Connexio: actualité diaconale et missionnaire du mois

Avec cette lettre mensuelle je vous envoie également mes salutations de La Paz où depuis le 13 avril je conduis un groupe de 22 personnes pour un voyage sur l’Altiplano, le haut plateau bolivien.

Nous visitons des paroisses et des projets de l’église méthodiste bolivienne et faisons connaissance de multiples manières à la fois avec les habitants et les régions. Jusqu’à ce jour, parmi les points forts de ce voyage il y a eu le merveilleux culte dans la paroisse de Machaq Marka, avec qui nous sommes en partenariat depuis de nombreuses années, et l’entretien que nous avons eu avec Rolando Villena, le "défenseur de Pueblo" (médiateur du gouvernement bolivien). 

D’autres moments forts resteront gravés dans la mémoire des participants, je citerais par exemple les visites au lac salé de Uyuni et dans une mine d’argent située à 4'500 M d’altitude, ainsi que la soirée passée dans la paroisse de Potosi. Mais d’autres activités étaient également inscrites au voyage de 2 semaines: la visite du projet agricole auquel nous apportons notre soutien, une balade sur l’Isla del Sol dans le Titicasee, ainsi que des visites de paroisses et de projets à La Paz.

Les photos de ce voyage peuvent être visualisées sur le site Connexio de Facebook, ou encore sur le home page Connexio sous  "actualités" / dernières nouvelles (même si vous n’êtes pas membre de Facebook, vous pouvez consulter).


Troubles dans la société bolivienne

Notre groupe a assisté de près à la manifestation des médecins et à la menace imminente de barrages dans les rues, ce qui nous a amené à quitter La Paz avec une journée d’avance sur le délai prévu. Lukas et Rahel Fankhauser ont évoqué dans leur lettre mensuelle ce que la discussion du groupe avec Rolando Villena a confirmé, à savoir que la population est de moins en moins satisfaite du gouvernement. Des troubles sociaux éclatent dans la population, des démonstrations et des violences sont de plus en plus fréquentes, et même des actes de lynchage pour "rendre justice" apparaissent. Les raisons de ces démonstrations sont très différentes.

Actuellement par exemple, le motif est le niveau insuffisant des investissements en Bolivie dans le secteur de la santé, en comparaison avec les autres pays de l’Amérique latine. Récemment encore, les médecins des hôpitaux effectuaient 6 h de travail dans les hôpitaux, ce qui leur per-mettait d’exercer durant 2 h de plus dans un cabinet privé et améliorer ainsi leurs revenus.

Dorénavant toutefois, le gouvernement impose aux médecins un temps de travail hospitalier de 8 h, ce qui a amené les syndicats des médecins à effectuer des barrages devant le ministère de l’intérieur, avant de décider de mettre en place des barrages durant 2 jours dans toute la ville. Malheureusement, d’autres événements de ce genre sont à observer dans différents secteurs sociaux, ce qui génère de gros soucis parmi la population.

Nous vous invitons à prier pour que la population retrouve le calme et qu’en particulier, les lynchages meurtriers cessent. Très souvent ils ont lieu pour de futiles actes de vols à l’étalage.


Le concours de projets a débuté

Au début de l’année il nous a semblé que le concours de projets avait vécu. Mais après une prolongation du délai d’inscription jusqu’à mi-avril et la simplification des conditions de participation, nous avons finalement pu enregistrer neuf projets: "la Table de midi" à Wädenswil, le  "Café des jeunes" à Grenchen, le "Point de rencontre Hip-Hop", le " Chemin de croix" à Olten, le "petit-déj. pour les marginaux" à Solothurn, "l’action petits paquets" à Büren a.A. et à Grenchen, le "Cours pour jeunes couples" à Lenk, "l’Espace jeunes" à Thun et le "Projet groupe de jeunes"  à la foire industrielle de Rupperswil.

Au mois de mai, la commission Suisse-France décidera de la distribution des prix et donnera de bons conseils aux paroisses pour une bonne animation de projets sociaux et missionnaires dans la diaconie.


Ordination en Macédoine

En Macédoine, une ordination est un événement rare. La dernière ordination ayant eu lieu il y a une dizaine d’années déjà, c’est donc avec une grande joie que Mar-jan Dimov a été ordonné comme ancien lors du culte du 25 mars dans la capitale Skopje. De nombreuses personnes étaient venues du pays entier à cette occasion. 

