Allemagne: mobilisation de l’aile évangélique contre la bénédiction des couples de même sexe 

Der Leiter des Netzwerks

Ulrich Parzany: il faut protester contre la bénédiction des couples de même sexe!

La phrase „Même des conciles peuvent se tromper“ s’applique aussi à des Synodes ecclésiaux. 

Suite aux décisions des Églises protestantes Hesse-Nassau, Rhénanie, Berlin-Brandenburg et Baden d’autoriser la bénédiction des unions de couples de même sexe comme s’il s’agissait d’un mariage, le réseau Bible et Confession (Bibel und Bekenntnis) a appelé les chrétiens à protester.

Le responsable du réseau, le pasteur Ulrich Parzany (Kassel), - connu pour son passé de responsable de l’Union Chrétienne de Jeunes Gens (UCJG) et son engagement à la tête de ProChrist comme évangéliste -,  rappelle sur son site Web la déclaration de Martin Luther (1483 - 1546), « même des Conciles peuvent se tromper ». « Cela vaut aussi pour les synodes régionaux protestants», dit l'évangéliste.

Il poursuit: « Imaginez la chose, 2.000 pasteurs déclarant qu'ils refusent de célébrer des unions ou des bénédictions de couples de même sexe. Cela représenterait quelque 10% des pasteurs des églises protestantes en Allemagne. Ce serait encore mieux si les conseils paroissiaux, presbytéraux, les comités directeurs prenaient cette décision-là. » Mais beaucoup sont réticents à décider d’un Non dans leurs résolutions.

Parzany demande: «Qu'est-ce qui est en jeu? Son image dans la société? Une vie d’église tranquille? La carrière dans l'église? Y-a-t-il une menace en l’air ? Le harcèlement par des supérieurs et des collègues? Une perte financière? Une campagne de dénigrement dans les médias? Des questions préoccupantes dans la famille? Le silence gênant de bons amis et de connaissances? Nous ne devrions pas avoir peur du prix à payer! »

Les doyens et les surintendants n’ont-ils pas de conscience ?

Parzany va plus loin en disant que, conformément aux décisions, on ne devrait pas obliger les pasteurs à célébrer des unions de couples de même sexe contre leur conscience. Les doyens ou les surintendants devraient alors veiller à ce que leurs collègues acceptent le principe de l'acte officiel. Parzany: « Pourrait-il même y avoir des doyens et surintendants qui le refusent pour motif de conscience? » Apparemment, personne ne semble l’envisager. « Qu’est-ce que cela doit nous dire?»

Éloge de deux associations: elles fournissent une patrie aux personnes radiées

L'ancien dirigeant de l’initiative d’évangélisation ProChrist a également salué les prises de position de l'Association communautaire Liebenzeller Mission et de l'Association évangélique Association AB, qui rejettent la décision du Synode de Baden relative à l'union de couples de même sexe.

Ils avaient déclaré qu'ils offraient « un accompagnement spirituel complet » aux chrétiens qui quittent l'Église à cause de cette décision. Parzany: « C’est une réponse claire ».

Le réseau Bible et Confession (Bibel und Bekenntnis) avait été fondé sur son initiative en janvier dernier. Il compte maintenant plus de 800 membres. Les déclarations du Président de l'Alliance Evangélique allemande, Michael Diener (Kassel) en ont été l’occasion. Dans une interview, il avait appelé les évangéliques à refonder leur pensée sur la mission, la politique et l'homosexualité.

Diener - est depuis novembre 2015 membre du Comité directeur de l’Église protestante d’Allemagne (EKD). Il avait souhaité que les chrétiens qui pratiquaient l'homosexualité, puissent être engagés comme collaborateurs dans les communautés locales. Dans son ensemble, le mouvement évangélique, et donc Parzany, s’était opposé publiquement aux positions de Diener.

29.04.2016

Traduction eemni

IDEA