2017, année de commémoration de la Réforme

     

Courant juin 2016, le président de la Fédération protestante de France (FPF, le pasteur François Clavairoly a lancé officiellement les festivités relatives à l’année jubilaire 2017, les 500 ans de la Réformation. Voici dans le détail ce qui se prépare en terme d’expositions, de conférences et de rencontres à l’échelle du pays.


EXTRAITS DE LA LETTRE DU PRÉSIDENT FRANÇOIS CLAVAIROLY

1. Comme vous le savez, au long de cette année 2017, les protestants du monde entier vont commémorer le geste réformateur et en même temps porter leur regard vers demain pour promouvoir l’annonce de l’Evangile de la grâce et du salut en Jésus-Christ. 

En France, de même, plusieurs initiatives sont déjà lancées sur le sujet: expositions, colloques, célébrations, rencontres, conférences, etc. 

2017 se présente donc comme une série prometteuse de rendez-vous tout au long de l’année, au sein des Eglises et entre elles, pour un témoignage au cœur de la société. 

2. Le conseil de la Fédération protestante de France veut pour sa part s’inscrire dans cette dynamique et encourager chacun des membres de la FPF à y participer. Il propose de placer ainsi cet ensemble de rendez-vous sous le titre suivant : 

Protestants 2017,
une année pour fêter 500 ans de Réformes, 

une année pour vivre la fraternité 

3. Deux rendez-vous particuliers, après les vœux de début d’année et l’Assemblée générale, seront l’occasion de nous rassembler au plan fédératif : un colloque organisé à Paris les 22 et 23 septembre, et un rassemblement à Strasbourg les 27-29 octobre. Vous trouverez dans le dossier ci-joint les objectifs, le programme et les outils proposés. 

4. Le choix du thème de la fraternité ne doit rien au hasard. Il est le fruit d’une réflexion ancrée dans notre actualité, tant au plan fédératif que national ou international. En effet, notre réflexion commune sur le lien fédératif nous rend attentifs les uns aux autres plus que jamais, et elle requiert notre esprit de fraternité. Par ailleurs, nous sentons combien la situation du monde appelle notre vigilance et notre engagement. La fraternité dont la bible nous parle dès le livre de la Genèse se trouve donc bien au cœur du message évangélique. 

C’est aussi dans cet esprit qu’à Strasbourg, lors du rassemblement d’octobre, un village des fraternités au cœur de la ville rendra visible la réalité de ce message et celle de nos engagements chrétiens.

Une année pour fêter 500 ans de Réformes Une année pour vivre la fraternité 

Protestants 2017 : un concept 

La Fédération protestante de France propose le concept « Protestants 2017 » : un rendez- vous d’une année entière, jalonné d’évènements nationaux et régionaux, d’opérations de communication, de prise de parole publique, d’outils de soutien et de valorisation de l’action de ses membres en 2017. 

Protestants 2017 : des objectifs 

Protestants 2017 est l’occasion de vivre pleinement les orientations stratégiques de la Fédération protestante de France : 

  • -  être présent dans la société ; 
  • -  renforcer le lien fédératif ; 
  • -  dire toujours plus clairement ce qu’être chrétien signifie dans le monde d’aujourd’hui ; 
  • -  porter avec d’autres un message de paix et de justice notamment autour de deux défis : l’accueil inconditionnel des réfugiés, la défense du droit des migrants ; l’écologie, la justice climatique. 

Protestants 2017 : un programme, 2 événements nationaux 

 

Colloque 


22 et 23 septembre 2017
A l’Hôtel de ville de Paris
Trois dimensions pour ce colloque : historique, internationale et inter religieuse ; il réunira les meilleurs spécialistes de l’histoire du protestantisme en France et dans le monde. Un moment pour valoriser et comprendre la diversité du protestantisme à travers les siècles.

Protestants en fête 


27-28 et 29 octobre 2017 à Strasbourg Pour cette troisième édition de protestants en fête, la FPF vous propose 3 jours de fête et de convivialité à Strasbourg : un grand « village des fraternités » dans lequel, les œuvres, les églises les communautés inviteront les participants à « vivre la fraternité » ; la nuit des thèses, un culte au zénith et pour la jeunesse le festival heaven’s door. 

Et des dizaines d’événements en région 

Lyon, Marseille, Bordeaux... 

Protestants 2017 : des outils 

-  Un site internet multilingue: pour valoriser les initiatives de nos membres, communiquer et assurer la fonction de « boite à outils »
www.protestants2017.org – ouverture 15 juin 2016

-  Un label « protestants 2017 » pour rassembler et valoriser tous les événements organisés en France et souligner l’unité dans la diversité du protestantisme sur l’agenda du site internet vitrine de cette belle diversité.

