Le COE condamne la tuerie à Charlie Hebdo

Dans les médias sociaux, le mot-dièse #JeSuisCharlie est utilisé pour exprimer la solidarité avec les journalistes visés par l'attentat, dans l'esprit de l'article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'homme.

Réagissant à la mort de douze personnes lors d'une attaque armée perpétrée dans les bureaux parisiens de Charlie Hebdo, Georges Lemopoulos, secrétaire général intérimaire du Conseil œcuménique des Églises, a déclaré:

«L'attaque meurtrière qui a été perpétrée aujourd'hui à Paris à l'encontre du journal satirique Charlie Hebdo est une attaque perpétrée contre la vie humaine, la dignité humaine et les droits humains de toutes et tous. Le Conseil œcuménique des Églises rejette et condamne rigoureusement les justifications religieuses avancées, quelles qu'elles soient. Avec toutes les personnes dont la foi est authentique et toutes les personnes de bonne volonté, nous prions pour les victimes et leurs familles, pour que les auteurs de cet attentat soient jugés, pour que l'idéologie extrémiste qui a inspiré cet attentat soit écrasée et pour que l'indignation, si justifiée qu'elle soit, n'entraîne pas de représailles à l'encontre des musulmans et n'alimentent pas l'islamophobie.»

Églises membres du COE en France

Communiqué de la Fédération protestante de France

Communiqué des évêques orthodoxes de France

Introduction à un moment de silence et de prière observé au Centre œcuménique (en anglais)

07 janvier 2015

COE