La ville de Kocani où Marjan Dimov est actuellement engagé était représentée par une forte délégation avec un minibus au complet. Beaucoup de formations ont animé le culte avec leurs chants, et l’événement particulier aura été l’ordination de la pasteure Zora Vuckova, l’une de trois anciens consacrés dans le pays. Bien qu’elle soit âgée de 72 ans, Zora Vuckova est toujours en service. Le message a été donné par l’évêque Patrick Streiff et s’inspirait du thème de la foi inspirée de la diffusion de l’évangile.

Connexio soutient en Macédoine des projets pour enfants et adultes avec un montant de 17'000 SFR.


Recherche de volontaires-restructuration chez Connexio

Depuis un certain temps déjà, le groupe de travail "Avenir de Connexio" ainsi que les diverses commissions se penchent sur des questions concernant la stratégie et l’orientation pour le futur, ainsi que sur la structure et l’organisation de Connexio. En regard des connaissances actuelles, diverses mesures de modifications ont été proposées, et pour certaines d’entre elles, mises en applications. En particulier, il en ressort que la structure de Connexio devra être simplifiée afin que les nombreux collaborateurs bénévoles puissent, tout un chacun, se concentrer davantage sur l’un ou l’autre secteur d’activité. Le conseil d’administration devra réduire son effectif, jusqu’alors de 11 membres, à 5 - 7 personnes, et ses membres ne devront pas nécessairement faire en même temps partie d’une commission.

Les commissions actuelles ayant en charge les différents pays resteront en l’état et pourront même être renforcées par d’autres personnes intéressées. Leur mission consiste essentiellement à promouvoir les rencontres et les relations entre l’EEM Suisse-France et les églises partenaires. Une nouvelle com-mission spécialisée: "développement et coopération", travaille sur le thème du déroulement des programmes et des projets pour lesquels nous obtenons des contri-butions d’associations tel Pain pour prochain, ou la Direction pour le développement et la coopération (DEZA).

Connexio est une organisation de bénévoles et entend le rester. Avec la nouvelle organisation structurelle, la charge des bénévoles devra être allégée et les demandes techniques seront davantage spécifiées, en d’autres termes, pour collaborer avec Connexio, il ne faudra pas être bon connaisseur en tout sans limi-tes de disponibilité, mais plutôt pouvoir intervenir là où il / elle pourra le faire, avec une expérience adaptée et avec beaucoup de bonheur. Les changements doivent encore intervenir au cours de cette année et le nouveau conseil d’administration doit entrer en fonction début 2013.

Au cas où vous voudriez coopérer bénévolement avec nous ou si vous connaissez quelqu’un qui pourrait être intéressé par cette coopération, contactez nous alors à nos bureaux pour examiner ensemble la possibilité d’un engagement. Pour le moment nous recherchons d’urgence des personnes ayant une expérience avérée dans le domaine de la coopération dans le développement, pour la Capacity Development, la planification de projets, le monitoring et l’évaluation de projets.  

Mais nous recherchons également des personnes désireuses de s’engager pour promouvoir les relations dans le monde entier, par exemple en organisant des journées de rencontre chez nous ou à l’étranger, pour inviter des groupes d’hôtes étrangers ou encore pour organiser et conduire des voyages de rencontres. Bienvenues seront bien évidemment également des personnes portant de l’intérêt et ayant de l’expérience en matière de théologie et de missiologie, de communication, de recherche de fonds ou encore disposant de réseaux importants pouvant être profitables à Connexio. Bien entendu, la connaissance et la pratique de langues étrangères constituent des atouts importants pour Connexio.

Pour l’essentiel, nous communiquons en allemand, français, anglais et espagnol. L’engagement est bénévole, c'est-à-dire qu’à part l’indemnisation totale des frais, nous ne payons pas d’honoraires. Dans le cas d’engagements prolongés telle la conduite de groupes de voyages, ou d’opérations semblables, nous indemnisons selon les besoins.

Nous aimerions beaucoup pouvoir augmenter le potentiel d’engagements avec des bénévoles chez Connexio, ceci afin de pouvoir faire face aux défis futurs.   Je vous remercie pour l’intérêt que vous portez au travail de Connexio, votre soutien et votre engagement personnel, votre intercession ou encore, vos dons financiers. Avec mes chaleureuses salutations,

Andreas Stämpfli, secrétaire général de Connexio


Envoi des dons en France:

Par chèque libellé à l'ordre de l'EEM - Connexio adressé à:

Madame Pascale MEYER, 7 rue de l’Avenir F- 67800 Bischheim  (avec mention expresse : «Connexio»)

Traduction: E. Fath


EEMNI