Le COE appelle au dialogue et à la prière en faveur de la paix en Syrie

Appelant à mettre immédiatement un terme à la violence sous toutes ses formes en Syrie, le Comité central du Conseil œcuménique des Églises (COE) a publié le 4 septembre une déclaration publique appelant «toutes les parties à entrer en dialogue – seule solution possible – afin de préserver l’unité et la nature plurielle de la Syrie historique».


La déclaration note que «la présence des chrétiens au Moyen-Orient fait partie du tissu social et culturel de la société dans laquelle ils vivent» et que les chrétiens syriens «ont un rôle historique à jouer dans l’édification d’une société à venir fondée sur le respect mutuel et le dialogue de la vie» dans le pays. Les chrétiens constituent environ dix pour cent de la population syrienne.


En conclusion, la déclaration donne l’assurance que le COE «prie pour qu’advienne le règne de la paix et de la justice en Syrie et dans tous les pays du Moyen-Orient». Le Comité central a aussi appelé «la communauté internationale à respecter les capacités du peuple syrien et sa responsabilité en vue de trouver des solutions à la crise, et de s’abstenir d’interventions militaires extérieures.»


Texte intégral de la déclaration du Comité central


Plus d’informations sur la session du Comité central


05 septembre 2012

COE