Suisse : les minorités chrétiennes au centre du voyage au Proche-Orient de la FEPS 

Les minorités chrétiennes et la cohabitation des religions, tels sont les thèmes centraux qu’abordera une délégation de la Fédération des Églises protestantes de Suisse FEPS lors de son voyage au Proche-Orient du 25 septembre au 10 octobre 2010.


La défense de la liberté religieuse et la cohabitation pacifique des religions sont des sujets centraux pour la FEPS. Depuis de nombreuses années, cette dernière entretient des contacts intensifs avec les Églises sœurs du Proche-Orient. Du 25 septembre au 10 octobre, une délégation de la FEPS composée de douze personnes sous la direction du Président du Conseil, Thomas Wipf, se rendra au Proche-Orient. Elle y visitera les villes de Beyrouth, Amman, Bethléem et Jérusalem. 


« Avec ce voyage nous voulons manifester notre solidarité avec les Églises chrétiennes minoritaires de cette région », explique Thomas Wipf. Il y a peu, la FEPS s’exprimait déjà contre la persécution des minorités chrétiennes de cette région au travers d’une publication intitulée « Se solidariser pour agir ». « La FEPS, en sa qualité de partenaire de ces minorités religieuses, s’engage pour le respect des droits de l’homme et pour le respect de la liberté religieuse » précise M. Wipf. Au cours du voyage prévu, la délégation de la FEPS cherchera notamment à obtenir de la part des représentants politiques des pays visités un échange d’informations sur les questions de la cohabitation des religions et de la protection des minorités.


Le dialogue entre chrétiens et musulmans constitue un deuxième aspect central de ce voyage. À ce propos, le Conseil de la FEPS souhaite récolter des expériences et des impulsions pour animer le dialogue qu’il mène en Suisse au sein du Conseil suisse des religions SCR.


Des entretiens sont prévus au Liban avec le Premier ministre, Saad Hariri, et avec le ministre de l’information Tarek Mitri, en Syrie avec le moufti, Cheikh Hassoun et le ministre de la religion, Al Sayed, et en Jordanie avec le Prince Ghazi bin Muhammad, conseiller du roi de Jordanie. Certaines étapes du voyage seront assurées par le programme d’accompagnement œcuménique pour la Palestine et Israël EAPPI du Conseil œcuménique des Églises, au sein duquel des protestants suisses s’engagent à titre bénévole. Le groupe sera notamment reçu par la communauté des Églises évangéliques du Moyen-Orient FMEEC.


Remarque: l’ouvrage de la FEPS « Se solidariser pour agir. Les chrétiens victimes de discriminations et de menaces dans le monde » peut être commandé et téléchargé sur www.feps.ch/shop.


Berne, le 24 septembre 2010


FEPS