COE: l’eau joue un grand rôle dans le tissu de nos vies et elle n’appartient pas à l’humanité, déclare Fernando Enns, théologien

Fernando Enns à Jérusalem © COE/Peter Kenny

Quand Fernando Enns pense à l’eau dans un contexte allemand, il pense aux milliers de réfugiés arrivés dans son pays pour fuir le conflit syrien.

«Face à ces réfugiés, nous prenons conscience du pouvoir qu’a eu l’eau sur le voyage qui les a amenés sur nos rivages, où nous devrions les accueillir», déclare le professeur Enns, directeur de l’Institut de théologie des Églises de la paix à Hambourg.

Le pouvoir de l’eau sur ces gens qui fuient les conflits et leurs dangers recèle aussi ses propres périls, comme le découvrent les réfugiés qui passent par la Grèce pour aller vers le nord. Ce pouvoir de l’eau s’est manifesté dans l’image poignante d’Aylan Kurdi, ce petit Syrien de 3 ans noyé en 2015 sur le chemin qui devait le conduire de la Turquie en Grèce, indique le professeur Enns.

«Les réfugiés prennent la seule voie qui leur reste pour échapper aux horreurs du conflit et au désespoir, pour aller là où se dessine la possibilité d’une vie meilleure. Les périls qu’ils affrontent sur les mers déchaînées symbolisent bien le pouvoir de l’eau», déclare ce théologien mennonite, né au Brésil, qui est arrivé en Allemagne à l’âge de 10 ans.

En 2016, le Réseau œcuménique de l’eau (ROE) du Conseil œcuménique des Églises (COE) a lancé ses sept semaines annuelles d’action au début du carême, comme à l’accoutumée, en liaison avec le Pèlerinage de justice et de paix du COE qui, en 2016, va mettre l’accent sur le Moyen-Orient et plus particulièrement sur la Palestine.

Membre du Comité central du COE et coprésident du Groupe de référence sur le Pèlerinage de justice et de paix, le professeur Enns a rappelé que les réfugiés qui traversent les mers, souvent sur de frêles esquifs, n’échappent à une menace que pour en affronter une nouvelle, alors qu’ils cherchent à trouver une vie meilleure.

«Le monde doit apprendre à coexister avec l’eau parce que celle-ci n’appartient pas aux humains; elle fait partie du tissu de la vie», rappelle le professeur Enns, en ajoutant: «Faire mauvais usage de l’eau pour discriminer des gens – comme c’est le cas dans les territoires occupés de Palestine – est un péché.»

«La relation ambivalente des gens avec l’eau met l’humanité au défi d’apprendre à utiliser les ressources naturelles d’une manière durable», poursuit-il. «L’eau est un don de Dieu qui est utile à tous et nous sommes appelés à en faire un usage responsable.»

Sept semaines pour l’eau: www.oikoumene.org/7-semaines-pour-leau

«En marche vers la justice à travers les Béatitudes selon Matthieu 5,3-12» Réflexion pour la troisième des Sept semaines pour l’eau 2016

«L’eau de la vie, mais pas en Palestine – mise en perspective de KAIROS» Réflexion pour la deuxième des Sept semaines pour l’eau 2016

«Et nous avons encore soif d’eau vive!» Réflexion pour la première des Sept semaines pour l’eau 2016

La Pèlerinage de justice et de paix: www.oikoumene.org/pelerinage


Autres dépêches du Conseil oecuménique des Églises

Le COE salue la rencontre pour l’unité et la paix entre le pape François et le patriarche Cyrille.

Le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE, a publié au nom du Conseil une déclaration dans laquelle il se félicite de la rencontre historique entre le pape François, souverain pontife de l’Église catholique romaine, et le patriarche Cyrille, primat de l’Église orthodoxe russe.

À Jérusalem, le pasteur Tveit souligne le déséquilibre des ressources en eau au détriment des Palestiniens

À Jérusalem, lors du lancement de la campagne des «Sept semaines pour l’eau», le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises COE, a rappelé que la population palestinienne affronte une crise de l’eau.

