COP21: célébration oecuménique à la Cathédrale Notre Dame pour la sauvegarde de la création

 


La célébration relayée par KTO


Une célébration œcuménique pour la sauvegarde de la création était organisée par le Conseil d’Églises chrétiennes en France, à l’occasion de la Conférence des Nations unies Paris Climat 2015, à la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 3 décembre 2015 à 19h30. Les chrétiens de différentes confessions d’Île de France, les pèlerins pour le climat et les responsables d’Églises et des œuvres chrétiennes de différents pays du monde présents à Paris lors de la conférence étaient invités à se retrouver à cette occasion. 

Appel à la conversion écologique

Pendant près d'1h30, des chants en trois langues, français, anglais et allemand ont été entonnés avec un message qui avait le même accent: l'appel à la conversation.

Dans son discours d'ouverture, Mgr André Vingt-Trois a rappelé qu'il était du devoir de toute personne et surtout de ceux qui ont la foi chrétienne d’« assumer notre responsabilité à l'égard de notre avenir de la maison commune ».

Pour le métropolite Emmanuel, la protection de l'environnement est un tout qui dépasse la sauvegarde de la faune et de la flore, il s'agit aussi d'une question de justice, de solidarité et de fraternité ».

La crise climatique appelle par conséquent à la conversion. A ses yeux, « une spiritualité écologique doit être -en effet- une spiritualité de conversion. Et par conversion, il faut entendre la transformation de l’être intérieur comme le point de départ d’un changement extérieur ». Concrètement ? « Sortir de l’égoïsme dans lequel l’inertie de nos habitudes nous a fait tomber » et « découvrir la sobre liberté que nous apporte la conversion du coeur, la pratique du jeûne et de la prière » : voici sa proposition.

Il s’agit donc de « mettre nos actes en conformité avec nos paroles ». «Prions pour l’environnement ! Agissons en sa faveur !» a-t-il conclu.

Avant de réciter le Notre Père, l’assemblée a fait cette prière d’engagement : « Dieu de Jésus-Christ, nous voici pèlerins vers ton Royaume et citoyens du monde, devant toi nous nous engageons à poser des actes concrets à changer nos pratiques. Jésus Christ nous appelle à la conversion ».

MESSAGE DU CONSEIL D’ÉGLISES CHRÉTIENNES EN FRANCE

(CÉCEF) À L’OCCASION DE LA COP 21

Message adressé aux frères et sœurs chrétiens, à toutes les personnes de bonne volonté et aux dirigeants réunis à la COP21.

Les Églises chrétiennes de France, interpellées par les changements climatiques et leurs conséquences sur l’humanité et son environnement, adressent ce message à leurs frères et sœurs chrétiens, à toutes les personnes de bonne volonté et aux dirigeants réunis à la COP21.

Nous croyons que l’homme et la terre qu’il habite sont le fruit du projet créateur de Dieu. Nous constatons les graves dangers que court le monde du fait des changements climatiques causés par un mauvais usage que font les êtres humains des ressources mises à leur disposition. Nous ressentons une impérieuse obligation de nous attaquer aux causes de cette dégradation. Nous sommes témoins des souffrances incommensurables qu’elle provoque. Nous sommes particulièrement attentifs aux plus faibles et aux plus pauvres d’entre nous.

Conscients de l’impact du mode de vie des pays les plus développés, nous avons à remettre en question notre logique de consommation et à nous convertir dans notre attitude et dans nos actes, en adoptant des pratiques de sobriété et de simplicité, non sur le mode du renoncement héroïque mais sur le mode du partage joyeux [1].

Nous appelons les décideurs politiques et économiques, en particulier ceux réunis à la COP21 à prendre les décisions nécessaires pour limiter le réchauffement à 2°C afin que les plus vulnérables de nos frères et sœurs et les générations à venir n’en soient pas davantage victimes.

Notre espérance de chrétiens vient de ce que nous croyons que notre monde n’a pas vocation à disparaître mais à être transformé [2] et que les êtres humains capables de se détruire peuvent aussi s’unir et opter pour le bien [3].

Pasteur François CLAVAIROLY

Métropolite EMMANUEL

Mgr Georges PONTIER

co-présidents

Paris, 29 septembre 2015


La VIE commente l'événement

Cop 21, Jour 4 : Veillée œcuménique à Notre-Dame

PUBLIÉ LE 03/12/2015 À 23:31

Jeudi 3 décembre. Journal de bord de la Conférence de Paris sur le climat.

Soudain du coton, du lin, une poterie, de l'huile d'olive, un violon, une barque et surtout un globe terrestre sont apparus dans la nef centrale de Notre-Dame de Paris. Il était neuf heures du soir et la veillée oecuménique pour la Création a pris toute sa dimension écologique. Car ces objets étaient là pour représenter « la diversité des richesses naturelles qui ne sont pas inépuisables et nous que devons apprendre à partager » comme le souligna le texte lu par différents orateurs, dont des femmes pasteurs.

Lire la suite

EEMNI