Après les attaques de Paris, il y a de l’espoir au milieu de la souffrance

Quelque 700 personnes à chaque rencontre ProChrist Live à Kassel

La prière peut apporter de la consolation aux chrétiens en souffrance.Telle est l’expérience qu’ont faite les participants au cycle de rencontres ProChrist qui ont eu lieu six jours d’affilée à Kassel selon un communiqué de presse.

Au regard des attentats terroristes de Paris, qui ont causé la mort à 130 personnes et blessé quelque 350 personnes, l'orateur principal, le pasteur Steffen Kern (Walddorfhäslach près de Reutlingen),  s’est prononcé contre des explications rapides et des réponses pieuses.

Il juge plus important de prier pour les victimes des attentats et pour le peuple de Paris, ce qu’ont fait les quelque 700 participants à ces réunions.

Kern est le président de l'Association communautaire piétiste de Württemberg « Les Apis ». À ProChrist Live à Kassel se sont jointes onze communautés et oeuvres protestantes et évangéliques.

Plus de 25 participants ont pris publiquement position ou profité d’un accompagnement pastoral. Comme l’Agence de presse IDEA l’a constaté, on constatait chaque soir au moins 60 personnes présentes qui n’appartenaient à aucune église.

Les parents d’un enfant assassiné : nous allons revoir Mirco

Le couple marié Sandra et Reinhard Schlitter (Grefrath), dont le fils de 10 ans Mirco avait été victime d’abus et de meurtre en 2010, s’est aussi exprimé sur le thème de la souffrance. Ils ont admis que le sort de leur plus jeune enfant les affecterait jusqu’à la fin de leur vie:  « Mais il nous reste encore une espérance. Nous croyons que Dieu a pris Mirco par la main pour lui montrer le ciel. Nous reverrons Mirco »….

20.11.2015

Traduction eemni

IDEA