-  Un film en « motion design » pédagogique pour lancer la dynamique 2017 à l’interne comme à l’externe, comprendre le concept, les enjeux et impulser la dynamique « protestants 2017 »

-  Une communication presse de l’ensemble des initiatives

-  Des kits pour organiser « des cultes de la fraternité »

-  Une newsletter mensuelle

-  Présence dynamique sur les réseaux sociaux
Et aussi, l’édition d’un livre, un concours de chant, un livret FPF pour 500 chorales, une exposition mobile ...etc.

Protestants 2017, un récit
« 500 ans de Réformes, vivre la fraternité » 

500 ans de Réformes : un faire 

mémoire de cinq siècles sur 

toute l’année 2017 ! 

L’année 2017 convoque la mémoire française, la mémoire protestante en particulier mais aussi la mémoire de tout un pays, dans la complexité de son rapport au religieux. Elle convoque aussi la mémoire européenne : en 1517, Martin Luther, prêtre et professeur d’Ecritures saintes à l’université de Wittenberg, lançait en effet un large débat qui deviendra le débat de l’ensemble du christianisme occidental. Ce débat, portait sur l’authenticité d’un salut non pas monnayable par le truchement de l’institution ecclésiastique, mais annoncé comme totalement gratuit en Jésus-Christ. 

Les conséquences de cette grande conversation d’abord de type universitaire et réservé à un cercle d’initiés, puis largement partagées et finalement universelles, seront étonnamment l’apparition d’une réelle alternative chrétienne à la tradition catholique romaine. Le mouvement de la Réforme, engagé par ce débat, verra se constituer puis se développer un grand nombre de courants de pensées, traduits par des confessions de foi, et il fera apparaitre la belle diversité d’un protestantisme qu’on qualifiera de luthérien, de réformé, d’anglican, de méthodiste, de mennonite, de baptiste, d’évangélique, etc. Cette diversité, parfois conflictuelle, parfois réconciliée, sera l’une des caractéristiques de cette spiritualité chrétienne. 

Cette caractéristique de la diversité ou de la pluralité sera par ailleurs l’une des origines de l’intuition œcuménique de protestantisme : être chrétien n’est pas 

possible sans le dialogue avec l’autre différent. 

Quelle fraternité ? Des fraternités assassines aux fraternités réconciliées, la Réforme n’aura de cesse de rappeler que les doctrines des hommes qui définissent le croire et qui séparent les confessions ne sauraient avoir le dernier mot devant la grâce de Dieu qui sauve l’humain et qui le réconcilie avec lui-même, avec Dieu et avec les autres. L’enjeu de cette année 2017 est donc, en grande partie, de manifester cette fraternité. 

Mais de quoi s’agit-il ? 

Un appel à Vivre la fraternité, de « l’entre soi » qui rassure au « avec les autres » et au « pour les autres » qui dynamise

Contre la tentation du communautarisme le protestantisme veut vivre la fraternité avec l’autre différent : par ses œuvres, tout d’abord, il accompagne et accueille les plus démunis, les rejetés, les exclus. Par ses rencontres et ses cultes, il invite et ouvre des perspectives. Chaque initiative, au cours de cette année 2017, peut faire sens pour dire l’appartenance à une même nation et en même temps le désir de partage, d’échange et d’enrichissement réciproque. Par l’apprentissage d’une citoyenneté responsable et solidaire, fidèle à l’évangile du prochain dont il faut se rendre proche, dans la perspective d’une vie dont Jésus-Christ témoigne par ses paroles et par ses actes, le protestantisme invente de nouvelles solidarités : l’affirmation d’une fraternité XXL, sans exclusive, embrassant les différents acteurs de ce 

monde, demeure la marque décisive d’une vocation à vivre ; le protestantisme veut répondre avec responsabilité et reconnaissance à la question vive de la Genèse :« Qu’as-tu fait de ton frère ? » 

La traduction de cette fraternité par des engagements précis, concrets, longue durée, reste la marque d’une fidélité : l’œcuménisme chrétien, notamment par la dimension internationale de son témoignage. A travers cette dimension, 

c’est tout le réseau missionnaire, solidaire et caritatif qui se fait jour, et les actions de plaidoyer, d’accueil ou de développement avec les partenaires chrétiens en Afrique, en Asie ou en Amérique. 

Vivre la fraternité, c’est aussi et surtout prendre sa part dans la construction de la société : le protestantisme comme ressource et souffle pour une société qui en manque parfois. 

FPF