Connexio: l’actualité missionnaire et diaconale du mois

Connexio est le département missionnaire et diaconal de l’Église évangélique méthodiste (Conférence annuelle Suisse/France/Afrique du Nord).

Tout au long du chemin emprunté par les migrants de nombreux pays dans l’espoir de trouver refuge en Europe occidentale ainsi que de nouvelles perspectives, des frères et des sœurs de l’EEM se tiennent prêts à intervenir. Avec beaucoup d’autres personnes, ils donnent des signes d’espérance et d’amour pour le prochain. 

L’évêque à la retraite Heinrich Bolleter et la frontière serbo-croate 

«Dans le cadre de l’aide aux réfugiés, l’EEM travaille en Serbie dans une coopération avec l’organisation œcuménique EHO. Notre pasteur méthodiste de la ville frontalière Sid, Novica Brankov, nous a invités à jeter un coup d’œil sur la situation à la frontière. 

Bénévoles engagés dans l’assistance 

Durant près d’une heure et demie et sous une grosse chaleur, nous sommes restés dans cette localité frontalière reculée. Durant ce temps, 6 bus chargés d’environ 50 réfugiés, en majorité de jeunes hommes et des femmes accompagnés de leurs enfants, ont fait leur apparition. La première station au bord de la route était sous le contrôle de la Croix-Rouge qui distribuait de l’eau et des soins médicaux. Une employée de la Croix-Rouge nous a précisé qu’elle était déjà 3 fois 24h en service. Il y a un manque manifeste de bénévoles pour pouvoir opérer des remplacements. A la deuxième station se trouvait EHO qui distribuait également de l’eau et des objets utiles pour la marche. Une troisième station était occupée par un autre organisme d’aide et à la fin du circuit se trouvait un groupe de secouristes américains parmi lesquels se trouvait un syrien natif aux USA mais parlant couramment l’arabe et le syrien. Il prit beaucoup de temps pour se consacrer à une bonne communication avec les migrants. En l’espace de 24 heures, près de 6000 personnes ont ainsi franchi la «ligne verte» près de la localité de Sid. 

Les frontières se ferment 

Au soir du même jour on a appris que beaucoup de migrants ont été bloqués du côté croate près de la gare de Tovarnik. Traverser les frontières hongroise et slovène en direction de l’Autriche était apparemment devenu impossible, mais malgré cela, personne n’envisageait de se laisser enregistrer ou même de- mander l’asile dans un pays situé au Sud de Vienne. Je suppose que le passage à pied de la «ligne verte» près de Sid sera bientôt fermé, lui aussi». 

L’EEM porte également secours aux migrants en Macédoine 

En Macédoine, l’EEM est surtout engagée au camp de Gevgelija. Si la responsabilité de l’administration du camp est confiée à la Croix Rouge et l’organisation d’aide aux réfugiés à UNHCR de l’ONU, l’approvisionnement de base est néanmoins assuré depuis le début par une multitude de petites organisations qui travaillent admirablement ensemble. 

asso_EHO

L’association d’aide EHO distribue de la nourriture, des vêtements et de l’eau aux migrants de passage.

 

emigrant_Est

Une fille d’émigrant reçoit de nouvelles chaussures avant que le long voyage vers l’Europe occidentale se poursuive. 

Le camp de Gevgelija est dénué de confort 

Les migrants sont installés sur de minces couvertures posées à même sur un sol pierreux. Il y a certes de l’eau propre pour se laver, mais les robinets et les toilettes sont trop peu nombreux et font cruellement défaut. En cas de pluie, les conditions d’hygiène s’aggravent singulièrement et il apparaît pour sûr que l’hébergement des personnes présentes se compliquera à l’approche de l’hiver et exigera de nouvelles dispositions. 

L’amour du prochain au quotidien 

L’EEM a engagé début octobre un jeune homme de Strumica pour coordonner l’engagement de l’église auprès des réfugiés. En premier lieu, il lui faudra trouver des volontaires qui le soutiendront dans son travail. Quatre fois par semaine, les véhicules de Miss Stone Center de Strumica se rendent à Gevgelija pour y livrer de l’eau, de la nourriture, vêtements pour enfants et produits d’hygiène à l’attention des migrants. Pour les besoins des mois à venir, Miss Stone Center va créer un magasin avec des couvertures et des vêtements d’hiver afin de pouvoir réagir aux situations d’urgence. Même si l’avenir risque encore de nous surprendre durement, nous ne devrons pas manquer d’humanité et d’amour pour ces personnes. 

Les dons en faveur des migrants seront orientés vers les organismes d’aide et de secours dans les régions concernées, ou encore, transmis à l’organisme d’aide mondiale UMCOR (United Methodist Committee on Relief) de l’EEM. 

Voyage de rencontres en Bolivie (1-16 avril 2016, avec une semaine supplémentaire de trekking jusqu’au 23 avril 2016)

 

Avez-vous de la curiosité, l’envie d’aventure, une ouverture pour la nouveauté et la tolérance ? Aimeriez-vous savoir comment seront utilisés vos dons ? Alors venez avec nous en Bolivie ! Nous vous invitons à prendre part à des rencontres avec des personnes heureuses, une culture vivante et riche dans un décor de paysages incomparables. 

Semaine supplémentaire de trekking 

Trekking dans la Cordillère Real, accompagné de bêtes de somme, dans un décor impressionnant des montagnes des Andes menant aux pieds du Huayna Potosi qui culmine à 6088 m. L’ascension de cette montagne sera l’apothéose de ce voyage. Informations et inscription au bureau de Connexio ou sur le site www.connexio.ch

Le nouveau calendrier Connexio est disponible 


Des cartes postales détachables montrent des paysages et des scènes concernant les divers projets dans les pays où Connexio est engagé. 

Le calendrier en allemand est gratuit et disponible jusqu’à épuisement au bureau de Connexio. 

Je vous remercie pour l’intérêt que vous portez au travail de Connexio et pour votre soutien, autant par votre engagement personnel que par votre intercession, ou encore par vos dons financiers. 

Avec mes chaleureuses salutations, 

Carla Holmes, Chargée de communication 

Envoi des dons en France:
Par chèque libellé à l'ordre de l'UEEMF - Connexio adressé à: 

Madame Pascale MEYER,
27 rue du Brotsch, F-67700 Otterswiller (avec mention expresse: «Connexio») 

Traduction: E. Fath 

EEMNI