COE: prochaine étape du Kirchentag 'en marche’, l’anniversaire de la Réforme en 2017


© COE/Marianne Ejdersten

Le Kirchentag, plus grand rassemblement des Églises protestantes d’Allemagne, s’est achevé à Stuttgart par un service en plein air et une invitation à la prochaine rencontre de 2017, année qui va marquer le 500e anniversaire de la Réforme lancée par Martin Luther.

«Dans deux ans, nous allons pouvoir célébrer le 500e anniversaire du nouvel élan qu’a été la Réforme. C’est pour nous une occasion extraordinaire en tant qu’Église de montrer à de nombreuses personnes la vérité et la beauté, la profondeur et la responsabilité inhérentes à notre foi», a déclaré l’évêque Heinrich Bedford-Strohm, président du Conseil de l’Église évangélique d’Allemagne (EKD), à l’occasion d’une conférence de presse à la fin du Kirchentag.

Entre le 3 et le 7 juin, le Kirchentag a rassemblé près de 100 000 personnes à Stuttgart, dans le sud-ouest de l’Allemagne.

La rencontre a lieu tous les deux ans dans une ville différente en Allemagne. Elle attire des dizaines de milliers de participants comprenant notamment des personnalités du monde politique, économique et de la société civile nationale.

En 2017, le Kirchentag aura lieu à Berlin du 24 au 27 mai. En marge du rassemblement principal auront lieu un certain nombre de plus petites rencontres d’étape, des «Kirchentage», dans plusieurs villes qui ont joué un rôle dans la vie et l’œuvre de Luther.

Le point d’orgue des manifestations sera un grand service en plein air, qui aura lieu le 28 mai 2017 à Wittenberg, ville dans laquelle Luther a lancé la Réforme en 1517 par l’affichage de ses 95 thèses.

«500 ans plus tard, la Réforme est toujours en mouvement. Elle est en route en Europe de ville en ville, à l’échelle internationale de tous les pays jusqu’à Wittenberg et, sous forme de plus petits «Kirchentage» d’étape, a déclaré la théologienne suisse Christina Aus der Au, présidente du Kirchentag de 2017.

Dans sa déclaration, l’évêque Bedford-Strohm a relevé que les événements de 2017 revêtiraient une dimension œcuménique plus vaste qu’on aurait pu le supposer voici une décennie.

«Du côté protestant, on constate une volonté affirmée de marquer l’anniversaire des 500 ans de la Réforme, non dans une optique confessionnelle étroite, mais dans une perspective œcuménique», a-t-il affirmé. « Lorsqu’il a lancé son aventure de la Réforme, Luther ne voulait pas fonder une nouvelle Église, mais recentrer le message de l’Évangile sur la personne du Christ. C’est pourquoi le jubilé de la Réforme ne peut être célébré que sous la forme d’une fête dédiée au Christ dans le cadre d’une ouverture œcuménique. »

Le Kirchentag a été créé en 1949 par un groupe de laïcs dans le but de forger une culture démocratique en Allemagne suite à l’expérience du national-socialisme et à la Seconde Guerre mondiale.

Au nombre des orateurs au programme du Kirchentag de Stuttgart figuraient notamment le président de la République fédérale d’Allemagne Joachim Gauk, la chancelière Angela Merkel et l’ancien secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan.

À l’occasion de l’ouverture de l’événement, Adreas Barner, président du Kirchentag 2015, responsable laïque et homme d’affaires, a déclaré qu’il faut mettre fin aux morts de réfugiés qui se noient en Méditerranée en cherchant à gagner l’Europe.

Une résolution adoptée au Kirchentag a réclamé un programme global de secours. «L’action militaire contre les bateaux de réfugiés n’est pas une solution mais fait plutôt partie du problème.»

Qu’implique le dialogue avec le judaïsme pour l’identité chrétienne? Des experts débattent(Communiqué de presse du COE du 9 juin 2015)

Texte du discours du pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE (en allemand)

Des milliers de personnes se réunissent à Stuttgart pour la fête de la foi et de l’action en Allemagne (Communiqué de presse du COE du 4 juin 2015)

L’humanité doit cultiver le jardin de la création, affirme le secrétaire général du COE(Communiqué de presse du COE du 5 juin 2015, en anglais)

Site internet du Kirchentag (en allemand et anglais)

Le COE au Kirchentag sur Twitter

11 juin 2015

COE