Drame de Stains le jour de Pâques - Diverses réactions

Un lieu de culte évangélique en Seine Saint Denis s’est effondré le dimanche 8 avril 2012 provoquant la mort de deux personnes dont un enfant. Ce drame a suscité une vive émotion dans le pays et peut-être assistons-nous à une prise de conscience du besoin criant de lieux de culte pour les nouvelles communautés évangéliques en pleine croissance.

Fédération protestante de France

La Fédération protestante de France exprime ses condoléances à la communauté et à la famille endeuillée en ce jour de Pâques.
Ce dramatique accident met en lumière la situation précaire dans laquelle se trouvent de nombreuses communautés protestantes évangéliques pour célébrer leur culte. Souvent issues de l'immigration ces Églises ne trouvent pas le soutien dont elles ont besoin. 
La Fédération protestante de France (FPF) accompagne déjà plusieurs Églises dans leurs efforts pour s'équiper et s'intégrer, mais la demande dépasse ses possibilités d'intervention. La FPF a attiré l'attention des pouvoirs publics à plusieurs reprises sur les besoins dans ce domaine. Elle espère donc que les meilleures solutions soient mises en œuvre dans un souci de respect de la liberté de culte, de respect des législations en vigueur, et sans esprit de polémique ou d'une quelconque discrimination. C'est bien dans une volonté partagée tant par les pouvoirs publics que par les Églises concernées, que des solutions pourront être trouvées.

Conseil national des Evangéliques de France (CNEF)

Le CNEF présente ses sincères condoléances aux familles endeuillées, ainsi qu'à toute la communauté touchée par le drame qui a frappé une Église évangélique haïtienne de Stains (93). Il s'agit d'une Église indépendante qui n'est affiliée ni au Conseil national des évangéliques de France, ni à la Fédération protestante de France.

Le CNEF est très attentif aux questions de sécurité concernant les édifices cultuels. Seuls les résultats de l'enquête permettront de préciser pour quelles raisons le plancher de cette salle de culte s'est effondrée. Selon les informations dont le CNEF dispose, il semblerait que les locaux utilisés n'étaient pas adaptés à l'accueil d'un si grand nombre de fidèles rassemblé pour le culte d'un dimanche de Pâques.

Le CNEF estime que ce drame illustre de façon tragique les difficultés rencontrées par les responsables des Églises issues de l'immigration pour trouver des locaux adaptés à l'exercice public du culte évangélique. Sont en cause le coût élevé de l'immobilier en région parisienne et les obstacles administratifs parfois rencontrés. Il serait vivement souhaitable qu'à l'avenir ces Églises, particulièrement nombreuses en banlieue parisienne, puissent trouver les locaux nécessaires à l'exercice du culte. Le CNEF rappelle que le libre exercice du culte constitue un droit fondamental et qu'il est entravé si les communautés évangéliques ne peuvent accéder à des locaux adaptés.

8 avril 2012

Protestants.org - CNEF - EEMNI