Iran: Le converti Alireza Seyyedian condamné à une peine de 6 ans de prison

Le chrétien iranien Alireza Seyyedian. Photo: PR

„Prisonnier du mois“

Francfort/Wetzlar (idea) – L'Iranien Alireza Seyyedian a été désigné comme le  «prisonnier du mois de janvier» par la Société internationale pour les droits de l'homme (SIDH) et l'Agence de Nouvelles évangélique IDEA.  A ce titre, il gagne à être soutenu par le plus grand nombre.

L’homme de 37 ans a été condamné en décembre 2011 à six ans de prison pour "action contre la sécurité nationale et propagande contre la loi." Il est détenu dans la prison d'Evine de Téhéran dans la section des prisonniers politiques. Quelque 30 prisonniers partagent avec lui une cellule.

L'ancien musulman s’était converti au christianisme en 2006. En 2011 lors d'un raid à son domicile, les forces de sécurité avaient découvert une vidéo dans laquelle on voit son baptême en Turquie. Les autorités lui reprochent, entre autres choses, d'avoir organisé des réunions de convertis issus de l'Islam et distribué des Bibles à des jeunes.

Selon le SIDH, la condamnation est due à sa conversion à la foi chrétienne et à son engagement religieux "manifestement contraire" au Pacte international contraignant pour l’Iran relatif aux droits civils et politiques.

L'organisation de défense des droits de l’homme et IDEA appellent à adresser des lettres au secrétaire des droits de l'homme du Conseil de l'Iran, Mohammad Javad Larijani, pour réclamer la libération de Seyyedian.

Sur un total de 74,2 millions d’habitants en Iran,  99 % sont musulmans. Le nombre de convertis à la foi chrétienne est estimé à 250.000. En outre, il y a jusqu'à 150.000 chrétiens majoritairement orthodoxes, arméniens et assyriens. 

1er janvier 2013

Traduction eemni

idea.de