Syrie - l’EI menace d’assassiner plus de 180 otages chrétiens



Les Islamistes exigent de la communauté assyrienne une rançon de 10.000.000 €

L'organisation terroriste "Etat islamique" (EI) a menacé d'assassiner 180 araméens chrétiens au cas où la communauté refusait de payer une rançon de 10.500.000 $, rapporte une agence syrienne indépendante d’informations ARA-News.

Comme le directeur du réseau assyrien des droits de l'homme, Oussama Édouard, l’a indiqué l'agence, les négociations ont été temporairement suspendues, vu que la petite communauté araméenne n’était pas en mesure de collecter cette somme.

Week-end de Portes Ouvertes à Dammarie-Lès-Lys

Pour ses 60 ans, Portes Ouvertes, ONG chrétienne au service et au secours des chrétiens persécutés, organise les 31 octobre et 1er novembre des rencontres importantes avec des orateurs des points les plus chauds de la planète : Moyen-Orient, Inde, Afrique à Dammarie-Lès-Lys (région parisienne) ! . Des orateurs exceptionnels, des grands moments d’unité. L’Eglise persécutée a un message pour l’Eglise d’aujourd’hui et aide à vivre la foi dans le monde contemporain. Séraphim, pasteur au cœur de la Syrie, risque sa vie tous les jours. Il sera au Week-End Annuel de Portes Ouvertes où il témoignera de l’action de Dieu en Syrie à travers un regard authentique sur l’actualité.

  • Comment Dieu agit dans les cœurs au sein de la tourmente et change les ténèbres en espoir
  • Comment des frères et sœurs vivent la persécution tout en témoignant de leur foi
  • Quel message Dieu veut nous transmettre à travers les témoignages de l’Eglise persécutée

Les 180 otages font partie d'un groupe de quelque 250 chrétiens enlevés en février par les islamistes. Au début du mois d’octobre, le groupe terroriste avait publiée une vidéo montrant l'assassinat de trois otages. Ces hommes ont été exécutés par des tirs à l'arrière de la tête. Auparavant, ils devaient donner leur nom et leur lieu d'origine. Les otages décédés portent pour nom Abdulmasih Enwiya et Ashur Abraham du village de Tel-Jazira et Basam Michael du village de Tel Shamiram. Ensuite, la vidéo montre trois autres chrétiens agenouillés derrière les hommes assassinés. Ils donnent aussi leurs noms. Ensuite, l’un d’entre eux déclare: « Notre destin sera le même que le leur, si vous ne prenez pas les mesures appropriées pour notre libération ».

Un prêtre catholique a réussi à s'échapper

Selon le site d’Aleteia, on apprend la libération d’un prêtre catholique retenu prisonnier des Islamistes, Jacques Mourad. Il avait été enlevé le 21 mai dans le monastère de Saint-Élie dans la ville de Homs. Il vient de rapporter brièvement les circonstances dans lesquelles il a été libéré à la chaîne de télévision catholique italienne TV2000 : « Je me suis déguisé en islamiste et enfuis en moto avec l’aide d’un ami musulman » jusqu’à Zeydal, près de Homs ».

Durant sa captivité, le prêtre déclare n’avoir jamais eu peur de mourir : « Voilà le miracle de Dieu : être prisonnier et attendre le jour de sa mort en sentant une grande paix intérieur au fond de soi… Je n’avais aucun problème à mourir pour le nom de Notre Seigneur, je n’aurai été ni le premier ni le dernier, mais un martyr parmi les milliers de martyrs morts pour le Christ».

Aujourd’hui, le prêtre Jacques Mourad cherche à libérer les 200 autres chrétiens encore en captivité.

Fédération des Syriens en Allemagne: libération de 60 autres otages

La Fédération des Syriens en Allemagne a annoncé le 13 octobre que, 60 autres chrétiens araméens avaient été libérés. Ils avaient été enlevés en août après la reprise de la ville située près de Homs Al-Qaryatayn par des combattants de l’EI.

La nouvelle était très encourageante, a déclaré le président de la Fédération des Syriens en Allemagne, Daniel Demir (Heidelberg). Ses pensées étaient toujours avec les autres otages qui se trouvent encore dans les mains des Islamistes. L’EI contrôle de grandes parties de la Syrie et de l'Irak misère. Dans ses territoires, il applique la loi religieuse islamique de la charia avec une extrême brutalité. Les chrétiens qui refusent de devenir musulmans ou de payer une taxe de vote, sont tués. Les filles et les femmes sont vendues sur les marchés comme esclaves sexuelles pour les-combattants de l’EI.


Week-end annuel de Portes Ouvertes


Traduction eemni

idea - aleteia - Portes Ouvertes - eemni