Décès de l’évêque méthodiste McLee (New York), défenseur des marginaux, bâtisseur de ponts (58 ans)


L’évêque Martin D. McLee, à la tête du diocèse de New York de l'Église Méthodiste Unie, est mort le 6 septembre. Il était en congé de maladie depuis juillet. McLee aurait têté ses 59 années le 10 septembre.

Il a été élu évêque en juillet 2012. L’évêque Marcus Matthews, à la tête de la Conférence de Baltimore-Washington et président du Collège des évêques de la juridiction du Nord-Est, a posé ses mains sur McLee pendant le service de consécration.

« Depuis ce jour, j'ai travaillé en étroite collaboration avec l'évêque McLee et vu quel grand serviteur de Dieu il était », a déclaré Matthews. « Par ses paroles et son travail, il est clair que l'évêque McLee a pris soin de l’Église et a été champion de Dieu pour des millions de personnes marginalisées dans la région de New York et dans le monde. Grâce à son travail avec ceux qui sont restés en marge de la société comme avec l'Église, l'évêque McLee a incarné notre appel à servir tout le peuple de Dieu ».

Matthews a demandé aux églises d’observer une minute de silence en l'honneur de McLee et d'offrir des prières pour la famille de l'évêque.

L’évêque John Schol, à la tête de la région du Grand New Jersey, a également appelé à la prière pour la famille ainsi que pour les habitants de la région de New York, et il a rendu hommage à McLee.

« Il a été un prédicateur dynamique, leader de louange créative, et un fidèle et chef spirituel au ministère béni », a déclaré Schol dans un communiqué.

Son temps comme évêque

McLee a dirigé la région de New York depuis le 1er septembre 2012. L’évêque à la retraite Neil Irons a dirigé la région comme évêque intérimaire depuis McLee était en congé de maladie.

Au début de sa vie d’évêque, McLee a effectué une «visite » pour se mettre à l’ « écoute » de la Conférence de New York, où il a dit aux dirigeants de l'Église qu'il n'avait pas « de plan directeur  pour New York et du Connecticut, mais je servais un Maître qui lui avait un plan ».

Au cours de sa brève période comme évêque, il n'a pas été étranger à la tragédie ni à la controverse.

Il a été avec la communauté de l’Église méthodiste unie de Newtown, dans le Connecticut pour un triste culte dominical, deux jours après la fusillade à l’école primaire Sandy Hook en décembre 2012.

McLee a dit aux fidèles en deuil que des messages de soins et d'amour « ont été reçus de partout dans le monde, du Zimbabwe et de plus près. Beaucoup partagent notre douleur. Nous ne sommes pas seuls. Au milieu de notre douleur, nous ne sommes pas seuls! Et nous rendons grâce que Dieu est notre consolateur, et nous disons: «Amen ». »

Il s’est prononcé sur une question très différente en mars dernier.

Ce mois-là, des dirigeants méthodistes unis ont annoncé avoir conclu un «règlement juste» sans procès dans le traitement d'une plainte contre le révérend Thomas Ogletree, un méthodiste uni, doyen à la retraite d’un Sséminaire de la Conférence de New York qui a officié au mariage homosexuel de son fils. Lors de la Conférence, McLee a également appelé à « la cessation des procès dans l’Église » liés au mariage de même sexe.

Bien que la dénomination précise officiellement que toute personne a une valeur sacrée, elle dit aussi que la pratique de l'homosexualité est « incompatible avec l'enseignement chrétien ». Le Règlement de l'Église interdit à ses pasteurs de célébrer des mariages de même sexe. Pour ne pas avoir respecté le Règlement de l’Église, des pasteurs ont fait l'objet de plaintes formelles, qui dans certains cas ont conduit l’Église à faire un procès.

« Les procès dans l'Église ne produisent pas de gagnants ... les procès ne sont pas la voie à suivre», a déclaré McLee à l'époque.

McLee n'était pas évêque assez longtemps pour voir se concrétiser beaucoup de ses plans pour la Conférence de New York. Mais il a facilité des discussions difficiles dont la Conférence vait besoin, a déclaré la pasteure Adrienne Brewington, surintendante du district de Long Island East.

