Connexio: nouvelles du département missionnaire et diaconal de l’Église évangélique méthodiste

Passation de relais en Amérique latine

Pour nos collaborateurs en Amérique latine, un pas- sage de relais définitif a été réalisé à la mi-juin. Lukas Fankhauser, coordinateur jusqu’à ce jour, a visité en compagnie des nouveaux collaborateurs Anne et Simon Barth, les organisations partenaires et leurs projets en Argentine, Bolivie et Chili. Trois membres de la commission Amérique latine étaient également de la partie.

Anne et Simon Barth ont rejoint la Bolivie en février dernier, accompagnés de leurs trois enfants. Après une période d’installation, de formation complémentaire et de mise à niveau de leurs connaissances en espagnol, ils accompagnent dorénavant les responsables de projet locaux et s’engagent avec eux pour approfondir leur formation et mettre leur organisation en réseau.

La délégation suisse devant une Ruka, une demeure originale des Mapuche au Chili. De G à D : femme mapuche, Etienne Rudolph, Lukas Fankhauser, Barbara Mazotti, Saskia Wijers, Simon Barth.

Camp de jeunes au Cambodge

Douze jeunes gens suisses ont séjourné au Cam- bodge du 17 juillet au 1er août sous la responsabilité de Stefan et Elisabeth Pfister. L’objet principal de leur séjour a été la participation au traditionnel camp de jeunes de l’Eglise méthodiste cambodgienne qui s’est tenu à Sihanoukville du 21 au 25 juillet. Ce camp accueille tous les ans près de 200 participants et chaque deuxième année, Connexio contribue à son financement et des collaborateurs venant de Suisse offrent leur participation.

Le team suisse a notamment animé des ateliers, des moments de lectures bibliques et de louanges ainsi que des jeux à la plage. En dehors de ces activités, les amis suisses ont eu de nombreuses occasions de vivre en communauté avec les jeunes cambodgiens et de partager de nombreuses questions concernant la vie, la foi et les expériences diverses des uns et des autres, ceci soit lors des repas ou encore au cours des séances de nettoyage des rues pour débarrasser la ville de ses déchets.

Participants au camp de Sihanoukville, sur la plage au Cambodge.

Des deux côtés les participants ont pu apprendre beaucoup de choses des uns des autres et trans- mettre chacun à son tour un aspect de sa propre culture. C’est ainsi que les cambodgiens ont appris en une soirée à connaître bien davantage la Suisse, et ce dans une ambiance agrémentée de chansons suisses et de dégustations de chocolats, alors que les suisses étaient initiés de leur côté durant une semaine aux danses cambodgiennes. En première ligne toutefois, c’est la foi fervente des cambodgiens, leur dévouement et leur amabilité qui ont réellement enthousiasmé et séduit les suisses, mais de fructueuses rencontres entre cambodgiens et suisses ont également eu lieu en dehors du camp de jeunes. C’est ainsi que le groupe de visiteurs a pu à deux reprises s’immerger durant une journée complète dans une paroisse cambodgienne et en apprécier le vécu de l’intérieur.

Cordiales rencontres en Hongrie

Le pasteur Bernfried Schnell, accompagné de quatre personnes de l’EEM Bregenz, a effectué un voyage de rencontres à Szolnok et Abony en Hongrie, ayant pour thèmes le travail, la culture et la paroisse. Lors de la visite de la localité Rom à Abony, le groupe a pu se faire une idée sur la vie des Roms.

Cela fait près de 20 ans déjà que l’EEM travaille auprès des Roms. L’EEM de Bregenz ayant collecté de l’argent pour cette paroisse dans le but de permettre des travaux de rénovation dans la maison paroissiale, les hommes de Bregenz se sont donc engagé main dans la main avec des Roms pour rénover la façade de la maison, pendant que les femmes se sont em- ployées à rénover la cuisine où elles ont préparé des repas pour 30 personnes. En dehors de ces repas, il y a également eu des réunions de prière, des rencontres avec des enfants, des cultes et des enseignements en allemand pour les enfants. En conclusion, le voyage s’est terminé avec une visite de la paroisse EEM de Budapest, des principaux points de vue de la capitale hongroise, et un concert dans le hall des pêcheurs.

Effondrement d’un bâtiment de l’EEM en Bulgarie

Les premiers jours d’août en Bulgarie ont à nouveau été marqués par des pluies diluviennes qui ont causé de terribles inondations dans la région de Mizia, une des régions les plus pauvres du Nord-Ouest du pays. Au moins deux personnes ont trouvé la mort, beaucoup d’autres ont perdu tous leurs biens, et même l’EEM a été durement touchée : la maison servant habituellement de lieu de rencontres s’est partielle- ment effondrée. Malgré tout, les membres de l’EEM sont toujours présents à Mizia, et le resteront pour apporter à la population une aide concrète tout en s’employant à les consoler et à les encourager avec une parole d’espoir.

Hôtes et autochtones rénovent ensemble la façade d’une chapelle de l’EEM.

Noah Simon Hofer

Noah Simon Hofer a vu le jour le 15 juillet 2014 à l’hôpital Bethesda de Bâle. Noah est le deuxième enfant de Daria et de Roman Hofer qui depuis un an travail- lent comme coordinateurs de projets à Lubumbashi en RD Congo, où ils habitent avec leur fille Jael. Pour la naissance de Noah ils se sont rendus en Suisse où toute la famille passe des moments heureux et en bonne santé. Le 17 septembre ils re- tourneront à nouveau au Congo. Nous souhaitons à la famille Hofer beaucoup de bonheur avec la bénédiction de Dieu pour leur engagement au Congo.

Merci

Un grand merci pour tous les dons que vous nous avez transmis et continuerez à verser. Les contributions destinées à des œuvres que nous-mêmes, voire nos églises partenaires, ne réalisons pas nous- mêmes, tels l’aide aux réfugiés et les secours lors des grandes catastrophes, sont relayées auprès de l’UMCOR, l’organisme d’aide et d’assistance de l’EEM au niveau mondial. En ce moment même, UMCOR est fortement engagé auprès des réfugiés – essentiellement des enfants – en Syrie.

Avec mes chaleureuses salutations,

Andreas Stämpfli, Secrétaire général

Envoi des dons en France:
Par chèque libellé à l'ordre de l'EEM - Connexio adressé à:

Madame Pascale MEYER,
7 rue de l’Avenir, F- 67800 Bischheim (avec mention expresse: «Connexio»)

Traduction: E. Fath

EEMNI