Réactions sans nombre des Églises (CNEF, CEC, FPF, EPUdF, UEEMF) et sur Twitter après les attentats du vendredi 13 novembre 2015 à Paris

Les Églises protestantes sont unanimes pour dénoncer la vague dattentats qui a déferlé dans la soirée du vendredi 13 novembre à Paris en plus de 7 endroits différents, que ce soit le CNEF, le CEC, la FPF, lEPUdF, les ADD ou lUEEMF. Sur les réseaux sociaux, la réaction a été immédiate. Nous y donnons écho ici.


CNEF: face aux attentats : prions pour notre pays et ses autorités

cnef_logo

Face aux attentats sanglants de Paris qui ont endeuillé la France dans la nuit du 13 au 14 novembre 2015, le Conseil National des Évangéliques de France tient à exprimer toute sa compassion et sa solidarité aux blessés et aux familles des victimes.

Il invite tous ses membres à les soutenir et à prier pour eux ainsi que pour notre pays tout entier et ses autorités.

L’ignoble violence djihadiste qui vient de frapper notre pays ne doit pas l’emporter.
Refusons de céder à la panique comme à la haine.

Resserrons les liens de la solidarité nationale en ces temps d’adversité.

La France n'est pas seule !
À cette heure, des millions de chrétiens du monde entier prient pour notre pays.
À cause de l'Évangile, le CNEF se tiendra aux côtés de tous ceux qui veulent défendre la vie et la liberté, biens précieux d'une humanité aujourd'hui bafouée. 

La KEK (CEC) déplore la perte des vies humaines à Paris, condamne les attaques

Une nuit d’attaques meurtrières a causé la mort de 120 morts au moins dans la capitale française, et d'innombrables blessés. La Conférence des Eglises européennes déplore la perte de vies humaines et partage la tristesse avec tous ceux qui sont touchés par cette terrible tragédie. Nous prions pour les victimes, leurs familles et amis, et pour les hommes et les femmes qui ont risqué leur propre vie la nuit dernière au service des autres.

Dans un message de solidarité au Conseil des Eglises chrétiennes de France, le Secrétaire général de la CEC, Guy Liagre, a condamné les attaques comme une vile agression contre la France et un affront à l'humanité tout entière. « Ces événements tragiques poussent la CEC à renforcer son implication dans la consolidation de la paix et de la réconciliation», a souligné Liagre. « Nous devons nous efforcer de suivre les paroles des Psaumes - détourne-toi du mal, et fais le bien; recherche la paix et poursuis-la ».

La Conférence des Eglises européennes (CEC-KEK) demande instamment une réponse pacifique à la tragédie, à la fois en France et dans toute l'Europe. « Nous devons continuer, sur la base de notre foi chrétienne, à défendre nos valeurs », poursuit Liagre, citant la Charte œcuménique de 2001. «Nous travaillons pour une Europe humaine, socialement consciente, où les droits de l'homme et les valeurs fondamentales de paix, justice, liberté, tolérance, participation et solidarité l’emportent ».

Fédération protestante de France 

logo_fpf

Devant la violence de l'attaque terroriste qui a fait tant de victimes et devant l'horreur que constituent de tels actes, la Fédération protestante de France veut en premier lieu adresser un message de condoléances et de soutien aux familles qui ont été si brutalement touchées. Avec ces personnes tuées ou blessées, la communauté nationale toute entière est concernée. 

Il est nécessaire de se tenir unis dans une épreuve de cette ampleur. 

Les valeurs de la République et de la démocratie sont visées, de même que la fraternité humaine est mise à l'épreuve par des actes injustifiables guidés par le mal. 

La Fédération protestante de France, solidaire de tous ceux qui œuvrent pour la justice, l'ordre et la paix, exprime sa détermination à poursuivre sa mission de témoignage d'une espérance imprenable et à résister à toute forme de fanatisme. 

C'est dans cet esprit que la FPF appelle l'ensemble de ses membres et invite tous ceux qui souhaitent s'y associer, à s'unir dans la prière pour faire face à cette épreuve et plus particulièrement dans le cadre des cultes célébrés le dimanche 15 novembre. 