Ils fuient de quelque part et non vers quelque part

«Ces temps-ci, les pays d’Europe sont confrontés à des milliers de réfugiés qui ont fui la Syrie et d’autres pays déchirés par la guerre pour aller vers des lieux dont, en général, ils ne savent pas grand-chose. Recevoir des foules aussi importantes crée d’énormes difficultés. La manière dont nous gérons la crise des réfugiés, et tout particulièrement le processus d’installation et d’intégration, seront de la plus grande importance, tant pour ce qui est de l’attitude envers les réfugiés et les demandeurs d’asile à l’avenir que pour la stabilité et la viabilité à long terme de nos propres sociétés», a déclaré Knut Vollebaek, ambassadeur et ancien ministre norvégien des Affaires étrangères dans son discours à la conférence du COE et de l’ONU sur la crise des réfugiés en Europe qui s’est tenue à Genève les 18 et 19 janvier.

Douwe Visser: Puiser dans les racines de nos valeurs fondamentales pour faire face à la crise des réfugiés

Présent lors de la conférence de haut niveau organisée par le Conseil œcuménique des Églises et les Nations Unies sur la crise des réfugiés en Europe les 18 et 19 janvier, le secrétaire exécutif pour la théologie de la Communion mondiale d’Églises réformées (CMER), Douwe Visser, a été invité par le COE à donner son avis sur la situation des réfugiés du point de vue de la CMER.

Réfugiés en transit: pression de tous côtés sur les frontières

Le flot constant de migrantes et de réfugiées en transit vers l'Europe met à l'épreuve non seulement les frontières du continent mais aussi ses limites juridiques, sécuritaires et diplomatiques.


La Communion anglicane d’Irlande célèbre l’année «Venez et voyez»

Les paroisses anglicanes du diocèse unifié de Dublin et Glendalough, en République d’Irlande, recherchent des orientations et des projets nouveaux pour 2016, à la suite d’une étude qui fait ressortir les points forts et les inquiétudes des laïcs.


Réunion annuelle sur le dialogue interreligieux

Des représentants du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux (CPDI) et des membres du personnel du Programme du Conseil œcuménique des Églises (COE) sur la coopération et le dialogue interreligieux se sont réunis les 3 et 4 février 2016 à Genève, Suisse. Cette rencontre annuelle s’est déroulée sous les auspices de circonstance de la semaine de l’harmonie interconfessionnelle.

Écouter les réfugiés, tirer des leçons, rechercher des voies de migration plus sûres

«Nous devrions tirer des leçons de nos erreurs et signaler les systèmes qui ne donnent pas de bons résultats», déclare Pauliina Parhiala, directrice et chargée des opérations de l’Alliance ACT, coalition de 137 Églises et organisations d’inspiration religieuse actives au niveau international dans les domaines de l’assistance humanitaire, du plaidoyer et du développement.

Les Églises prêtes à unir leurs forces pour aider les réfugiés

Les participants à la récente Conférence sur la crise des réfugiés en Europe, accueillie par le COE, se sont déclarés encouragés après avoir pris connaissance de la multitude d’activités mises en place par les Églises, du Liban à la Finlande, en passant par la Serbie, la Grèce et l’Allemagne.

Olav Fykse Tveit: Dans la poursuite du développement durable, le rôle de la religion est de donner espoir

«De nos jours, heureusement, la religion n’est plus un sujet "tabou" dans les ouvrages consacrés au développement et aux sciences politiques», a déclaré le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises (COE), à l’occasion d’une conférence internationale sur la religion et le développement durable.

La religion: Amie ou ennemie du bien commun?

À notre époque où s’impose le pluralisme religieux et où des motifs religieux servent à justifier toutes sortes d’atrocités, comment les communautés d’inspiration religieuse apportent-elles une contribution authentique au bien public?


La CME prépare une Conférence mondiale des missions pour 2018

La CME prépare une Conférence mondiale des missions pour 2018

Une Conférence mondiale des mission est prévue pour 2018; elle sera accueillie par l’Église luthérienne de Tanzanie, a annoncé le Groupe exécutif de la Commission de mission et évangélisation du Conseil œcuménique des Églises.

Les responsables d’une commission du COE remettent deux publications au pape François

Les responsables d’une commission du COE remettent deux publications au pape François

Deux publications du COE ont été confiées au pape François le 24 février, au terme d’une audience du souverain pontife à laquelle assistaient les membres de la Commission de mission et d’évangélisation du COE.


Visite de solidarité du COE au Burundi

Alors que la tension règne au Burundi, des représentants du COE et de la Conférence des Églises de toute l’Afrique ont entamé dans le pays une visite de solidarité qui se déroulera du 1er au 4 mars.

COE