Le CPDH mobilisé contre l'euthanasie et pour le développement des soins palliatifs

Mercredi 21 janvier : journée nationale de mobilisation

Dans toute la France, des chaînes humaines de solidarité intergénérationnelles manifesteront l’urgence de protéger les personnes âgées et les personnes très dépendantes ou gravement malades contre toutes formes d’euthanasie ou d’incitation au suicide assisté.

Les députés vont examiner un projet de loi qui, nous dit-on, doit permettre des ajustements de la loi actuelle sur la fin de vie. Des formulations, telles que « sédation profonde et continue jusqu’au décès », ouvrent la porte, de manière insidieuse, à des pratiques d’euthanasie que nous ne pouvons laisser passer et qui deviendront vite incontrôlables, comme c’est déjà le cas en Belgique ou aux Pays-Bas.

Rappelons qu’à propos de la « demande d’euthanasie » la maison médicale Jeanne Garnier, à Paris, a mené de 2010 à 2011 une étude scientifique parue dans la revue internationale BMC Palliative Care (en anglais : http://www.biomedcentral.com/1472-684X/13/53).

Sur 2157 patients pris en charge dans l’unité de soins palliatifs (USP) :

  • 55 personnes ont demandé une seule fois « l'euthanasie » au cours de leurs séjours ; leur demande a ensuite disparu au cours de la prise en charge,
  • 4 personnes ont exprimé à plusieurs reprises une demande d'euthanasie, mais cette demande a disparu dans le temps grâce au soulagement des symptômes,
  • Seules 2 personnes ont formulé une demande persistante jusqu'à leur décès.

En conclusion, la quasi totalité des demandes d'euthanasie disparait au cours de la prise en charge des patients, "ce qui témoigne de l'importance majeure des soins et de l'accompagnement". Les demandes d'euthanasie "persistantes " en Unité de Soin Palliatifs sont donc très exceptionnelles et représentent 0,3% des patients, selon cette étude.

AGIR :

Mercredi 21 janvier, donnons-nous la main en signe de solidarité.

RENDEZ-VOUS DE 12H30 A 13H30 près de chez vous, pour une chaîne humaine intergénérationnelle :

http://soulagermaispastuer.org/chaine-humaine/

Défendons l’équilibre de la loi sur la fin de vie votée à l’unanimité en 2005 et développons les soins palliatifs.

PRIER

  • Prions pour les parlementaires qui auront à examiner la proposition de loi, afin qu’ils prennent le temps de réfléchir aux conséquences de leur décision.
  • Prions pour un « réveil des consciences », à la fois dans la société civile et chez les politiciens.
  • Le CPDH va écrire à tous les députés. Prions pour que la lettre que ces derniers recevront soit lue et prise en compte.


CPDH