« La chose que j'ai le plus appréciée chez l’évêque McLee a été le courage avec lequel il s'était engagé dans le ministère à cause de sa confiance en Jésus-Christ, » dit-elle. « Une chose que nous avons souvent entendu dire de  sa bouche au cabinet a été : « Ce sera difficile, mais ce n'est pas une raison de ne pas le faire ».

Elle a dit que cette parole l’avait encouragée dans son propre ministère de surintendante.

Le révérend William S. Shillady, directeur exécutif de la ‘City Society’ de l’EMU de  New York, crédite McLee d’avoir poussé la Conférence à développer le ministère urbain et à atteindre de nouvelles personnes, y compris de nouvelles populations immigrées.

ll a incarné le genre d'évangélisation relationnelle qui était nécessaire, dit Shillady. Par exemple, McLee est devenu le pasteur officieux des clients de son salon de coiffure.

« Il nous a montré ce que signifiait le fait d’atteindre des personnes en dehors du cadre traditionnel de l'église », a déclaré Shillady.

McLee avait aussi un don pour atteindre à la fois les jeunes gens et ceux qui étaient jeunes dans le ministère, ajoute Shillady. L'évêque donnait régulièrement son numéro de téléphone cellulaire aux étudiants en théologie et aux nouveaux pasteurs. « Ils avaient le sentiment qu'il était leur pasteur et leur évêque», a déclaré Shillady.

McLee était un pionnier, précise Shillady. L'évêque avait l’habitude de faire du rap à l’occasion de fêtes et de prendre des selfies avec la plupart des communautés qu'il a visitées qu'il postait ensuite sur Facebook. Il a souvent apporté une dimension de fête à la vie chrétienne.

Brewington et Shillady ont déclaré tous les deux que la perte McLee était un choc pour beaucoup dans la Conférence. Brewington a demandé les prières du plus grand nombre pour la Conférence de New York.

Un bâtisseur de pont

Avant son élection comme évêque, McLee a été surintendant du District Metro Boston Hope de la Conférence de la Nouvelle Angleterre.

Originaire de Brooklyn, à New York, il a répondu à l'appel au ministère à « Communauté" Saint-Luc de l’Église méthodiste unie à Dallas, Texas, qui avait à sa tête le révérend Wesley Zan Holmes Jr.

McLee rejoint la communauté Saint-Luc peu après avoir terminé ses études de droit et se plonge immédiatement dans la vie de l'Église, y compris dans ses nombreux ministères de justice sociale, a rappelé Holmes. Entre autres activités, McLee chantait dans la chorale, s'est porté volontaire pour être visiteur de prison, a participé à son ministère de lutte contre le SIDA et inscrit des électeurs. Le pasteur a dit qu'il n'était pas surpris quand McLee annoncé son appel au ministère ordonné lors d’une réunion de prière de l'église.

« Il a été un grand don de Dieu à l'Église», dit Holmes. « Nous avons la foi qu'il est à la maison avec Dieu comme il l'a toujours été… ».

A l'invitation de McLee, Holmes a prêché à la dernière Conférence annuelle de New York en juin. «C'était juste avant mon arrivée, il m'a dit qu'il était malade et ne serait pas en mesure d’y assister », a déclaré Holmes. « Mais il m'a dit qu'il priait pour moi, et j’ai ressenti le soutien de ses prières ».

McLee a servi comme pasteur à la Conférence de la Nouvelle Angleterre et a reçu le prestigieux prix Ziegler de la meilleure prédication.

Il avait servi comme professeur adjoint en travail social au Collège Simmon et à l'Université Brandeis. Il s’est engagé ans le militantisme et fréquemment fait des conférences sur les questions relatives au VIH / sida et de la communauté de foi, des relations raciales et de la justice sociale, et a servi comme avocat auprès de la Justice pour mineurs et éducateur de l'école publique avant d'entrer dans le ministère. …

McLee était connu comme un bâtisseur de ponts engagé à mettre les gens en relation avec le Christ à travers les deux ministères de l'évangélisation et de la justice sociale. Sa biographie publiée sur le site de la Conférence l'a décrit comme « un leader serviteur de coeur ». Il a noté un des passages des Écritures qui l’a guidé  dans son cheminement de foi, à savoir Philippiens 4: 4: « Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur; je le répète, réjouissez-vous ». »

6 septembre 2014

Traduction eemni

UMC