CEC/KEK: voir le Christ en chaque étranger

Le message de Pâques de la Conférence des Églises Chrétiennes en Europe (CEC/KEK) établit le lien entre le Christ crucifié et ressuscité et le sort des réfugiés de nos jours et dans nos contrées : "La révélation de Dieu par la Croix et la Résurrection du Christ brise la puissance corrompue de ce monde et le fonctionnement tordu du péché et de l'injustice. Le Christ est la Vie. Le Christ est ressuscité!"

L'Eglise évangélique de Grèce apporte les salutations de Pâques en soulignant son engageement diaconal auprès des réfugiés.

Durant la Semaine Sainte, nous nous souvenons que Dieu est venu chez les Siens, et les Siens ne L'ont pas accueilli. Il est venu loin des lieux de puissance et d'argent des hommes. Il était pour eux un étranger, et Il a finalement été tué par les puissants de ce monde, il a été exécuté comme un esclave sur la Croix. Il a pris sur Lui toute l'aliénation, la souffrance et le péché que les hommes s'infligent les uns aux autres. Le Christ a été ignoré, marginalisé, rejeté et assassiné en dehors de la société, loin des yeux des riches et des bien organisés. Mais par son impuissance, en étant Étranger et extérieur, Dieu Tout-Puissant se révèle. La violence humaine est vaincue par l'humilité de Dieu. 

Nous sommes appelés à garder mémoire de ce message de Dieu qui se révèle à travers l'impuissance. Nous sommes appelés à voir le Christ dans chaque Étranger, chaque paria et chaque personne marginalisée. La révélation de Dieu par la Croix et la Résurrection du Christ brise la puissance corrompue de ce monde et le fonctionnement tordu du péché et de l'injustice. Le Christ est la Vie. Le Christ est ressuscité!

29 avril 2016

CEC/KEK