Michée 2012

 Le 14 octobre prochain aura lieu Michée 2012, notre journée annuelle de réflexion et de mobilisation. Avant la grande mobilisation mondiale de 2013, nous avons voulu cette année encourager votre Église à faire le point sur son propre engagement et son propre souci des pauvres.


Pour ce faire, nous avons en particulier produit un quiz qui vous aidera, en Église, en groupe de quartier ou en groupe de jeunes à faire le point et à voir comment avancer. Nous vous proposons aussi à vivre ensemble le repas de réflexion et de prière que nous avons conçu pour vous. Un repas qui sans doute restera mémorable.

Mais bien sûr nous n’oublions pas le plaidoyer et nos gouvernants, et nous vous invitons à visiter le député de la circonscription de l’Église après ce culte, pour lui transmettre vos attentes concernant la lutte contre la pauvreté.

Pour organiser Michée 2012, le culte, le repas, la visite au député, nous vous encourageons à prendre contact avec vos responsables d’Église, afin qu’ils nous signalent la participation de l’Église et téléchargent tout le matériel nécessaire à l’adresse : http://www.defimichee.fr/spip2.1/spip.php?rubrique52 .

 

Transparence des industries extractives : Dernière mobilisation avant le vote final

Cela fait plus d’un an qu’avec d’autres ONG de la société civile nous nous mobilisation concernant une loi européenne sur la transparence des industries extractives (pétrole, gaz, minerais) qui devrait être votée à l'automne.

Pour la société civile des pays pauvres aux sous-sols riches, cette loi est essentielle. Elle obligerait les industries cotées sur les marchés boursiers européens à déclarer ce qu’elles versent aux gouvernements nationaux et locaux des pays du Sud pour accéder aux ressources. Cette mise en lumière de contrats souvent opaques permettrait à la société civile de demander aux gouvernants de rendre compte de l'utilisation des sommes reçues. Les sommes versées par une compagnie minière pour indemniser des familles expropriées seraient par exemple connues.

En mars dernier, les représentants de la présidence Danoise de l'Union Européenne nous ont signifié le fort soutien du Danemark à cette loi et à nos demandes d'amendements, désireux de voir cette loi mise en place au plus vite. À cette occasion, nous avons aussi rencontré des membres de la commission et du parlements européen. Depuis, deux commissions parlementaires ont adopté des amendements allant dans le bon sens. Nous nous réjouissons de ce que plusieurs de nos demandes ont été entendues, bien que certaines n’aient pas encore été prises en compte.

Aujourd'hui, nous nous adressons au Président chypriote, qui préside l'Union Européenne pour six mois, afin que durant son mandat la loi soit définitivement adoptée, et que les derniers aspects qui pourraient rendre cette loi inefficace soient modifiés.

Pour soutenir cette demande, les campagnes européennes du Défi Michée ont mis en place une pétition sur internet.

Nous vous encourageons à la signer sur www.defimichee.org

 

Thierry Seewald

Coordinateur du Défi Michée France


DÉFI MICHÉE France