Tanzanie: incendies criminels contre des églises

Causes incertaines selon la Mission évangélique unie (Vereinte Evangelische Mission)

En Tanzanie, il y a eu une série d'incendies criminels contre des églises. A Dar es Salaam - la plus grande ville dans ce pays d'Afrique - les bâtiments de diverses confessions ainsi que les véhicules des collaborateurs des églises ont été incendiés, vient de rapporter la Mission évangélique unie (Vereinte Evangelische Mission) le 15 Octobre à Wuppertal.

Selon elle, des instruments de musique comme aussi d'autres articles ont été volés dans les églises. A cette heure, les raisons pour lesquelles ces actes ont été commis demeurent incertaines, on ne peut dire si c’était pour des motifs religieux, politiques ou criminels.

Entre autres communautés, la communauté Mbagala du Diocèse de l'Est et des zones côtières de l'Eglise évangélique luthériennea été affectée par ces drames. «Nous sommes du côté des membres de notre église», a déclaré Fidon Mwombeki, secrétaire général de la VEM, qui appartient aussi aussi au Conseil de l'Eglise Protestante d’Allemagne (EKD).

«Nous espérons une résolution rapide de l’enquête et prions pour la paix et la tolérance entre toutes les religions en Tanzanie». La VEM est une communauté internationale de 34 églises en Afrique, Asie et Allemagne.

Sur les 42 millions de personnes en Tanzanie, 52 % sont chrétiens, 32 % sont musulmans et 14 % adeptes des religions traditionnelles africaines. Le reste sont des hindous et des membres d'autres minorités religieuses.

Traduction eemni

15.10.2012

idea.de