ELLe appelle également à cultiver inlassablement par la parole et les gestes, la fraternité et la solidarité au cœur de la société française qui nous permettront de nous tenir ensemble, déterminés. 

François Clavairoly 

Président de la Fédération protestante de France 

Message de l’EPUdF suite aux fusillades en Île-de-France

Message du pasteur Laurent Schlumberger aux Eglises locales et paroisses de l'Eglise protestante unie de France

Paris, le 14 novembre 2015 - 10h00

Message à l’attention des Églises locales et des paroisses de l’Église protestante unie de France

Les mots manquent, devant l’horreur et l’absurde de ce massacre en Ile-de-France. L’horreur de ces dizaines et dizaines de morts et de blessés, sauvagement atteints. L’horreur de ces vies détruites ou amputées, de ces familles décimées. L’absurde d’un massacre qui tue à l’aveugle. L’absurde d’une idéologie terroriste qui évoque un dieu assoiffé de sang.

Les victimes, touchées au hasard des fusillades et des explosions, étaient présentes dans des lieux qui, eux, avaient été à l’évidence soigneusement ciblés : stade de foot, salle de spectacle, terrasses de cafés et de restaurants. Ce sont des lieux de détente ou de culture, où il fait bon se retrouver, en toute liberté, entre amis et au milieu de tous. Ce sont ces lieux de rencontre et de convivialité qui étaient visés. C’est cela aussi qu'il faut maintenir et protéger.

Dans l’effroi et l’accablement, que faire ?

Nous pouvons prier. Porter devant Dieu les victimes, et toutes celles et ceux qui en prennent soin. Porter les hommes et les femmes des services publics qui sont mobilisés, et les responsables de notre pays. Mais aussi prier pour que la violence recule chez ceux qui sont aveuglés par des fantasmes de pureté radicale.

Nous pouvons offrir notre écoute et notre parole. Dans nos relations, notre temps, nos réunions, nos lieux de culte, faire place à la parole et au silence échangés. Accueillir et partager les mots, les soupirs, les sanglots, les pourquoi, les colères.

Nous pouvons aussi cultiver la solidarité et la fraternité, si fragiles, si précieuses, qui nous sont confiées.

Nous remettons le temps présent et toute chose au Dieu vivant qui, en Jésus-Christ, nous rejoint et nous accompagne dans nos détresses et dans nos espoirs.

Laurent Schlumberger, pasteur

Message des Assemblées de Dieu (ADD)

La violence terroriste a encore frappé et nous sommes bouleversés avec toute la nation.

Des cris et des larmes se font entendre : des vies ont été brisées.

Pour beaucoup de ceux qui restent, plus rien ne sera jamais comme avant.

Les Assemblées de Dieu de France dénoncent avec force toutes ces actions visant à semer la terreur et à empêcher toute liberté de conscience et de parole.

Ces actes émanent de minorités dont le discours religieux n'engage qu'elles-mêmes 

Nous tenons à présenter nos condoléances aux familles éprouvées et à les assurer de nos prières et de notre compassion.

Nous invitons chaque croyant à prier pour Paris et notre pays. 

L’évêque Patrick Streiff et le surintendant Etienne Rudolph (UEEMF) à l’adresse de la communauté méthodiste de Paris

message_umc


Notre Evêque, Patrick Streiff, est en ce moment aux Etats Unis et il a entendu les informations concernant les attentats de Paris.Dans les réunions où il a été, ils ont pris du temps pour prier pour les familles des victimes.L'Evêque me prie de transmettre à la communauté méthodiste de Paris toute sa sympathie et de l’assurer de son soutien dans la prière pour ces moments difficiles à vivre.

Etienne Rudolph, surintendant

Sur Tweeter



Pour en savoir plus:

Paris sous le feu terroriste : les réactions internationales

Etat d’urgence et fermeture des frontières : Urgence Prière pour Paris et pour la France

[DIRECT] Paris sous le feu terroriste : Explosions et fusillades ainsi qu’une prise d’otage au Bataclan

Attaques terroristes simultanées à Paris : 128 morts et 99 blessés dans un état critique d’après un dernier bilan


Voici les pages d’eemni consacrées aux événements dramatiques du 13 novembres 2015