Le COE condamne les atrocités du groupe «État islamique» en Syrie


Le Conseil œcuménique des Églises (COE) a fermement condamné les récentes attaques et atrocités qui auraient été perpétrées à l’encontre de chrétiens en Syrie par le groupe qui se fait appeler «l’État islamique». 

Dans un communiqué publié le 25 février à Genève, le COE exprime sa vive préoccupation suite aux récentes informations faisant état d’attaques menées contre des villages chrétiens, de massacres de civils, de l’enlèvement d’une centaine de personnes et d’incitations à un exode massif de populations.

«Le Conseil œcuménique dénonce ces attaques ainsi que toute attaque portée contre la diversité du tissu social, sur lequel reposent toutes les perspectives d’une société sans exclusive et d’une paix durable», a déclaré Georges Lemopoulos, secrétaire général intérimaire du COE.

«Le COE condamne toutes les attaques violentes à l’encontre de civils comme étant des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, qui que soient leurs auteurs», a-t-il affirmé.

«Nous appelons la communauté internationale à prendre des mesures efficaces pour protéger de toute nouvelle agression les civils et les populations prises pour cibles et pour veiller à ce que les auteurs répondent de leurs crimes», a ajouté Georges Lemopoulos.

Texte intégral de la déclaration du secrétaire général intérimaire du COE (en anglais)

Églises membres du COE en Syrie

25 février 2015

COE