En route (84-mars 2012) est en ligne

Le mensuel francophone de l’Eglise Evangélique Méthodiste En route est mis en ligne. Son numéro de mars (84) comporte plusieurs articles sur le spectacle controversé de Golgota Picnic. En cette période pascale, le sens et la portée de la croix sont mis en relief.

En voici l’éditorial :

Outrages à outrance

Jean-Philippe Waechter

« La passion du Christ se prolonge jusqu’à la fin des siècles ». Une vérité mystérieuse attribuée à Léon le Grand à laquelle Blaise Pascal fera écho : « Jésus sera en agonie jusqu’à la fin du monde : il ne faut pas dormir pendant ce temps-là… ».

La formule choc du philosophe ne force pas le trait mais correspond seulement à la vérité. Dans l’Esprit, Jésus est en cet instant également à Gethsémané, dans le prétoire, sur la croix à travers les membres de son corps, l’Église, qui souffrent, sont emprisonnés ou tués. Et grâce à l’Index mondial de persécutions publié par Portes Ouvertes, nous savons l’étendue et la gravité des persécutions dont les chrétiens sont les victimes. Qui s’émeut du sort imparti au pasteur iranien Youcef Nadarkhani condamné à mort pour avoir refusé de se rétracter ? Qui se soucie de la Pakistanaise Asian Bibi également menacée de mort ?

La Passion du Christ ne perdure pas seulement à travers la persécution du peuple de Dieu, mais se perçoit aussi à travers les œuvres à scandale qui défrayent la chronique : « Piss Christ », « Le concept du visage du fils de Dieu », « Golgotha Picnic », mais aussi « Benetton Kiss-in » ou encore la campagne TV Borgia « N’ayez pas foi en eux » et plus récemment encore l’exposition photo Obscenity, autant d’œuvres outrageantes pour la personne du Christ.

Face à ces provocations délibérées, En route fait le choix de la réflexion : à l’opposition frontale, nous préférerons le dialogue et à l’invective le pardon à l’exemple du Christ qui, devenu la risée de tous, a appelé le pardon sur ses contradicteurs :  Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font  (Lc 23,33-34).

(1) St Léon le Grand, Sermo 70, 5 : PL 54, 383

B. Pascal, Pensées, GF-Flammarion, 1976, n. 553



Accès au sommaire