L’horreur à Toulouse. Réaction de C. Baty, président de la FPF

Réaction de Claude Baty, président de la Fédération protestante de France (AFP - 19/3/2012).

Tuer des enfants est sans doute l’acte barbare par excellence. Quand s’ajoute, ce qui semble probable, un choix lié à la religion, notre horreur augmente. J’exprime mes vives condoléances aux familles endeuillées. Ces meurtres après ceux de Montauban, cherchent à diviser et à opposer dans la violence. Je souhaite qu’à la violence aveugle ne soit pas opposée la vengeance aveugle, mais la volonté de résister à l’engrenage violent pour rechercher la paix, malgré tout.

Pasteur Claude Baty, président de la Fédération protestante de France


EEMNI