FEPS: les Églises protestantes témoignent de leur engagement pour les réfugiés



Les délégués de la Fédération des Eglises protestantes de Suisse FEPS, réunis les 2 et 3 novembre 2015 à l’Hôtel de Ville de Berne, ont consacré une partie de leur assemblée d’automne à la problématique des réfugiés en Europe. Ils ont reçu une visite éclair de Mario Gattiker, secrétaire d’Etat aux migrations. Ce dernier a souligné l’importance d’une bonne collaboration entre les autorités et la société civile pour faire face à l’afflux de réfugiés en Suisse. Gottfried Locher, président du Conseil a consacré son traditionnel message du président à la situation des réfugiés, la pire que l’Europe ait connue depuis des décennies.

Le monde est confronté à une catastrophe migratoire sans commune mesure depuis des décennies. Cette crise ne pourra pas être résolue rapidement, nous devrons faire preuve de persévérance, et ce durant de nombreuses années encore, souligne Gottfried Locher dans son traditionnel message du président. La Bible nous enseigne que Dieu a créé l’homme et la femme à son image, quels que soient leur religion ou leur pays d’origine. « C’est en quoi nous croyons, ce que nous affirmons et qui fonde notre engagement » déclare Gottfried Locher. « Le Christ nous a donné un mandat clair, celui d’aider ». Le président saisit donc l’occasion d’exprimer ses remerciements, au nom du Conseil de la FEPS, à toutes les paroisses qui contribuent activement à l’accueil de réfugiés.

Par ailleurs, témoignant d’un engagement concret des Eglises dans le domaine de l’asile, les délégués ont adopté à l’unanimité une somme de CHF 350‘000 pour le financement de l’aumônerie dans les centres d’accueil de la Confédération pour l’année 2016.

« 500 ans de la Réforme » : enjeux théologiques
La théologienne alémanique, Christina aus der Au, a présenté les enjeux théologiques en lien avec le jubilé de la Réforme. Christina aus der Au sera la première personnalité suisse à présider le Deutscher Evangelischer Kirchentag en 2017 à Berlin et Wittenberg, l’année où les Eglises d’Europe et d’Allemagne en particulier célèbreront l’affichage par Luther de ses thèses, initiant ainsi un vaste processus de réforme de l’Eglise et de la société. Le texte complet de l’intervention de Christina aus der Au est disponible en langue allemande sous www.feps.ch.

Budget 2016 et plan financier 2017-2020
Le budget pour l’année 2016 a été adopté après une discussion nourrie. Le budget prévoit un déficit de CHF 9 898. Les contributions des Eglises membres, qui représentent 74% des revenus de la FEPS restent inchangées depuis 2012. Elles s’élèvent à CHF 6,06 millions.

Le plan financier proposé pour les années 2017-2020 est garant de la stabilité des activités de la FEPS au service de ses Eglises membres. Il prévoit jusqu’en 2018 des charges extraordinaires pour financer les projets en lien avec le Jubilé de la Réforme.

Objectifs de législature
Les délégués ont pris connaissance des objectifs de législature que s’est donné le Conseil pour le mandat en cours (2015-2018). Comme précédemment, les objectifs sont orientés en six grands chapitres dotés de l’épithète « protestant ».

Etude « Recherchez la justice »
La démocratie moderne et les droits humains entretiennent des relations difficiles, malgré leurs racines historiques communes. Leurs domaines et l’étendue de leur influence propre font l’objet de controverses parfois enflammées. Jusqu’où s’étend le pouvoir du souverain ? Dans quelle mesure les droits humains et le droit international peuvent-ils s’immiscer dans les questions nationales ? Certes, les droits humains dépendent d’Etats de droit démocratiques pour leur mise en œuvre. Mais l’inverse est-il vrai ? Les démocraties ont-elles besoin des droits humains ?Ces questions, très actuelles, ont amené les délégués, lors de l’assemblée d’automne 2014, à donner au Conseil de la FEPS le mandat de rédiger une étude qui alimentera les discussions politiques futures. Une année plus tard, les délégués ont pris connaissance de l’étude qui paraîtra prochainement et du positionnement politique du Conseil sur cette question. L’étude « Recherchez la justice » montre, en quatre étapes, comment deux conquêtes des temps modernes, la démocratie telle que nous la connaissons et les droits de l’homme, sont tributaires l’une de l’autre. Les délégués demandent au Conseil de poursuivre son engagement pour la défense des droits humains et des institutions internationales.

Elections aux conseils de fondation EPER/PPP
Le président du Conseil de fondation de l’Entraide protestante Suisse (EPER), Claude Ruey, a été réélu ainsi que trois autres membres, reconduits pour la mandature 2016-2019. Trois membres du conseil de fondation de Pain pour le prochain (PPP) ont été élus par l’AD, le Conseil de fondation sera à nouveau présidé par Jeanne Pestalozzi-Racine.

-.-.-.-

Berne, le 3 novembre 2015

FEPS