Nouvelle vague de violence à l’Est du Congo (RDC)



L'évêque Gabriel Unda Yemba en charge de l'Est du Congo appelle à la prière en faveur des victimes d'exactions de la part de rebelles.

Aux alentours de la ville de Beni située au Nord-Est de la République démocratique du Congo, il y a eu une nouvelle vague de violence. L’évêque EEM Gabriel Unda Yemba, en charge de l'Est du Congo, a indiqué qu’en décembre un groupe de rebelles venu de l'Ouganda avait attaqué les villages de Kamango, d’Oicha et de Mbawu. Entre autres choses, une famille méthodiste de quatre membres a été tuée à coups de machette.

Les habitants de la région, dont beaucoup de femmes et d’enfants, s’enfuient vers la ville la plus proche Beni et les communautés méthodistes sont surpeuplées de personnes qui ont dû quitter leur maison parce que l'armée congolaise était incapable de les protéger. Les communautés font de leur mieux pour aider les gens et l’éveilue Unda demande donc la prière pour les personnes concernées. De toute urgence sont nécéssaires de la nourriture et des lieux d’hébergement pour les réfugiés, car beaucoup n’ont aucun accès aux services de base.

Pensez à prier à nos frères et sœurs de l'Est du Congo! Ceux qui veulent faire un don peuvent le faire en ligne www.connexio.ch/spenden avec la mention « Congo-Est".

Source : Connexio, évêque Gabriel Unda Yemba

emkni