.


Semaine mondiale pour la paix en Palestine Israël

18 - 24 septembre 2016

Pendant toute la semaine de sensibilisation et d'action en faveur d'une paix équitable en Palestine et en Israël, les Eglises membres du COE et les organisations qui leur sont liées témoigneront ensemble pour la paix.


Journée internationale de prière pour la paix

21 septembre 2016
Dans le monde entier

Le Conseil œcuménique des Églises appelle les Églises et paroisses du monde entier à observer la Journée internationale de prière pour la paix le 21 septembre. Cette journée coïncide avec la Journée internationale de la paix, mise en place sous l'égide des Nations Unies.


Semaine d’action des Églises pour l’alimentation

09 - 16 octobre 2016
Dans le monde entier

La Semaine d’action des Églises pour l’alimentation offre aux chrétiens et chrétiennes et à d’autres la possibilité d’agir ensemble en faveur de la justice alimentaire et de la souveraineté alimentaire. Il s’agit d’un moment privilégié pour sensibiliser l’opinion publique aux méthodes agricoles qui permettent de développer la résilience des individus et des communautés et de lutter contre la pauvreté. La Campagne de l’«Alimentation pour la vie» est axée sur les pratiques agricoles durables et la situation des petits paysans, notamment leur accès aux ressources naturelles – terre, eau et semences en particulier – et les moyens d’action qu’ils ont sur celles-ci.


Lancement du parcours de la Réforme 2017 en Europe

03 - 04 novembre 2016
Genève, Suisse

L’année 2017 marque le cinq-centième anniversaire de la Réforme. Une chaîne de commémorations reliera des villes des Pays-Bas, d’Italie, de Hongrie, de Suisse, de Slovénie, d’Irlande et d’Allemagne. Chaque étape durera 36 heures: des partenaires régionaux et œcuméniques inviteront les gens à des temps festifs comportant de multiples activités afin de découvrir des traces locales de l’histoire de la Réforme.

COE