Centenaire de l'Église Méthodiste Unie de Côte d'Ivoire

IMG 0774

Au stade Houphouet-Boigny, Abidjan


C'est aux accents de l'Alléluia de Haendel que s'est ouvert le grand culte solennel du centenaire dans le grand stade d'Abidjan en ce dimanche 17 août 2014.

Des milliers de méthodistes de tout le pays ont afflué (40.000), certains voyageant toute la nuit pour célébrer les louanges à Dieu dans la joie, les couleurs, la musique et les chants, emmenés par la chorale (plus de 3000 choristes).

IMG 0789

L'évêque de l'Église Méthodiste Unie de Côte d'Ivoire, Benjamin Boni à inviter les Méthodistes à "Avancer en pleine eau et à jeter les filets" (thème du Centenaire, d'après Luc 5,4).

Précédant le culte, un grand défilé avec les autorités et les différentes institutions de l'église ont défilé les uns après les autres dans le stade. Différentes délégations ont été invitées à se joindre aux festivités et cette célébration du centenaire, en premier lieu les missions liées à l'église de Côte d'Ivoire: les églises du Sénégal et du Cameroun.

Mais le GBGM (département missionnaire de l'EMU au niveau mondial) aussi était représenté, le conseil des évêques en la personne de Patrick Streiff, évêque de l'Europe du Centre et du Sud. Avec l'évêque la Conférence annuelle Suisse/France/Afrique du Nord était représentée par la pasteure Joseline-Miélissa Waechter de Paris et apportant les salutations de la communauté ivoirienne Paris-Résurrection et le pasteur Daniel Nussbaumer (Connexio).

IMG 0814

Tous se sont joints pour célébrer la fidélité de Dieu. Que le Seigneur bénisse son Église en Côte d'Ivoire et dans le monde entier. Jésus-Christ est l'espérance du monde.

(Photos et texte : Daniel Nussbaumer)

Pour en savoir davantage sur l'EMU en Côte d'Ivoire et son centenaire, lire   eemni

Centenaire de l’Eglise méthodiste: Le Bishop Benjamin Boni tend la main à ses dissidents

Abidjan - Le président de la conférence annuelle de l’Eglise méthodiste unie Côte d’Ivoire (EUMCI), Bishop Benjamin Boni, a tendu, dimanche dans son sermon du culte du centenaire, la main à ses dissidents, affirmant qu’en dépit des difficultés, l'église restera ouverte à la réconciliation.

« En ce qui concerne l’Eglise méthodiste unie Côte d’Ivoire, depuis sa phase embryonnaire jusqu’à ce jour, pasteurs et laïcs, missionnaires et simples membres, se sont engagés comme John Wesley, à faire du monde leur paroisse malgré quelques pages difficiles dans sa marche centenaire : 1957, 1968, 2008. 

Difficultés par rapport auxquelles elle restera toujours les pieds mobiles et les bras ouverts pour la réconciliation », a notamment déclaré le Bishop Boni.

Il s’est donc réjoui de la présence à la cérémonie de son prédécesseur à la tête de l’Eglise, Lambert Akossi N’Cho(1990-1998), qui pour avoir été mis à la retraite après avoir atteint la limite d’âge selon les textes de confession, avait rejoint le groupe des dissidents qui s’opposent à la nouvelle appellation de l’Eglise.

Dans sa marche évolutive, l’EMUCI, jadis connue sous le nom d’Eglise protestante méthodiste de Côte d’Ivoire (EPMCI), a connu des crises qui lui ont valu des saignées au niveau des membres. La dernière en date est celle de 2008 qui a valu un procès à l’actuel Bishop Boni de la part de la branche qui revendiquait le patrimoine de l’Eglise. Un procès gagné par la conférence de l’EMUCI.

Publié le dimanche 17 aout 2014  |  AIP

Côte d'Ivoire: Alassane Ouattara salue un siècle d’actions de développement de l’Eglise Méthodiste en Côte d’Ivoire

AIP | 18-08-2014

Le président ivoirien, Alassane Ouattara a salué un siècle d’actions de L’Eglise méthodiste Unie de Côte d’Ivoire (EMUCI) en faveur du développement du pays, estimant que cette communautés mérite la reconnaissance de la nation ivoirienne.

Intervenant au nom du Chef de l’Etat, dimanche au stade Houphouët-Boigny d’Abidjan  à l’occasion du culte officiel des festivités marquant le centenaire de l’Eglise Méthodiste de Côte d’Ivoire, le Conseiller spécial à la Présidence chargé des cultes, Cécile Payué, a relevé la contribution de cette église dans la construction du pays, à travers la formation de nombreux cadres.

« L’Eglise méthodiste a contribué à former beaucoup de citoyens et de cadres. Elle continue d’en former  et participe au processus de réconciliation en Côte d’Ivoire », a déclaré Mme Payué, ajoutant que le président Ouattara « félicite la grande famille des méthodistes de Côte d’Ivoire pour ses 100 ans d’existence ».

Lancées le 18 décembre 2011, à Grand-Bassam, les festivités marquant la célébration du centenaire de l’EMUCI se sont déroulées au stade Houphouët-Boigny, en présence de personnalités administratives, politiques et coutumières du pays, ainsi que des délégations chrétiennes venues d’Afrique, d’Europe et d’Amérique. 

L’EMUCI, autrefois connu sous l’appellation d’Eglise protestante méthodiste de Côte d’Ivoire (EPMCI) a été reconnue comme mission et rattachée au circuit de l’ex-Gold Coast en 1914, après le mouvement populaire d’évangélisation engagé par le missionnaire libérien, William Wade Harris (1912-1914).

Elle a célébré son premier jubilé en octobre 1964 avec  le premier pasteur ivoirien à sa tête, Samson Nandjui. L’actuel président de la conférence de cette église est Son Eminence Bishop, Benjamin Boni, installé à ce poste depuis 19998, rappelle-t-on.

RTI

EEMNI