RDC, Kinshasa : formation continue des surintendants

Les surintendants au repas de midi, avec, au premier plan, l’évêque David Yemba et son épouse.

Depuis lundi, les 45 surintendants de la Conférence centrale du Congo Centre sont rassemblés  à Kinshasa pour un séminaire de formation. C’est la première fois que l’évêque David Yemba, responsable de cette Conférence centrale, a l’occasion de concrétiser cet événement qu’il espérait de longue date. Mais la grandeur du pays, les difficultés de déplacement, les frais élevés des transports aériens rendaient cette entreprise difficile. Seuls quelques uns de ces surintendants se sont rendus en voiture sur les lieux (ceux de Kinshasa et de la région du Bas-Congo). Tous les autres ont dû faire le déplacement en avion, certains après avoir parcouru quelques centaines de kilomètres en vélo pour rejoindre l’aéroport le plus proche. Pour plusieurs, c’était aussi la première fois qu’ils prenaient l’avion et rejoignaient la capitale. C’est grâce au versement par Connexio d’un montant de 30.000$, pour qui la formation reste un objectif prioritaire que  cette formation  a pu voir le jour (rien que les frais d’avion se sont élevés à 22.000$).

Les surintendants de la conférence du Congo central (14 districts)

Cette rencontre est l’occasion d’aborder des sujets d’importance pour le travail des surintendants comme la question des finances,  l’administration générale et les relations œcuméniques… Tout au long de la semaine, (le séminaire se poursuivra jusqu’à vendredi). Le pasteur Daniel Nussbaumer de Mulhouse, lui-même ancien surintendant, conduit le groupe au travers du Règlement de l’Église. Les surintendants apprécient particulièrement le fait que pour la première fois une telle formation avec un intervenant étranger puisse se faire en français !


Daniel Nussbaumer

le 18 octobre 2011

Eemni