Livre en ligne: «La vie de disciple et le méthodisme» de Martyn Atkins, secrétaire général de l’Eglise méthodiste de Grande Bretagne

Martyn Atkins, secrétaire général de l’Eglise méthodiste de Grande Bretagne vient de signer et de publier sur le site de son Eglise un livre sur «le méthodisme et la vie de disciple» en plusieurs langues (espagnol, portugais et anglais). Le livre  qui se présente comme un fichier pdf est librement téléchargeable.

Mots clés

Le discipulat chrétien méthodiste. Passionnant et effrayant. Enraciné en Jésus-Christ et en sa communauté de discipulat. Dans tous les aspects de la vie. Toute la vie durant. Accompagnant l'Esprit saint pour transformer le monde à l'image du Royaume de Dieu. Oui ou non ?

 (fichier pdf 785 ko)

Discipulat...

...et les gens qu'on appelle méthodistes

Par Martyn Atkins

Secrétaire général de l'Église Méthodiste en Grande Bretagne

Extraits de la préface et de la conclusion

Ce livre court traite du discipulat chrétien d'un point de vue méthodiste. C'est un point de vue personnel, non une déclaration officielle. J'écris en tant que méthodiste chrétien pour ceux qui se considèrent des méthodistes eux-mêmes, et pour la famille chrétienne plus large qui chérit et se veut de la « tradition Wesleyenne », mais également pour les nombreux navigateurs de cet âge œcuménique et post- confessionnel qui vivent leur discipulat chrétien en compagnie des méthodistes.

Ce livre, délibérément conçu en courtes sections, peut être lu soit par des personnes individuelles soit considéré en groupe. Un certain nombre de points indiquant des invites à la réflexion et à la conversation sont indiqués tout au long du livre.

La nature du discipulat qui ressort de ces pages peut être résumée de la façon suivante :

Le discipulat chrétien méthodiste est

  • enraciné en Jésus-Christ et axé sur Jésus-Christ,
  • il est ressourcé par l'Esprit de Dieu,
  • il se vit dans tous les aspects de la vie toute la vie durant et,
  • communautaire plutôt que solitaire,
  • engagé à transformer et à servir le monde,
  • localement, nationalement et mondialement,
  • et, de ce fait, il est vécu à « grande échelle »,
  • offert dans son ensemble comme une adoration à Dieu, témoignage d'une obéissance pleine d'amour.

Le défi du discipulat méthodiste

... Quand le discipulat chrétien est au plus vrai de lui-même, il est :

  • Axé sur Jésus-Christ. Il est profondément, totalement « chrétien ». Jésus est le début et la fin ; la Voie, la Vérité et la Vie ; le modèle et l'exemple ; l'inspiration et le moyen.
  • Se vit dans tous les aspects de la vie. Le discipulat de Jésus-Christ façonne toute la vie, pas seulement les « morceaux religieux ». Il s'agit d'abord de nous, en tant qu'individus et êtres humains, et il nous fait participer totalement, de corps, d'esprit et d'âme. Il s'agit également, et de manière égale, de notre inter-connectivité avec les autres, en groupe, en congrégations, en famille, par notre travail et nos loisirs, dans nos communautés locales et mondiales. Piété et miséricorde sont intrinsèquement liées. Ce n'est ni chose insignifiante ni chose périphérique.
  • Toute la vie durant. Il faut toute une vie pour apprendre à suivre le Christ. Il n'existe pas de raccourci pour parvenir à la maturité ou à la sainteté. Il y a toujours quelque chose de nouveau à rencontrer, à apprendre, à donner. Cela veut dire des points de renouveau, au départ et récurrents, une alliance répétée d'appartenir à Dieu, en temps de joie comme de tristesse, de maladie et de santé. Être chrétien, c'est un discipulat de toute une vie durant, qui recommence chaque jour.
  • Appartenir à une communauté de foi. Vivre un discipulat partagé qui est ouvert, redevable, attractif, difficile, exigeant, nourrissant et qui donne la vie. Lui appartenir est une expérience de transformation -- de soi, de la communauté, et ultimement, du monde, parce qu'il est dirigé et ressourcé par l'Esprit saint.

......

Un grand défi nous attend. Nous devons décider, individuellement et ensemble, si notre affirmation que nous sommes un mouvement de gens qui sont des disciples et qui font des disciples est historique ou contemporain, si elle est simplement « le passé» ou si elle est aussi « maintenant ». Nous devons décider si l'existence d'un certain trouble parmi nous vient du désespoir ou bien d'un signe que Dieu est prêt à nous renouveler. Décider de discerner ces choses, et une fois discernées, de les poursuivre par un changement et un sacrifice continuels, tout en cherchant la direction de l'Esprit, est une occasion kairos pour les gens qu'on appelle méthodistes aujourd'hui.

EEMNI