Steven FUITE, nouveau président de l’Eglise protestante (EPUB)

L’assemblée synodale de l’Eglise Protestante Unie de Belgique a élu avec une majorité évidente le pasteur Steven H. Fuite (50) comme président de synode à partir du 1er janvier 2013. 


Le pasteur Fuite ne cache pas qu’il est né à Zwolle (Pays-Bas), mais qu’il est fier d’être venu habiter en Flandre à partir de ses 20 ans. Dans notre Europe actuelle, les différences de nationalités ne devraient plus être aussi importantes. Ce qui est compte, c’est qui vous êtes et les valeurs que vous défendez. Il ne faut donc jamais perdre de vue l’aspect humain.


Sa première église fut Malines-Nord. Quand il est arrivé au printemps 1989 en tant que pasteur débutant, il a consacré son travail presque entièrement sur la compréhension mutuelle et a insisté en permanence sur la richesse de la diversité, confiant qu’une communauté accueillante et chaleureuse est, par-là même, attrayante. Près de quinze années plus tard, lorsque je suis parti à Bruxelles, j'ai quitté une église ouverte, plus confiante vis-à-vis de la société et qui, bénie par les circonstances, a pu attirer beaucoup de nouveaux membres.


Bruxelles a été une histoire totalement différente. Là, il a trouvé une grande ville avec ses différentes cultures et ses mondes parallèles, depuis les organisations de volontaires qui s'occupent des sans-abri jusqu’à la Commission Européenne. En tant que pasteur de l'Eglise Protestante de Bruxelles, j'ai surtout mis l’accent sur ce qu’on pourrait appeler l’« aspect extérieur de l'Eglise » afin qu’elle puisse toujours être présente dans la capitale et être représentée dans les divers conseils d'administration et organisations. Ma future tâche en tant que président du Synode se situera dans le prolongement de mes expériences de pasteur de paroisse. En effet, les deux pôles - intérieur et extérieur - de l'église seront bien présents, et même si des difficultés apparaissent, la confiance mutuelle, la transparence et l'ouverture resteront aussi importants que la représentation et la connaissance des dossiers. En bref, mes expériences à Malines et Bruxelles constitueront un « plus » dans l’exercice de mes nouvelles fonctions l'année prochaine. Ce sera pour moi un grand honneur de pouvoir exercer cette tâche.


Le président du Synode nouvellement élu (ou le président du Conseil synodal, comme on l’appelle dans l'Eglise), est très heureux de la confiance qui lui est faite, mais il est bien conscient que de grands défis l’attendent : les contacts politiques, la structure du Conseil Administratif du Culte Protestant et Evangélique, le financement du culte, le grand nombre de dossiers à assimiler. Ceci constitue l'extérieur, la façade, mais il ne faut pas perdre de vue l'intérieur, càd. une maison chaleureuse avec des personnes dont vous devez prendre soin et qu’il faut veiller à garder unies.


Durant les mois à venir, Steven H. Fuite nouvellement élu en tant que président du synode, restera encore un moment à l’arrière-plan jusqu’à son installation officielle le 1er janvier de l'année prochaine. Pendant ce temps, le pasteur Bernard Zoltán Schümmer, membre du Conseil synodal pour le District du Hainaut Oriental-Namur-Luxembourg, fait fonction de président du synode.


16 mai 2012

EPUB